Ian TELFER

Carte électronique

Ian TELFER

Biographie

Président du conseil d’administration de Goldcorp depuis 2006, Ian Telfer a été président et chef de la direction de Goldcorp et de la société qui l’a précédé, Wheaton River Minerals, entre 2001 et 2006. Par une série de fusions et d’acquisitions, il en a fait l’une des plus grandes entreprises d’exploitation aurifère du monde.

Détenteur du titre de Fellow de l’Institut canadien des comptables agréés et membre de la National Association of Corporate Directors et de l’Institut des administrateurs de sociétés, il a été président du conseil du World Gold Council de 2009 à 2013. Possédant plus de 30 ans d’expérience dans le secteur des métaux précieux, il a été administrateur ou dirigeant de plusieurs sociétés canadiennes et internationales. Il a développé et exploité des mines dans une douzaine de pays de l’Amérique du Nord et du Sud, de l’Asie et en Australie.

Né à Oxford, en Angleterre, Ian Telfer a grandi au Canada, tout d’abord à Moose Jaw, puis dans le quartier Downsview à Toronto. Détenteur d’un baccalauréat en science politique décerné par l'Université de Toronto en 1968, il a obtenu son M.B.A à l’Université d’Ottawa en 1976.

Au fil des ans, Ian Telfer a été maintes fois reconnu pour ses réalisations, notamment par la Prospectors and Developers Association of Canada et par la BC &Yukon Chamber of Mines. Nommé personnalité de l’année par Business in Vancouver et entrepreneur de l’année dans l’Ouest du Canada par Ernst &Young, il figure parmi les 25 hommes d’affaires les plus influents en 2013. Le Canadian Business Magazine le compte dans sa liste des 50 personnes les plus influentes et, en janvier 2015, il est intronisé au Temple de la renommée du secteur minier canadien.

Outre son bilan impressionnant d’homme d’affaires, Ian Telfer est reconnu pour sa générosité. Le 8 mai 2007, son don de 25 millions de dollars à l’École de gestion de l’Université d’Ottawa est passé à l’histoire comme le don le plus généreux jamais fait à une école de commerce au Canada. L’École porte désormais fièrement son nom.

Haut de page