Danielle Juteau

Carte électronique

Danielle Juteau

Biographie

Après avoir obtenu son doctorat en sociologie de l’Université de Toronto en 1974, Danielle Juteau enseigne à l’Université d’Ottawa, où elle reçoit le prix d’excellence en enseignement et offre un des premiers cours en études des femmes. Pionnière des études ethniques au Canada et dans le monde, un champ de recherches désormais incontournable, elle contribue également au savoir concernant la francophonie minoritaire au Canada, notamment les communautés franco-ontariennes, le pluralisme canadien et l’étude des relations hommes-femmes.

Elle rejoint l’Université de Montréal en 1981, où elle développe le champ des études ethniques au Québec. Première titulaire de la Chaire en relations ethniques, à l’Université de Montréal, elle fonde le Groupe de recherche ethnicité et société et le Centre d’études ethniques, tout en collaborant avec d’autres institutions, notamment La Sorbonne et l’Université catholique de Louvain. Grâce à ses indéniables qualités de pédagogue, elle fait des émules, qui aujourd’hui se consacrent à la pensée critique sur, entre autres, la transformation des rapports entre citoyenneté et égalité dans les sociétés pluralistes.

Madame Juteau révolutionne les études ethniques en transcendant la traditionnelle dichotomie économie-culture, pour mettre l’accent sur l’interdépendance des facteurs économiques, politiques et symboliques qui fondent les inégalités et les luttes identitaires. Ses recherches dépassent les frontières de l’érudition universitaire pour influencer la société en général, notamment en collaborant avec diverses commissions sur des sujets d’intérêt public, comme les pratiques reliées au pluralisme. Son ouvrage, L’ethnicité et ses frontières, fait date dans le domaine comme cadre d’analyse des rapports menant à la construction de frontières sociales et faisant le pont entre les dimensions extérieures et intérieures de l’identité. Ses travaux collaboratifs sur les communautés religieuses de femmes au Québec ont mis en lumière l’apport de leur travail, gratuit, à l’édification de la société québécoise.

Membre de la Société royale du Canada depuis 1996, Madame Juteau est nommée lauréate de la Fondation Trudeau en 2003 et reçoit l’Ordre du Canada en 2014. Récipiendaire de nombreuses subventions de recherche tout au long de sa carrière, elle est lauréate du prix Marcel-Vincent (ACFAS) en 2001.

Haut de page