Guy SAINT-PIERRE

Carte électronique

Guy SAINT-PIERRE
D. Université 2002

SAINT-PIERRE, Guy

Biographie

Guy Saint-Pierre aura connu quatre carrières. La première fut militaire.Si l'on compte ses études, il a passé 11 années dans les forces armées. Son premier emploi au civil fut comme registraire de la Corporation des ingénieurs du Québec. En 1970, il a plongé en politique. Élu député à l'Assemblée nationale du Québec, il est nommé ministre de l'Éducation puis, quelques années plus tard, ministre de l'Industrie et du Commerce.

Défait en 1976, il commence sa carrière dans le monde des affaires chez John Labatt, ce qui le conduit en 1980 au poste de président et chef de la direction des Minoteries Ogilvie. En 1989, il arrive chez SNC-Lavalin en tant que président et chef de la direction où, à partir de1996, il dirige le conseil d'administration.

Depuis le 1er août 2001, il siège à la présidence du conseil d'administration de la Banque Royale du Canada ­ le premier Québécois francophone à occuper ce poste.

Monsieur Saint-Pierre a su tirer avantage de sa formation en ingénierie. Il a profité de chacune des occasions au cours de sa carrière pour démontrer ses qualités d'administrateur et de gestionnaire et pour gagner la confiance de ceux qui sont devenus tôt ou tard d'étroits collaborateurs.

On lui reconnaît un sens des affaires hors du commun et une droiture sans égale. Ceci dit, la plus percutante de ses qualités, celle d'être non seulement un homme de parole, mais un homme d'action, se reflète dans sa réussite.

Haut de page