Faire entendre la voix des jeunes

Michael Chong, député du Parti conservateur; Thomas Mulcair, chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) ; Justin Trudeau, chef du Parti libéral et Elizabeth May, chef du Parti vert.

Pendant la campagne électorale, on parle beaucoup de l’engagement des jeunes en politique. Une chaire de recherche de l’Université d’Ottawa relève le défi.

 

Par Brigitte Génier

Tandis que la campagne électorale bat son plein, James Go (B.Com. 2014), chargé de projet de la Chaire de recherche Jean-Luc-Pepin, et Sara Minaeian, étudiante de l’Université d’Ottawa, veillent à ce que les jeunes participent au processus démocratique.

La Chaire de recherche Jean-Luc-Pepin (JLP) a été créée à la mémoire d’un ancien ministre respecté du gouvernement fédéral et politologue de l’Université d’Ottawa, en hommage à son dévouement et sa contribution à la politique canadienne.

Poursuivant la tradition de celui dont elle porte le nom, cette chaire de recherche dotée appuie des initiatives comme les discussions en panel et les débats du forum iVote-jeVote, et favorise l’étude des institutions politiques, des finances publiques et de la gouvernance démocratique.

La mission de cette chaire attire des étudiants brillants, motivés et passionnés comme Sara Minaeian, étudiante de troisième année de l’École d’études politiques de la Faculté des sciences sociales. En tant que membre de l’Association étudiante des études politiques, internationales et en développement, Sara a mobilisé un groupe d’étudiants faisant de la politique active et partageant sa vision pour favoriser les discussions à l’Université. Elle a rencontré le titulaire actuel de la Chaire JLP, Kevin Page, qui lui a donné un appui inestimable.

« J’ai entendu parler des activités de la Chaire et j’ai alors constaté que la création d’une image de marque permettrait à la fois d’engager un auditoire plus large et de joindre un nombre plus élévé de jeunes canadiens, à la fois face à face et en ligne », explique Sara, qui gére les communications de iVote jeVote, forum non partisan favorisant la participation au processus démocratique des jeunes électeurs.

Dans le cadre de ce forum, étudiants, professeurs, politiciens et journalistes se rencontrent, dans un contexte unique, pour discuter d’enjeux importants comme la faible participation des jeunes aux élections et la dissidence parlementaire. « Le forum jeVote a quelque chose de bien particulier, décrit Sara. C’est un groupe jeune et rafraîchissant, et l’énergie n’y manque jamais. C’est stimulant de se retrouver dans un groupe qui continue d’espérer. L’espoir, c’est très puissant. »

Tout cela ne se fait toutefois pas sans écueils.

« La spontanéité du processus politique fait en sorte que ce n’est pas toujours facile, mais malgré le peu de préparation, la réaction des étudiants et des autres intervenants est incroyable », affirme-t-elle.

Dernièrement, Sara Minaeian a été mise en candidature par un collègue étudiant et bénévole pour le prix Citoyens politiques au quotidien 2015 de Samara. Le prix met en valeur la diversité politique et démocratique du Canada et récompense les modèles politiques positifs.

« Cette candidature a été une belle surprise. L’engagement civique me passionne. Je crois qu’il est important de savoir ce qui se passe sur la scène politique et de quelle façon la politique nous touche au quotidien. »

Pour James Go (B.Com. 2014), directeur des opérations de la Chaire JLP, travailler à cette chaire le rend fier d’être un jeune diplômé de l’Université d’Ottawa.

« La Chaire JLP amène les étudiants et les diplômés à se regrouper pour inciter la population à s’engager pour provoquer des changements réels. Je parle ici de changements "collaboratifs", explique James Go, analyste des systèmes de gestion et vérificateur à la toute nouvelle agence de consultants A Hundred Answers. La Chaire réunit des gens d’expériences, de bagages, de connaissances, de compétences, d’opinions et de domaines variés qui gèrent des projets visant à faire bouger les choses. »

Kevin Page, qui a été le premier directeur parlementaire du budget du Canada, est titulaire de la Chaire de recherche Jean-Luc-Pepin depuis 2013. Dès lors, la participation et l’engagement des étudiants sont au cœur de ses priorités.

« À la Chaire de recherche JLP, nous avons le privilège de collaborer étroitement avec des étudiants de premier cycle de toute la Faculté des sciences sociales. Sara et James mettent à profit leurs grandes compétences en marketing, en affaires et dans le domaine des médias sociaux pour faire de iVote jeVote un nom reconnu ici à l’Université et partout au pays », ajoute M. Page.

Un groupe d’étudiants, dont Sara Minaeian, portant tous des t-shirts où figure l’inscription iVote-jeVote.

Sara Minaeian (au centre, en tailleur blanc) avec l’équipe de iVote-jeVote

Panels politiques :

La Faculté des sciences sociales a accueilli quelques panels politiques dans le cadre du forum iVote-jeVote devant son célèbre mur végétal.

En mars 2014, le premier panel regroupait Justin Trudeau, chef du Parti libéral; l’honourable Thomas Mulcair, chef du Nouveau Parti démocratique (NPD); Elizabeth May, chef du Parti vert, et l`honourable Michael Chong, député du Parti conservateur.

En juin de la même année, un panel sur le thème des femmes en politique a réuni Anne McGrath, directrice nationale du NPD et diplômée de la Faculté des arts; Katie Telford, codirectrice de campagne nationale du Parti libéral et diplômée de la Faculté des sciences sociales; et Nancy Peckford, directrice générale de l’organisme À voix égales.

En mai 2015, les enjeux politiques et économiques de la viabilité environnementale ont fait l’objet de discussions avec les panellistes Megan Leslie, critique en environnement du NPD et leader adjointe; l’honourable John McKay, critique en environnement du Parti libéral; et l’honourable Thomas Mulcair, chef de l’opposition officielle (NPD), qui a prononcé le discours d’ouverture.

Photo principal :
En mars 2014, le premier panel regroupait (de gauche) Michael Chong, député du Parti conservateur; Thomas Mulcair, chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) ; Justin Trudeau, chef du Parti libéral et Elizabeth May, chef du Parti vert.

Sara Minaeian

« Le forum jeVote a quelque chose de bien particulier, décrit Sara Minaeian, étudiante de troisième année de l’École d’études politiques de la Faculté des sciences sociales. C’est un groupe jeune et rafraîchissant. C’est stimulant de se retrouver dans un groupe qui continue d’espérer. »

 

Haut de page