Growing a business, one seed at a time

Chuck Rifici a été choisi lauréat du premier prix Diplômé-entrepreneur de l’année de la Faculté de génie.

Par Kyle Bournes

Installé dans un café de l'ouest d'Ottawa par un bon vendredi matin, j'attends Chuck Rifici, l'un des entrepreneurs dont on a le plus parlé dans la région en 2014. Il entre d'un pas nonchalant et, de toute évidence, prêt pour son café matinal. Je me réjouis à l'idée de m'entretenir avec ce diplômé prospère de la promotion 2002 du programme de génie informatique de l'Université d'Ottawa.

Chuck Rifici est cofondateur et ancien PDG de Tweed Inc., producteur de marijuana à des fins médicales établi à Smiths Falls, à 50 minutes à l'ouest d'Ottawa. En 2013, Tweed a annoncé qu'il s'installait dans l'ancienne usine de chocolat de Hershey. C'était une bonne nouvelle pour cette municipalité, qui avait perdu 600 emplois quand Hershey avait fermé ses portes en 2008, après 45 ans d'activité. Tweed est maintenant en recrutement, et de 50 à 70 % de ses employés viennent de Smiths Falls et des environs.

La conversation dévie alors sur son t-shirt gris tout simple, sur lequel figurent des mots en lettres blanches. Je lui demande ce que signifient ces quatre ou cinq mots placés l'un par-dessus l'autre, à la manière d'une liste d'épicerie : herringboneargylehoundstooth, etc. Chuck Rifici me répond que ce sont toutes des variétés de marijuana à des fins médicales que Tweed produit pour ses patient-clients. Les t-shirts sont portés par le personnel et ne sont pas à vendre. Je commence à comprendre que cette jeune société biopharmaceutique de marijuana à des fins médicales n'aspire aucunement à devenir une entreprise conventionnelle. L'image branchée de Tweed fait partie intégrante de sa stratégie de marketing.

Pour Rifici et son équipe de Tweed, la période de l'automne 2013 à l'automne 2014 aura été très occupée. Voici un aperçu de ce qu'ils ont accompli :

  • Construire l'usine de Tweed et commencer la production.
  • Obtenir le permis de Santé Canada pour produire et vendre de la marijuana à des fins médicales.
  • Transformer Tweed en société ouverte cotée à la Bourse de croissance TSX et obtenir 28 000 000 $ en capital.
  • Ouvrir un magasin en ligne. Le premier envoi de produits à des patients-clients s'est fait en mai 2014.
  • Devenir le plus grand producteur mondial autorisé à produire de la marijuana à des fins médicales en serre après avoir acheté Park Lane Farms, une serre de 350 000 pi2 située dans la région de Niagara-on-the-Lake en Ontario (l'usine de Smiths Falls fait 150 000 pi2).
  • Amorcer un partenariat de recherche avec la Faculté des sciences de l'Université d'Ottawa et l'Université Ryerson.
Close up of marijuana buds held by a hand in a latex glove.

Marijuana à des fins médicales. Photo : Tweed Inc.

Pendant la même période, M. Rifici et Tweed ont fait l'objet de reportages dans l'Ottawa Citizen et l'Ottawa Sun, de même que dans des médias internationaux comme le New York TimesAl-Jazeera.com, le Huffington PostBloomberg Business Week et Vice.com. Et dire que l'entreprise n'avait aucun employé avant août 2013.

Il n'y a pas à dire, ce fut toute une année.

On peut affirmer à juste titre qu'il est désormais naturel d'associer les noms de Chuck Rifici et de Tweed Inc. à la marijuana à des fins médicales et à l'entrepreneuriat au Canada. Il a quitté la direction de l'entreprise en août 2014.

Chuck Rifici a démarré sa première entreprise, Comnet Communications, en 1995. Il était alors étudiant de premier cycle en génie. Il lui a fallu huit ans pour obtenir son baccalauréat, mais le jeu en aura valu la chandelle, parce que son partenaire d'affaires et lui ont vendu l'entreprise pour un million de dollars en 2001. C'est ce qui lui a permis d'investir dans son avenir et de s'inscrire à la maîtrise en administration des affaires. Après quelques années comme cadre chez Sitebrand, une entreprise de marketing en ligne, M. Rifici a offert ses services comme directeur financier. Des entreprises en démarrage comme TekSavvy et Select Start Studios ont retenu ses services et profité de ses compétences et de son savoir-faire.

Il va sans dire que les succès et les reconnaissances de M. Rifici dans la dernière année ne sont pas passées inaperçues à la Faculté de génie. Chuck Rifici a été choisi lauréat du premier prix Diplômé-entrepreneur de l'année. La Faculté lui remettra son prix le 10 mars 2015 à l'occasion de son passage à l'Université pour prononcer une conférence Comment cultiver le succès : leçons de Chuck Rifici, entrepreneur chevronné et cofondateur de Tweed Inc., de la série Ponts de l'entrepreneuriat.

Photo principale :
Chuck Rifici debout à côté de plants de marijuana à l'usine Tweed Inc. Photo : Tweed Inc.

Television cameras film technicians amid rows of marijuana plants at Tweed Inc.

Des caméramans filment des techniciens au milieu de rangées de plants chez Tweed Inc. Photo : Tweed Inc.

 

Haut de page