Sally J. DAUB

Carte électronique

Sally J. DAUB

Biographie

Sally J. Daub a obtenu son diplôme en génie chimique de l'Université d'Ottawa en 1998 avant d'obtenir une licence en droit de l'Université Dalhousie. Elle a commencé sa carrière comme avocate spécialisée en brevets chez Smart & Biggar, un cabinet d’avocats de Toronto. Elle poursuivi sa carrière à Nortel Networks, où elle s’est spécialisée en licences, en stratégie et en développement de propriété intellectuelle. En 1996, elle s’est jointe à ATI Technologies à titre d’avocate-conseil en brevets avant d’être nommée vice-présidente et avocate-conseil principale en 2000. Elle a cofondé ViXS Systems en 2001 et, sous sa direction, la petite entreprise novatrice en démarrage est rapidement devenue un important fournisseur de technologies de processeurs multimédias.

Sally Daub défend un certain nombre de projets publics et privés et a été présidente de la Small Business Agency of Ontario (SBAO); elle est membre des conseils d’administration de l’ITAC (Information Technology Association of Canada) et de GSA (Global Semiconductor Association). Elle a siégé au conseil d’administration de Morega Systems Inc. et est actuellement membre du conseil d’administration de HydroOne et de la Consumer Electronics Association Board of Industry Leaders. En novembre 2014, le Réseau des femmes exécutives l’a inscrite pour la quatrième fois dans son palmarès Top 100 : les Canadiennes les plus influentes. Elle a aussi reçu d’autres distinctions : lauréate du prix RBC Women of Influence - Trailblazer, et elle figure au classement Top 100 Women Entrepreneurs de la revue PROFIT. Elle a conservé son statut de procureure enregistrée de brevets et de marques de commerce au Canada et aux États Unis, où elle participe régulièrement à des panels de l’industrie, des émissions de télévision et des publications.

Malgré ses nombreuses responsabilités, Mme Daub reste attachée à l’Université d’Ottawa. En 2011, elle a reçu le Prix d’excellence des diplômés de la Faculté de génie. Sa détermination continue d’inspirer à la fois les jeunes ingénieurs à leurs débuts et les entrepreneurs établis.

Haut de page