BROOKS, Dina

Article

Université d’Ottawa – Discours de la collation des grades – 17 Juin 2019

Veuillez noter que les discours sont publiés dans la langue dans laquelle ils ont été présentés.


Thank you so much for this extraordinary honour which has been bestowed upon me today, for the pleasure of graduating with you and for the privilege of addressing you, President, Chancellor, faculty, graduates, families and friends.

Also, thank you to my family, who are here supporting me today. Merci beaucoup pour cet honneur extraordinaire. C'est un vrai plaisir de recevoir un diplôme avec vous. Merci aussi à ma famille, qui est ici aujourd’hui. One of my heroes of all time, Elie Wiesel, recipient of the Nobel Peace Prize, said, “Just as despair can come to one another only from other human beings, hope, too, can be given to one only by other human beings.” My family and my friends always kept hope in me, no matter where the journey took me.

Graduates, I am confident you feel the same about your family and friends today. They were your anchor during this journey. Ma famille et mes amis m'ont toujours aidée à avoir espoir. Je suis convaincue que vous pouvez dire la même chose à propos de votre famille et de vos amis aujourd'hui. Ils ont été votre soutien tout au long de votre éducation.

When I was preparing for today, I suffered from a serious case of “imposter syndrome.” Do any of you suffer from this condition? Do you have trouble accepting a compliment? Do you feel like a fake? Are you convinced you’ll be unmasked at any moment? If you answered yes to any of these questions, you have imposter syndrome.

Je souffrais d’un grave cas du syndrome de l’imposteur. Selon un article du Scientific American en 2015, le syndrome de l’imposteur est un sentiment de doute de soi ou d’insécurité. Beaucoup de personnes intelligentes et réussies ont le syndrome de l’imposteur. Des personnes de toutes les démographies souffrent de ce syndrome, mais il est plus fréquent parmi les minorités et les femmes.

Imposter syndrome is a feeling of self-doubt, insecurity or deceit despite often indication to the opposite. It strikes smart, successful individuals. Imposter syndrome doesn’t discriminate: people of every demographic suffer from feeling like a fraud. I have a number of risk factors for this condition, perhaps the most important being that I came to this country as a refugee. J'ai un certain nombre de facteurs de risque pour ce syndrome, le plus important étant peut-être que je suis une refugiée au Canada. Comme beaucoup d'autres immigrants, j'ai grandi dans un pays affecté par la guerre.

Je suis née au Liban, une nation du Moyen-Orient qui, pendant très longtemps, était un mélange glorieux de plusieurs religions. Difficile d’y croire aujourd’hui, mais il existait un temps où les chrétiens, les musulmans et les juifs vivaient et travaillaient ensemble de façon paisible dans cette petite nation. Beyrouth était souvent appelée « le Paris du Moyen-Orient ».

Life was good in the capital of Beirut. But when I was just a little girl, maybe seven or eight, war broke out in Lebanon, and lasted for many years, continuing even after we left, when I was 15. La guerre a commencé au Liban quand j’avais 7 ans et a continué pour plusieurs années, même après notre départ, quand j’avais 15 ans. It was a civil war at first between Muslims and Christians, followed by war with its neighbour Israel and, regardless of the causes, it was horrible to experience. I mention this today because it is important that we do not forget the painful past. C’était une expérience horrible, mais c’est très important de ne pas oublier le passé douloureux, car négliger une expérience, c'est de la dénoncer.

Living in man-made bomb shelters, hiding between walls, counting the explosions of nearby bombs like any North American child might count passing blue cars during a road trip, seeing men and women shot in front of you as you walked to school, having limited food, clothing and supplies to survive, lacking power, water and electricity for days and nights on end.

Nous avons vécu dans des abris anti-bombes, cachés entre les murs, et souvent, on n’avait pas d’électricité ou d’eau. Ces expériences auraient pu facilement mener au cynisme. Les Européens et les Américains étaient bien au courant de ces guerres et pourtant, ils ne prenaient aucune action. Leur silence était assourdissant. La neutralité n’est pas une alternative acceptable. Le silence n’encourage que les oppresseurs, jamais les opprimés (Elie Wiesel).

These childhood traumas could have easily led to bitterness and cynicism: being aware that people knew that all this was happening, yet they did nothing. As Elie Wiesel stated, silence encourages the oppressors, never the oppressed. When I was quite young, I angrily came to the tragic realization that human lives have different values in different parts of the world — and that my own life clearly had less value than the lives of other young children, simply because of where I had been born and where I lived.

Très jeune, j'ai réalisé que les vies humaines avaient des valeurs différentes dépendant du pays où elles se trouvaient et que la mienne était clairement moins importante que la vie d'autres jeunes enfants, seulement à cause de mon pays d'origine.

Throughout the war, my parents applied to France for asylum. And Switzerland. And the United States. And many other countries. And, magically, this incredible country called Canada accepted us. Mes parents ont essayé d’immigrer et après plusieurs années, cet incroyable pays appelé le Canada nous a acceptés, comme par magie. Je pose la question : comment je me suis rendue ici aujourd’hui? Est que je suis une imposteure? How did I get here? Or am I an imposter?

There are three main reasons (trois raisons pour lesquelles je suis ici aujourd'hui) receiving an honorary degree from the University of Ottawa.

First of all, la première raison, this amazing country called Canada. Quel privilège incroyable d'être Canadienne! Les opportunités pour les citoyens sont infinies. It is a compassionate country, and the opportunities it offers its citizens are nearly limitless. We are the privileged, and we must continually remind ourselves of that.

En sachant que tellement de gens sur cette planète vivent dans des conditions horribles, pourquoi mes parents, ma famille et moi avons-nous eu la chance de nous échapper? Becoming or being a Canadian comes with responsibility. Like hundreds of thousands — possibly millions — of other “new” Canadians, I live with “survivor guilt.” So many others on this planet — probably billions — live in horrible conditions. Nous sommes les privilégiés, nous pouvons profiter d’incroyables opportunités. Je crois, de tout mon cœur, que je suis ici au Canada pour accomplir des choses qui feront une différence dans ce monde. Être Canadienne est un privilège qui vient avec des responsabilités.

I live my life believing that, precisely because of my good fortune of becoming a Canadian, I need to accomplish much, and make a difference in this world. Being Canadian is a privilege with responsibility.

The second reason I am here today is my mentors. Mes mentors sont la seconde raison que je suis ici. As John Crosbie, the twelfth lieutenant governor of Newfoundland and Labrador said, “Mentoring is a brain to pick, an ear to listen, and a push in the right direction.” Mentors change your life. They see in you what you do not see in yourself. One of my mentors was the head of the department when I was graduating from PT school. She saw more talent and ability within me than I saw in myself, and helped to bring it out of me. She said to me that I was graduate school material. Mentors open doors or suggest doors. You still need to walk through the door. Les mentors changent notre vie. Ils voient en nous ce que nous ne voyons pas. Les mentors nous guident et nous ouvrent des portes, mais nous devons passer à travers! Diplômés, suivez mon conseil. Trouvez des mentors dans tous les aspects de votre vie. Demandez aux personnes que vous admirez d’être votre mentor. Aussi, être un guide pour d’autres personnes est l’aspect le plus enrichissant de ma carrière. Il n’y a rien de plus gratifiant que de voir mes mentorés réussir.

Be a mentor. There is nothing more rewarding than to see my mentees succeed.

The third reason I am here is because I love what I do.

La troisième raison maintenant. J’aime ce que je fais. Pourquoi je suis passionnée par la maladie pulmonaire? Parce que cette maladie reçoit très peu d’argent au Canada et ailleurs. Par exemple, une étude comparant le financement de recherches sur le cancer a révélé que le financement du cancer du poumon était beaucoup moindre comparé au financement d’autres cancers. Ceci est à cause de la stigmatisation des maladies pulmonaires. Les patients souffrant de maladie pulmonaire se sentent coupables de leurs maladies. D’autres maladies précédemment stigmatisées, telles que le HIV et la maladie mentale, ont utilisé de grosses campagnes efficaces pour réduire la stigmatisation sociale et ainsi améliorer leurs traitements. Mais dans le cas des maladies pulmonaires, les campagnes contre le tabac ont l’objectif principal de dénormaliser le tabac, ce qui a augmenté la stigmatisation de ces maladies. On aperçoit les fumeurs comme de mauvaises personnes. Une mauvaise alimentation et un manque d’exercice physique sont des facteurs importants pour les maladies cardiovasculaires, et pourtant, ces maladies ne sont pas perçues avec la même réprimande.

Lung disease is my passion. Lung disease is underfunded in Canada and globally because of its image problem. Much of this is related to stigma. We shun smokers. The major aim of anti-smoking campaigns has been to de-normalize smoking, leading to increased levels of stigma. We have demonized smokers. We didn’t do this for cardiovascular disease, where poor diet and lack of exercise are important contributors. Many of us have biases against smokers and other things. It is so important for you to be aware of your biases. You carry those with you wherever you go. I am passionate about fighting this stigma, increasing research into lung disease and improving the lives of those living with this horrible disease.

Don’t settle for what you don’t have passion for. « Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition » (Steve Jobs). Choose your path not out of fear or because it’s what’s practical or what people expect you to do. Choisissez votre chemin par passion. Inspire others to love what they do and learn from mentors who love what they do.

I am honoured to graduate with you today. Je suis extrêmement fière d'être Canadienne, d'être une professionnelle de la santé et d'avoir l'immense opportunité d’être ici aujourd'hui. Embrace the privilege of being Canadian, find a mentor to help you achieve your goals and be a mentor to share your knowledge and inspire others to find their path. And finally make sure to love what you do so that you can translate your dreams into action. Je vous encourage de comprendre votre privilège d’être Canadiens, trouvez et soyez un mentor et aimez votre travail. Comme Gandhi a dit : « Un petit groupe d’esprits déterminés, enflammés par une conviction en leur mission, peut changer le cours de l’histoire. » Félicitations.

Haut de page