Dianne NEWMAN

Carte électronique

Biographie

Dianne Newman est microbiologiste moléculaire et professeure à la Division de biologie et de génie biologique et à la Division des sciences géologiques et planétaires à l’Institut de technologie en Californie. Ses recherches portent sur la bioénergétique et la biologie cellulaire de bactéries génétiquement manipulables, métaboliquement diverses. Ses travaux portent sur les réactions de transfert d'électrons faisant partie du métabolisme des micro-organismes.

En 1999, Newman a été nommée l'une des personnes les plus innovatrices de moins de 35 ans par le MIT Technological Review. Elle rejoint la faculté à l’Institut de technologie en Californie en 2000. Elle a été professeur de géobiologie au Wilson Institute of Technology de 2007 à 2010 avant retourner à Caltech. Ses articles scientifiques ont paru dans de revues prestigieuses telles que Actes de l'Académie nationale des sciences, Géobiologie, Nature et Sciences.

Son laboratoire à Caltech se penche sur la co-évolution de la vie et la Terre, en adoptant une approche interdisciplinaire pour étudier les mécanismes moléculaires qui sous-tendent les anciennes formes de métabolisme. En comprenant le fonctionnement des organismes existants au niveau moléculaire, le but est de mieux comprendre l'évolution des anciennes voies métaboliques et de biominéralisation, interpréter les signatures chimiques des débuts de la vie retrouvés dans les archives géologiques et comprendre la survie des communautés bactériennes multicellulaires dans le contexte d’infection, en particulier les poumons remplis de mucus chez les personnes vivant avec la fibrose kystique.

La professeure Newman a été élu à l'Académie nationale des sciences en avril 2019.

Haut de page