Nommé par Obama

Sethuraman Panchanathan

« Je suis honoré d’avoir été nommé au NSB. C’est un privilège et un grand plaisir de travailler en étroite collaboration avec les plus grands experts de la science et de l’innovation au pays. »

— Sethuraman Panchanathan

Par Kyle Bournes

En juin dernier, M. Sethuraman Panchanathan (Ph.D. Génie, 1989) est devenu le premier Américain d’origine indienne à être nommé par le président des États-Unis, Barack Obama, au National Science Board (NSB), conseil scientifique national composé de 24 membres.

Cette nomination est le point culminant d’une carrière dans laquelle, depuis plus de 25 ans, M. Panchanathan se fait le champion de l’innovation au service de l’amélioration de la vie des gens. M. Panchanathan – que ses amis appellent « Panch » – est l’incarnation même de l’idée que les ingénieurs sont « au service du monde ».

À son accession au poste de professeur titulaire à l’Arizona State University (ASU) en 2001, par exemple, Panch a fondé le CUbiC (Center for Cognitive Ubiquitous Computing). Ce centre invente des appareils et des outils technologiques qui viennent en aide à des personnes handicapées.

Les innovations élaborées par le CUbiC ont eu un impact immédiat. En 2004, Panch a reçu le prix de l’innovateur de l’année en milieu universitaire du gouverneur de l’État de l’Arizona pour le projet iCARE (Information Technology Centric Assistive and Rehabilitative Environments) pour les personnes aveugles ou atteintes d’une déficience visuelle. L’équipe du CUbiC a également remporté diverses récompenses dans le cadre du concours Imagine Cup organisé par Microsoft.

Il est clair que cette nomination au NSB pour prodiguer des conseils au président Obama et au Congrès américain, c’est-à-dire pour jouer un rôle essentiel dans l’orientation des politiques publiques dans le domaine des sciences et du génie aux États-Unis, est pour Panch une marque de haute reconnaissance envers ses réalisations antérieures.

Comme l’a indiqué le président Obama lors de l’annonce de la nomination des nouveaux membres au NSB : « Notre nation tirera un grand profit des talents et du savoir-faire dont ces individus sauront faire preuve dans leur nouveau rôle. Je leur suis reconnaissant d’avoir accepté de servir le pays au sein de cette administration et je me réjouis d’avoir l’occasion de collaborer avec eux dans les mois et les années à venir. »

Cela fait aujourd’hui un an que M. Panchanathan occupe ce poste au NSB, dont le mandat est de six ans et il s’agit selon lui d’une expérience incroyable. Ses collègue et lui contribuentà orienter les activités qui définiront l’avenir des sciences et de la technologie aux États-Unis. Le NSB rassemble un nombre impressionnant de sommités, dont MM. Robert J. Zimmer (recteur de l’Université de Chicago), Vinton G. Cerf (vice-président et évangéliste technologique en chef chez Google) et G. P. « Bud » Peterson (recteur du Georgia Institute of Technology). On peut affirmer sans exagération que M. Panchanathan fait partie d’une équipe remarquable.

« Je suis honoré d’avoir été nommé au NSB et je suis très reconnaissant de cette occasion. Servir la nation en contribuant à la réalisation des objectifs de la National Science Foundation et à l’établissement de la politique nationale en matière de science est très gratifiant, précise M. Panchanathan. C’est un privilège et un grand plaisir de travailler en étroite collaboration avec les plus grands experts de la science et de l’innovation au pays. »

En octobre dernier, M. Panchanathan a également été nommé par le secrétaire du Commerce, Mme Penny Pritzker, au National Advisory Council on Innovation and Entrepreneurship (NACIE) pour participer à l’élaboration de politiques qui favorisent la main d’œuvre, le développement économique et l’entrepreneuriat, de façon à faire des États-Unis un chef de file mondial de l’économie d l’innovation.

Tout a commencé pour M. Panchanathan en 1986, à son arrivée à l’Université d’Ottawa pour y faire des études de doctorat en génie électrique et informatique, après avoir obtenu trois diplômes universitaires en Inde. Trois années lui ont suffi pour achever et soutenir sa thèse avec succès, et obtenir son doctorat en 1989. Pendant cette période à l’Université, il est tombé amoureux de la ville et a rencontré sa future femme, Mme Sarada « Soumya » Panchanathan, qui achevait elle-même son programme de résidence en pédiatrie au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario. Dans les années qui ont suivi, ils ont eu deux enfants, se sont bien établis dans leurs carrières respectives et ont continué de jouir de la vie à Ottawa.

En 1997, M.Panchanathan a saisi l’offre d’un poste de professeur agrégé permanent à l’ASU. Panch et Soumya ont fait leurs bagages, ont dit au revoir à leurs amis et aux hivers froids et sont allés s’installer à Tempe, en Arizona. Pendant que son mari se taillait une place dans le monde universitaire, Soumya a fait sa marque dans le milieu de la pédiatrie à Phoenix. Elle est aujourd’hui pédiatre au Maricopa Integrated Health System et directrice de l’informatique biomédicale au collège de médecine de l’Université de l’Arizona. Elle est également directrice adjointe du programme de résidence au Phoenix Children’s Hospital/Maricopa Medical Center.

Il y a quatre ans, M. Panchanathan a été nommé directeur général adjoint de l’Office of Knowledge Enterprise Development (OKED) de l’ASU. L’OKED est responsable de l’avancement des activités de recherche, d’entrepreneuriat, d’innovation et de développement économique. M. Panchanathan s’est vraiment épanoui dans ce rôle, et il est clair que son travail n’est pas passé inaperçu.

Il est difficile d’imaginer ce que l’avenir réserve à M. Sethuraman Panchanathan. Il est clair, cependant, que l’innovation restera au premier plan dans ses activités, et il ne fait aucun doute que son travail sera très utile pour la société. Il est, après tout, non seulement un penseur et un chef de file du plus haut calibre, mais aussi, et toujours, un ingénieur au service du monde.

Photo principale :
Tout a commencé pour M. Panchanathan en 1986, à son arrivée à l’Université d’Ottawa pour y faire des études de doctorat en génie électrique et informatique, après avoir obtenu trois diplômes universitaires en Inde. Photo : Alexander D. Chapin

Sethuraman Panchanathan au CUbiC (Center for Cognitive Ubiquitous Computing).

Sethuraman Panchanathan a fondé le CUbiC (Center for Cognitive Ubiquitous Computing). Photo : 2015 Arizona Board of Regents

 

Haut de page