BOUCHARD, Claude

Article

Éloge

Veuillez noter que les éloges sont publiés dans la langue dans laquelle ils ont été présentés.

Madame la Chancelière,

Nous avons souvent tendance à associer Thomas Edison à l’invention de l’ampoule électrique, mais ce scientifique a aussi prononcé de sages paroles sur les liens entre l’alimentation et la santé, et ce, il y a presque 100 ans, à une époque où on connaissait peu de choses à ce sujet.

Thomas Edison était d’avis qu’un jour, les médecins ne soigneraient plus le corps humain au moyen de médicaments, mais qu’ils préviendraient et traiteraient les maladies à l’aide d’une bonne nutrition.

Eh bien, encore aujourd’hui, à l’heure où les statistiques sur l’obésité et l’augmentation du diabète sont alarmantes, nous avons besoin de médicaments. Et s’il y a quelqu’un qui nous encourage à prévenir les maladies par la nutrition et l’activité physique, c’est bien le récipiendaire du doctorat honorifique d’aujourd’hui, un généticien et un expert très estimé dans les domaines de la nutrition, de l’exercice et de l’obésité, monsieur Claude Bouchard.

Claude Bouchard est né à Québec, où il a obtenu un baccalauréat en pédagogie de l’Université Laval. Il est également titulaire d’une maîtrise ès sciences en physiologie de l’exercice de l’Université d’Oregon, et d’un doctorat en génétique des populations de l’Université du Texas.

He returned to his alma mater, Laval University, where he eventually held the Donald B. Brown Research Chair on Obesity.One pivotal study he led there – the first using pairs of identical twins - resulted in an undeniable demonstration that genes are involved in the response of the human body to an affluence of calories.

Dr. Bouchard is currently the Director of the Human Genomics Laboratory at Pennington Biomedical Research Center at Louisiana State University, where he holds the John W. Barton SR. Endowed Chair in Genetics and Nutrition. His research focuses on the genetics of adaptation to exercise and nutrition, and the genetics of obesity and its co-morbidities including type 2 diabetes and hypertension.

He also examines the role of genetic variation in the adaptation to exercise in terms of cardiorespiratory fitness and changes in cardiovascular disease risk factors. He has authored and coauthored more than 40 l books and about 1,000 scientific papers.

He has found that the biggest challenge in his research has been to identify the genes and mutations responsible for bestowing a predisposition to obesity and favourable responses to diet and/or exercise.

Au début de ses recherches il y a quelques décennies, il croyait que très peu de gènes étaient en cause, mais il a par la suite découvert, grâce à de rigoureuses expériences, que la prédisposition à l’obésité ainsi que la réponse au traitement non pharmacologique semblaient être déterminées par un nombre beaucoup plus important de gènes.

Monsieur Bouchard poursuit toujours ses recherches novatrices et contribue sans relâche à une meilleure compréhension des effets de la génétique, de la nutrition et de l’exercice sur l’obésité et les comorbidités.

Les travaux influents de monsieur Bouchard ont été largement reconnus et récompensés. La Société canadienne de physiologie de l’exercice et l’American College of Sports Medicine lui ont tous deux décerné des prix. Il également reçu le prix Benjamin-Delessert dans le domaine de la nutrition, remis par l’Institut du même nom en France; le prix Willendorf de l’Association internationale pour l’étude de l’obésité; le prix Sandoz de la Société canadienne d’athérosclérose; le prix Albert-Creff de l’Académie nationale de médecine de France pour ses recherches sur la nutrition; le prix TOPS, pour Take Off Pounds Sensibly, de la North American Association for the Study of Obesity; le prix W.‑Henry-Sebrell de la Fondation Weight Watchers; et des doctorats honorifiques en sciences de l’Université catholique de Louvain, de l’Université de la Caroline du Sud, de l’Université Brock et de l’Université de Guelph.

For the past 16 years, he has been a foreign member of the Royal Academy of Medicine of Belgium and was the Leon Mow Visiting Professor at the International Diabetes Institute in Melbourne, Australia. In 2001, he became a member of the Order of Canada as well as Professor Emeritus, Faculty of Medicine, Laval University and in 2003 he received the Alumnus of the Year Award from Laval University. In 2005, he became a Chevalier de l’Ordre National du Quebec. Dr. Bouchard is past president of the North American Association for the Study of Obesity and served as President of the International Association for the Study of Obesity from 2002 to 2006.

An old English proverb warns us, “Don’t dig your grave with your own knife and fork”. Fortunately, to combat those two implements which lead people into unhealthy and life-threatening behaviours, the world has Dr. Claude Bouchard and the tools he uses: physiological, metabolic, and genomic technologies; a keen mind, a scientist’s quest for the truth and a tireless dedication to finding solutions to a growing world problem.

Madame la Chancelière, c’est pour toutes ces raisons qu’au nom du Sénat de l’Université d’Ottawa, j’ai le plaisir de vous présenter, pour le grade de docteur de l’Université, monsieur Claude Bouchard.

Retour au profil : Claude Bouchard

Haut de page