Mandat, Francophonie

Le recteur a confié à la professeure Linda Cardinal le mandat d’examiner le dossier de la francophonie sur le campus afin de préparer un plan d’action qui pourra s’intégrer dans le prochain plan stratégique de l’Université. De manière plus spécifique il s’agira principalement :

  • De reprendre les conclusions des différents comités relatives à la place du français sur le campus émises au fil des ans et les actualiser au besoin;
  • D’examiner le modèle de gouvernance actuel des affaires francophones et de proposer des façons de le rendre plus efficace;
  • De proposer des actions concrètes à court et à moyen terme afin de renforcer la présence du français sur le campus et d’en assurer le rayonnement;
  • De proposer des mesures à mettre en place par l’Université afin de mieux faire connaître sa mission francophone auprès de ses différents publics cibles.

Afin de faciliter ce travail, la professeure Cardinal sera invitée à participer aux réunions de différents comités, dont la Commission permanente des affaires francophones et des langues officielles et le Comité directeur de la GÉS. Elle aura également à consulter différents intervenants clés dont des vice-recteurs associés, des vice-doyens et des directeurs  de services.

Dans le cadre du présent mandat, la professeure Cardinal mettra sur pied un groupe de travail composé de professeurs, de membres du personnel administratif et d’étudiants. Elle recevra un appui administratif de l’agent principal des politiques linguistiques, qui est un membre de l’équipe administrative du vice-recteur aux études et provost.

Biographie

 

Linda Cardinal est professeure à l’École d’études politiques et titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques à l’Université d’Ottawa. Elle est reconnue au plan international pour ses travaux sur les régimes linguistiques comparés, le constitutionnalisme, la citoyenneté et les minorités. Elle a publié et dirigé de nombreux travaux sur les politiques linguistiques et l’action publique des minorités linguistiques au Canada, au Québec et en Europe dans les domaines de la justice, la santé mentale, l’éducation et la politique municipale. Parmi ses plus récentes publications et collaborations, mentionnons La constitution bilingue du Canada, un projet inachevé (Presses de l’Université Laval, 2017), Une tradition et un droit: Le Sénat et la représentation de la francophonie canadienne (Presses de l’Université d’Ottawa, 2017), “Minority Languages, Education, and the Constitution” dans The Oxford Handbook of the Canadian Constitution (Oxford University Press, 2017) et State Traditions and Language Regimes (McGill–Queen’s University Press, 2015).

Linda Cardinal a été la  première coordonnatrice du programme en Études des francophonies (2011-2014). Elle a été responsable du programme de doctorat en science politique (2014-2016) et est présentement directrice du programme de premier cycle en science politique (2017-2019). De 2012 à 2015, elle a siégé au Bureau des Gouverneurs de l’Université d’Ottawa. Depuis 2017, elle est membre du Sénat de l’Université d’Ottawa et Collègue universitaire au Conseil des universités de l’Ontario.

Linda Cardinal a été récemment nommée au Conseil des gouverneurs de la Commission ontarienne du droit. Elle s’est aussi vu décerner l’Ordre du Mérite de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario. En 2013, elle a été élue membre de la Société royale du Canada. En 2014, elle a été faite Chevalière dans l’Ordre des Palmes académiques de la République française. En 2017, elle a reçu l’Ordre du Canada pour ses recherches sur les politiques publiques et les droits linguistiques, le prix Bernard Grandmaître de l’ACFO d’Ottawa pour son engagement envers son milieu et le prix Pilier de la francophonie décerné par l'Assemblée de la francophonie de l’Ontario.

 

Haut de page