Yves JOANETTE

Carte électronique

Yves JOANETTE

Yves Joanette

Biographie

Natif de Montréal, Yves Joanette est directeur scientifique de l’Institut du vieillissement des Instituts de recherche en Santé du Canada (IRSC), directeur exécutif de la Stratégie de recherche sur la démence des IRSC, membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé et professeur titulaire à l’Université de Montréal.

Chercheur éminent en neurosciences cognitives de la communication lors du vieillissement, il mène des travaux de grande portée sur la sénescence, notamment les troubles de la cognition de la personne âgée. Sa recherche vise à améliorer la qualité de vie des aînés, population en croissance vertigineuse, dont nous sommes tous destinés à faire partie. Il contribue à l’avancement des connaissances en ce qui a trait à la réorganisation neurofonctionnelle, aux lésions cérébrales et à la maladie d’Alzheimer. Son équipe a produit d’importants outils cliniques, dont le Protocole Montréal d’évaluation de la communication.

Diplômé en orthophonie et audiologie, titulaire d’un doctorat en sciences neurologiques de l’Université de Montréal, Yves Joanette a été stagiaire postdoctoral à l’Hôpital de la Timone et à l’École des hautes études en sciences sociales, à Marseille, puis chercheur-boursier junior et senior du Conseil de recherches médicales du Canada (maintenant IRSC), avant d’occuper le poste de directeur de son département universitaire de 1992 à 1997. Il a ensuite assumé la direction du Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (CRIUGM) de 1997 à 2009. De 2009 à 2011, il a été PDG du Fonds de la recherche en santé du Québec et président de son conseil d’administration.

Ce pionnier de la recherche en vieillissement, dont la renommée dépasse nos frontières, a reçu plusieurs distinctions prestigieuses, dont le prix André-Dupont en 1990 et le prix Eve-Kassirer en 1995. En 2007, l’Université Lumière de Lyon lui a décerné un doctorat honoris causa. Yves Joanette a été élu en 2016 président du Conseil mondial de lutte contre la démence, nomination qui lui permettra de continuer à mobiliser la collectivité autour de l’importance cruciale d’un vieillissement actif.

Haut de page