SEGAL, Hugh

Article

Éloge

Veuillez noter que les éloges sont publiés dans la langue dans laquelle ils ont été présentés.


Le texte prononcé fait foi
Check against delivery

Chancellor:

There are few Canadian political figures who have demonstrated the intensity of commitment to our country that Hugh Segal has. He has devoted his enormous energy and talent to furthering the common good through public service. Throughout his multi-faceted career, Hugh Segal has enhanced the quality of debate in Canada and provided insightful advice and informative commentary on public affairs.   

For almost four decades, this respected educator, political strategist, columnist and author, has offered his opinions on public affairs with equal amounts of wit, wisdom and humour. His insight and expertise transcends the political world; he has served as an executive in the advertising, brewing and financial services industries.

Ce n’est pas d’hier que monsieur Segal s’intéresse à la politique et à l’administration publique. En fait, c’est à l’Université d’Ottawa qu’il commence sa carrière publique, tout en poursuivant ses études en histoire du Canada. À l’époque, déjà actif au sein du Parti conservateur, il est élu vice-président de la Fédération étudiante de l’Université, où il travaille aux côtés du nouveau président élu Allan Rock!

Toujours pendant ses études, il devient l’assistant du chef de l’opposition officielle Robert Stanfield, puis est élu vice-président national de la Fédération des jeunes progressistes-conservateurs. Au début de la vingtaine, il se lance plus sérieusement dans la politique fédéral et les leaders au pouvoir remarquent rapidement son intelligence, son énergie et son sens de l’organisation prodigieux.

Dès l’âge de 29 ans, il est sous-ministre. Au fil des années, il occupe notamment les fonctions de secrétaire du Conseil des politiques et des priorités du Cabinet ontarien; secrétaire législatif du premier ministre de l’Ontario; adjoint législatif du chef de l’opposition à Ottawa; vice-président du Conseil consultatif de l’Ontario sur la Confédération; et chef de Cabinet du premier ministre Brian Mulroney. Il participe aux négociations entourant le rapatriement de la Constitution et la Charte canadienne des droits et libertés dans les années 1980. Il est aussi des discussions touchant l’Accord de Charlottetown dans les années 1990.

Hugh Segal earned the respect of political leaders of all parties, as evidenced by his appointment to the Senate in 2005 by then Prime Minister Paul Martin.

Senator Segal has published four books, the titles of which make clear his predilections for respectful political discourse, the promotion of social justice, and an optimistic outlook. The books include In Defense of Civility – Reflections of A Recovering Politician; Beyond Greed – A Traditional Conservative Confronts Neo-Conservative Excess; and No Surrender: Reflections of a Happy Warrior in the Tory Crusade.

Homme généreux de son temps, monsieur Segal continue d’assumer diverses fonctions en plus de son poste de sénateur : agrégé de recherche à l’École d’études politiques de l’Université Queen’s; vice-président du Conseil international du Canada; président de la Fondation Walter and Duncan Gordon; et chercheur supérieur au cabinet d’avocats McMillan à Toronto et à Montréal. Il continue de siéger au conseil d’administration de l’Institut d’études canadiennes de McGill et de l’Institut ontarien de recherche en services de santé. Avant d’être nommé au Sénat, Hugh Segal a été nommé capitaine honoraire de la Marine canadienne. En 2004, il a reçu un doctorat honorifique du Collège militaire royal du Canada. Il est aussi membre à vie de l’Institut de recherche en politiques publiques, qu’il a dirigé de 1999 à 2006. Il a été décoré de l’Ordre du Canada en 2003.

Chancellor, it is for these reasons that, in the name of the Senate of the University of Ottawa, I present to you, for the degree of Doctor of the University, Hugh Segal, a person dedicated to the good of the country,  and with a generosity of spirit, who continues to define and honour the best of public service.

Retour au profil : Hugh SEGAL

Haut de page