Claire DESCHÊNES

Carte électronique

Claire DESCHÊNES

Biographie

Ingénieure et professeure à l’Université Laval, Claire Deschênes est mondialement reconnue pour sa recherche sur les turbines hydrauliques.

Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en génie mécanique de l’Université Laval et d’un doctorat de l’Institut national polytechnique de Grenoble, Claire Deschênes devient première femme professeure en génie à la Faculté de sciences et de génie de l’Université Laval en 1989. C’est là qu’elle fonde le Laboratoire de machines hydrauliques (LAMH), aujourd’hui reconnu à l’échelle internationale pour ses recherches de pointe sur les turbines hydrauliques, qui ont donné lieu à d’importantes innovations technologiques. Elle y a mené dans les dernières années deux projets d’envergure visant à mieux comprendre divers aspects liés à la durée de vie des  turbines de basse chute.

En 2007, la professeure Deschênes met sur pied le Consortium en machines hydrauliques, un groupe d’industriels et d’universitaires réalisant ensemble des recherches subventionnées portant sur les turbines hydrauliques de grande puissance. En font partie Hydro-Québec, Ressources naturelles Canada et trois multinationales incorporées au Canada. La recherche effectuée par le Consortium au cours des dernières années a permis de former plus de 40 étudiantes et étudiants de tous cycles.

Claire Deschênes est également très impliquée dans un grand nombre d’initiatives tendant à promouvoir les femmes en sciences et en génie. De 1997 à 2005, elle a été titulaire de la Chaire CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et génie au Québec, destinée à la fois à répondre à la pénurie annoncée de personnel scientifique hautement spécialisé au Canada et à favoriser le développement professionnel des femmes scientifiques et ingénieures.

Nommée Fellow d’Ingénieurs Canada, professeure étoile de la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval et Femme de mérite du YWCA de Québec, Claire Deschênes a considérablement contribué à la profession d’ingénieur et à l’ouvrir aux femmes. Elle a publié d’innombrables articles et donné maintes conférences aux quatre coins du monde. Ses efforts tendant au développement de notre pays et du monde lui ont valu de prestigieuses reconnaissances, dont le prix Synergie pour l’innovation du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie CRSNG, décerné en 2015 au consortium qu’elle a fondé.

Haut de page