Déterminée mais zen

Assise par terre, une jeune femme souriante est entourée de livres, d’un globe terrestre et d’une carte du monde.

« Tente l’aventure, fonce, vis pleinement. »

– Angela Urquhart Osborne

Par Mireille Piché

Le parcours de la jeune entrepreneure Angela Urquhart Osborne rappelle immanquablement celui d’Elizabeth Gilbert, la célèbre auteure de l’ouvrage à succès Mange, prie, aime. Passionnée de yoga, la diplômée en communication (B.A. 2005) amorce elle aussi une carrière d’auteure inspirée par ses voyages de ressourcement en Asie et en Australie. Or, Angela est d’abord et avant tout une organisatrice d’événements hors pair.

C’est pendant ses études à l’Université d’Ottawa, où elle se destinait initialement au théâtre, qu’un cours au choix en communication l’amène à changer sa trajectoire. Elle bifurque donc vers ce programme. « C’est ce qui m’a conduit à la planification. En rétrospective, je sais que c’est ce qui m’a mené là où j’en suis aujourd’hui, » croit Angela.

Tout au long de son baccalauréat, elle se plaît d'ailleurs à organiser des activités sociales pour la troupe de danse des Gee-Gees à laquelle elle appartient. « Même à cette époque, j’aimais planifier des sorties pour l’équipe, comme des soirées au pub, » explique-t-elle en riant.

Après ses études, Angela retourne dans le Niagara, sa région natale, et se taille une place dans le milieu de la gestion d’événements en travaillant notamment dans des vignobles et autres lieux de villégiature.

« J’ai du plaisir tout au long du processus de planification, mais j’ai particulièrement un faible pour la création de matériel de communication. »

« Dramatically Zen », un livre qui lui ressemble

Une série de mauvaises nouvelles dans la vie personnelle d’Angela lui font vivre une période difficile. Pour panser ses blessures et regagner son optimisme, Angela s’envole vers la Thaïlande, l’Australie et Bali.

Pendant les trois mois que dure son périple, elle écrit quotidiennement sur son blogue. À son retour, elle en réunit des passages dans un livre qu’elle intitule Dramatically Zen: A Guidebook to Living Your Best Life. Ce guide, qu’elle décrit comme léger, humoristique et auquel il est facile de s’identifier, contient 33 chapitres qui proposent chacun une leçon de vie aux lecteurs, comme « Faites du yoga » ou « Libérez-vous de vos peurs ». Elle associe chaque leçon à une expérience vécue pendant ses voyages.

Mis sous presse en autopublication chez Friesenpress, le livre Dramatically Zen a vu le jour sans agent littéraire, comme il est pratique courante dans le milieu littéraire anglophone.

« Pour trouver un agent, il faut avoir publié au moins un ouvrage. Mais pour publier un ouvrage, il faut un agent! C’est à n’y rien comprendre. Comme je n’avais jamais fait paraître quoi que ce soit, j’ai décidé de foncer et de m’autopublier. J’ai fait moi-même la promotion du livre. »

La campagne de promotion s’est amorcée, agrémentée d’une lune de miel à Bali. Le hasard en a voulu ainsi.

« Nous avons fait de la publicité à l’échelle locale là-bas et organisé des activités de marketing dans l’un des lieux qui m’avait inspiré l’écriture du livre, indique Angela. J’ai notamment donné un cours de yoga dans un hôtel balinais pour une activité de consolidation d’équipe, pris des photos du livre dans des lieux superbes et visité un espace communautaire de travail à Ubud, la capitale culturelle de Bali. »

Des personnes se tiennent debout dans une position traditionnelle de yoga, un livre dans les mains.
Angela Urquhart Osborne donne un cours de yoga aux employés d’un hôtel balinais pendant la tournée de promotion de son livre, dont la rédaction a été inspirée de ces lieux. Photo : Mark Osborne

De retour au pays, Angela a offert des séances de dédicaces à Huntsville et à Montréal. Le lancement du livre s’est tenu en novembre dernier au restaurant Pure Kitchen d’Ottawa, dont le propriétaire est également fondateur de Pure Yoga – un environnement tout à fait à l’image d’Angela. Elle a en profité pour inviter d’anciens camarades de classe de l’Université d’Ottawa, dont certains qu’elle n’avait pas revus depuis la fin de ses études, 10 ans plus tôt.

« Ça faisait chaud au cœur de voir ces amis répondre à l’invitation. On aurait dit des retrouvailles, » raconte Angela.

Des événements uniques et personnalisés

Aujourd’hui, celle qui cumule une douzaine d’années d’expérience en gestion d’événements est la fière fondatrice de Elev8 Events, et son entreprise a le vent dans les voiles.

Créative et énergique, Angela organise des mariages personnalisés et des lancements pour des entreprises privées. À titre de gestionnaire d’événement, elle a également contribué à l’organisation du Niagara Integrated Film Festival en 2015. Mais avant tout, ce sont sa passion pour le yoga et son désir de mettre en valeur sa région du sud de l’Ontario qui la distinguent.

Ces intérêts l’ont inspirée à créer la série d’événements « Signatures », qui marient vin et yoga, ou encore vin et peinture, dans de superbes vignobles.

« J’ai eu tout un choc lors de mon premier vin et yoga! s’exclame-t-elle. J’avais espoir d’attirer 25 personnes, et 60 se sont présentées! »

Sa nature entrepreneuriale et son esprit de collaboration sont des éléments clés de son succès. « Je ne m’arrête pas à quelques appréhensions en début de parcours. J’adore faire de nouvelles expériences, et je n’ai pas peur de promouvoir mes événements. Avec l’aide de mes collaborateurs, rien n’est impossible! »

Ce n’est pas un hasard si le chiffre 8, qui rappelle inévitablement le symbole de l’infini, se trouve dans le titre de son entreprise. Ses nombreux projets sont, pour ainsi dire, interreliés.

Pendant ses événements, dans les pages de son livre comme en simple conversation, ce n’est pas « mange, prie, aime » que propose cette femme inspirante, qui y va plutôt d’un mantra bien à elle : « Tente l’aventure, fonce, vis pleinement ».

On retiendra d’Angela la force tranquille de celle qui sait repousser ses limites tout en restant zen sur toute la ligne.

Photo principale :
Diplômée en communication en 2005, Angela Urquhart Osborne a fondé sa propre entreprise de gestion d’événements, Elev8 Events, dans sa région natale du Niagara. Photo : Tino Berardi Photography

 

Dans un vignoble, sous une tente, des dizaines de personnes participent à une séance de yoga.
Angela Urquhart Osborne souhaite mettre en valeur la région du Niagara en organisant des événements qui réunissent, par exemple, le vin et le yoga. Photo : Eva Derrick Photography 
Haut de page