Recteur et vice-chancelier

Le recteur de l'Université d'Ottawa, M. Jacques Frémont, discute avec des étudiants devant le pavillon Tabaret.
Jacques Frémont

Le 1er juillet 2016, Jacques Frémont est devenu le 30e recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa.

Biographie

Jacques Frémont est le recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa. Nommé président de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec par l’Assemblée nationale du Québec en 2013, M. Frémont assumait jusque-là la direction de l’International Higher Education Support Program auprès des Open Society Foundations à New York.

M. Frémont était auparavant doyen de la Faculté de droit à l’Université de Montréal, où il a en outre cumulé les fonctions de provost et de vice-recteur aux affaires académiques jusqu’en 2010. Il a été professeur invité auprès de plusieurs universités au Québec, au Canada, en Europe et en Asie, et il a publié, seul ou en collaboration, de nombreux ouvrages, articles et chapitres de livres dans le domaine du droit constitutionnel et du droit public. En 2012, l’Université de Montréal l’a nommé professeur émérite.

Nombre d’organismes internationaux ont fait appel à l’expertise de M. Frémont tout au long de sa carrière, pour des questions touchant aux droits de la personne, à la saine gouvernance et à la démocratie. M. Frémont a également dirigé plusieurs importants projets de coopération internationale dans le domaine des droits de la personne et de la formation judiciaire, et il n’a cessé de promouvoir l’enseignement supérieur aussi bien au Canada qu’ailleurs dans le monde.

M. Frémont est diplômé en droit de l’Université Laval (Québec) et il a poursuivi des études supérieures à l’Université York (Toronto). Il a reçu plusieurs prix et maintes distinctions, dont celles de chevalier de l’Ordre des Palmes académiques de la République française (2009) et de docteur honoris causa de l’Université Paul Cézanne (Aix-en-Provence) [2010].

Rôle

Le recteur est le président-directeur général de l’Université. À ce titre, il ou elle supervise et dirige la mission scolaire et l’administration générale de l’Université. Le recteur recommande au Bureau des gouverneurs ou à son Comité exécutif la nomination de vice-recteurs et d’autres administrateurs de l’Université, comme les doyens des facultés, et s’assure que les politiques et les orientations du Bureau des gouverneurs sont mises en œuvre par ces administrateurs. Le recteur est simultanément membre du Bureau des gouverneurs et président du Sénat et, ainsi, il est bien placé pour favoriser une relation saine entre les deux principaux organes de gouvernance de l’Université. Le recteur est aussi le vice-chancelier de l’Université, assumant la fonction du chancelier en l’absence de celui-ci ou en cas de vacance de ce poste.

Jacques Frémont

 

Haut de page