Jan ELIASSON

Carte électronique

Jan ELIASSON
Son Excellence

Eliasson, Jan

Biographie

Le 2 mars 2012, Jan Eliasson a été nommé vice-secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies par le secrétaire général Ban Ki-moon. Il a assumé ses fonctions le 1er juillet 2012.

En 2007 et 2008, M. Eliasson a été l’Envoyé spécial du secrétaire général pour le Darfour, après avoir assumé la présidence de la 60e session de l’Assemblée générale des Nations Unies. Ambassadeur de la Suède aux États-Unis de septembre 2000 à juillet 2005, il a été nommé ministre des Affaires étrangères de la Suède en mars 2006 et a exercé cette fonction jusqu’aux élections de l’automne 2006.

De 1994 à 2000, M. Eliasson a été secrétaire d’État aux Affaires étrangères, poste clé pour l’élaboration et la mise en œuvre de la politique étrangère de la Suède. Ambassadeur de la Suède auprès de l’ONU à New York de 1988 à 1992, il a également servi l’Organisation en qualité de représentant personnel du secrétaire général pour l’Iran et l’Iraq.

Premier secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, M. Eliasson a participé à des opérations menées en Afrique et dans les Balkans, et a pris des initiatives dans le domaine des mines terrestres, de la prévention des conflits et de l’action humanitaire. De 1980 à 1986, durant la guerre entre l’Iran et l’Iraq, il a participé à des missions de médiation de l’ONU dirigées par l’ancien premier ministre suédois Olof Palme. En 1993 et 1994, il a fait office de médiateur dans le conflit du Haut-Karabakh pour le compte de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

Professeur invité aux universités suédoises d’Uppsala et de Göteborg, il y a donné des cours sur la médiation, le règlement des conflits et la réforme de l’ONU. Le 18 septembre 2011, M. Eliasson a prononcé la 13e conférence Dag Hammarskjöld, organisée conjointement par la Fondation Dag Hammarskjöld et l’Université d’Uppsala, sur le thème « La paix, le développement et les droits de la personne : une connexion indispensable ».

M. Eliasson a été diplomate en poste à New York (à deux reprises), Paris, Bonn, Washington (à deux reprises) et Harare, où il a ouvert la première ambassade de la Suède en 1980.

Avant sa nomination comme vice-secrétaire général, M. Eliasson a été président de WaterAid/Suède et membre de l’Équipe de mobilisation pour les objectifs du millénaire pour le développement.

Haut de page