Un succès à savourer

Gros plan sur un dessert glacé assorti de noix de Grenoble et de quartiers de pomme, sur une table en plein air.

« En général, un produit à l’avoine a une texture plus consistante, même granuleuse. Notre délice est tout le contraire, lisse et crémeux. »

— Candace Tierney

Par Linda Scales

L’héroïne adorée du roman jeunesse canadien Anne… la maison aux pignons verts, Anne Shirley, a décrit le goût de la crème glacée comme « sublime » après y avoir goûté pour la première fois. Candace Tierney (B.Com. 2014), ancienne de l’Université d’Ottawa, originaire de Carp, partage cet avis. Dans son cas, son amour de la crème glacée l’a amenée à se lancer en affaires pour commercialiser sa propre création : Oat & Mill, un dessert glacé sans produit laitier, mais oh combien décadent!

Oat & Mill est produit dans la petite ville de Smiths Falls, à 75 km au sud-ouest d’Ottawa, par Candace et ses trois employés. L’endroit est parfait pour une petite entreprise qui vise une clientèle située dans la grande région d’Ottawa. Les ventes se font à raison de 60 % en ligne (avec livraison à domicile) et, pour le reste, sur les divers marchés de la région et lors d’événements spéciaux. Si vous passez par le marché fermier de Carp un week-end, ne manquez pas de vous arrêter au kiosque d’Oat & Mill : il est fort possible que Candace elle-même vous fasse déguster son produit.

Oat & Mill a déjà bien des adeptes, qui ne savent toutefois pas nécessairement à quel point ce produit est différent. Après y avoir goûté, bien des gens sont surpris d’apprendre que cette douce et crémeuse merveille ne contient ni lait, ni crème … ni aucun des autres ingrédients qui les remplacent d’ordinaire dans les desserts glacés sans produit laitier, notamment le chanvre, la noix de coco ou le riz. L’ingrédient à la base des divers produits Oat & Mill, toutes saveurs confondues, est de l’avoine de culture biologique 100 % canadienne.

« Les gens sont presque toujours surpris de l’apprendre, parce qu’au goût, on ne décèle guère l’avoine, dit Candace. En général, un produit à l’avoine a une texture plus consistante, même granuleuse. Notre délice est tout le contraire, lisse et crémeux. »

Candace, 23 ans, ne tolère pas le lactose, d’où sa quête d’aliments hors de l’ordinaire. Étudiante, elle a séjourné en Thaïlande, dans le cadre d’un programme d’échange entre l’Université Thammasat et celle d’Ottawa. C’est alors qu’elle découvrit les desserts glacés à la noix de coco – auxquels elle est presque devenue accro. Un beau matin, après son retour au Canada, Candace savourait son gruau chaud, dont la texture et le crémeux lui ont rappelé sa gourmandise thaï préférée. L’idée était plantée et a commencé à germer ...

Oat & Mill a vu le jour il y a tout juste quatre mois : Candice a officialisé la société en juin 2015. Ce n’est pas son premier bébé : elle est aussi fondatrice et propriétaire de Raw Mountain Inc., un point de vente en ligne pour des goûters à base de plantes. Elle gère les deux sociétés, mais vu qu’Oat & Mill en est encore à ses premiers balbutiements, c’est à cette entreprise qu’elle consacre le clair de son temps.

« Le démarrage de première entreprise a été assez douloureux », avoue Candace, qui dit toutefois avoir tiré de précieuses leçons de cette amère expérience. « Échouer ne me fait plus peur. » En fait, sa nouvelle philosophie est qu’il n’y a pas d’échec si l’expérience permet d’apprendre quelque chose.

Oat & Mill n’existerait toutefois pas sans les 20 000 $ de fonds d’amorçage que lui a versé le Garage Démarrage, une initiative du Réseau de transfert de technologie d'Ottawa gérée par le bureau Valorisation de la recherche et transfert de technologie (VRTT). Le Garage Démarrage offre aux étudiantes et étudiants un tremplin pour concrétiser leurs ambitions commerciales dans la région d’Ottawa. Candace a remporté, en août dernier, le prix de la meilleure idée d’entreprise de 2015. 

La période de présentation d’une demande de financement au Garage Démarrage pour 2016 vient tout juste de commencer.

Selon Candace, elle ne sait pas si elle y serait arrivée sans l’aide du Garage Démarrage. « Les sommes à débourser au départ, surtout pour fabriquer un produit tout nouveau, sont énormes. En plus, le Garage m’a donné accès à des possibilités de réseautage, et donc de soutien, dans la collectivité, ce qui m’a aussi beaucoup aidée. »

Selon ses dires, il lui a fallu trois mois pour obtenir une base crémeuse satisfaisante, faite d’avoine et d’eau, pour son dessert, et elle continue de la perfectionner en tenant compte des observations de ses clients et de ses impératifs de production.

« J’ai une foule de cahiers de toutes couleurs et dimensions remplis de recettes, formulations et notes variées dont je me suis inspirée, dit Tierney, ajoutant que la genèse de son produit a duré 6 mois et demi. Les seules améliorations qu’elle se voit y apporter à l’avenir seront liées aux méthodes de production et donc sans incidence sur le produit fini ou sa qualité. La composition de sa base à l’avoine est-elle un secret commercial? « Disons qu’elle n’est pas évidente, c’est le moins qu’on puisse dire », répond-elle.

Du lundi au mercredi, la société produit entre 100 et 300 litres de « crème glacée », en fonction du nombre de commandes en lignes reçues et des quantités requises pour les marchés de producteurs et les événements spéciaux de la semaine, ces derniers étant au nombre de quatre à six par mois. « Chaque semaine, nous renouvelons notre stock, et chaque semaine, il est épuisé », dit fièrement Candace.

Candace Tierney sourit en tenant une contenant en carton rempli de son dessert glacé, marqué des mots « Oat & Mill », suivis des mots anglais pour « sans produit laitier » et « fait avec de l’avoine biologique »

Le site Web d’Oat & Mill propose à l’heure actuelle 28 saveurs différentes, allant du traditionnel chocolat à des mélanges qui titillent l’imagination : vanille à la banane frite et aux noix de Grenoble grillées, barre Nanaimo ou encore un mélange à l’érable baptisé « Canadian Flapjack », par exemple. Candace a un faible pour « London Fog », qui fait penser à un thé latté parfumé à la bergamote, à la manière du célèbre thé Earl Grey Crème. D’après Candace, la glace qui goûte le beurre d’arachides et la pâte à biscuits se vend très bien, alors que celle qu’elle a baptisée « Unicorn poop » - littéralement, « caca de licorne », faite de vanille parsemée de grains de sucre multicolores – fait fureur chez les enfants. Les idées pour ces mélanges peu communs lui sont souvent soumises par ses clients.

Une demande qui revient souvent est pour un produit sans noix ni gluten. L’avoine que Candace utilise pour remplir les commandes exigeant l’absence de gluten est garantie ne pas en contenir. Pour les personnes allergiques aux noix, Candace veille simplement à ne pas inclure d’ingrédient contenant des noix dans la commande livrée. Oat & Mill n’est pas en mesure de garantir l’absence de contamination, et Candace dit que c’est un point sur lequel elle insiste bien avec ses clients.

Quels lendemains entrevoit Oat & Mill? Candace a encore bien des visées à réaliser.

« Mon objectif premier, c’est d’accroître ma clientèle, voir à ce que le plus grand nombre de gens possible découvrent Oat & Mill », dit-elle, ajoutant qu’à plus long terme, elle espère pouvoir augmenter sa capacité de production et de distribution. D’ici là, elle pense déjà à la Saint-Valentin et aux mélanges irrésistibles qu’elle pourrait bien concocter pour cette occasion toute spéciale.

Photo principale :
Candace Tierney, diplômée de l’Université d’Ottawa, produit un dessert glacé dont l’ingrédient de base est pour le moins original : de l’avoine biologique canadienne. Photo : Oat & Mill.

Candace Tierney, à côté de son étalage de marché, tient un contenant en carton rempli de dessert glacé, face à un tableau noir sur lequel on lit les mots «  fudge », « pretzels »  et «  pomme ».

Candace Tierney sert souvent elle-même ses produits Oat & Mill sur les marchés de producteurs de la région d’Ottawa ou lors d’événements spéciaux. Photo : Oat & Mill

 

Haut de page