Description

Les exécutions automatisées de la synthèse et de la découverte chimiques sont devenues une technologie habilitante essentielle. De nouveaux outils combinant la robotique avancée avec la planification d'expériences par apprentissage automatique, connus sous le nom de laboratoires autonomes, sont désormais disponibles. Cependant, le déploiement optimal de ces technologies reste en cours de développement, nécessitant un cycle de conception-réalisation-construction récursif dédié au réglage et à l'évolution de la plate-forme robotique.

Cette nouvelle approche a été appelée « automatisation flexible » et permet la conception, la construction et la reconfiguration efficaces en termes de coûts et de temps d'expériences automatisées. En tirant parti de nombreux principes de l'industrie 4.0, y compris la fabrication rapide, les appareils Internet des objets, les logiciels basés sur le cloud et l'API open source, nous avons créé un ensemble d'outils reconfigurables simples pour répondre à un ensemble diversifié d'applications couvrant la chimie des procédés pharmaceutiques. et même avoir un impact sur l'exploitation minière et l'extraction des ressources. Cette présentation présentera cette méthode et fournira des études de cas.

Jason Hein

Prof. Jason Hein

Département de chimie, Université de la Colombie-Britannique

Jason Hein a obtenu son B.Sc. en biochimie en 2000 et doctorat. en méthodologie de réaction asymétrique en 2005 de l'Université du Manitoba (NSERC PGS-A/B, Prof. Philip G. Hultin). En 2006, il est devenu chercheur postdoctoral du CRSNG avec le professeur K. Barry Sharpless et le professeur Valery V. Fokin au Scripps Research Institute à La Jolla, en Californie. En 2010, il est devenu associé de recherche principal avec le professeur Donna G. Blackmond au Scripps Research Institute. Il a commencé sa carrière indépendante à l'Université de Californie, Merced en 2011, en utilisant l'analyse de réaction cinétique in situ pour profiler et étudier rapidement des réseaux complexes de réactions. En 2015, il a déménagé à l'Université de la Colombie-Britannique pour poursuivre le développement de la technologie analytique de réaction automatisée au service de la chimie organique mécaniste. Ses recherches ont abouti à une collection de prototypes d'outils robotiques modulaires et de matériel analytique intégré qui créent la première boîte à outils de profilage de réaction automatisé largement applicable visant à permettre la recherche et la découverte autonomes. Il était co-chef de file du projet ADA; la première plateforme de découverte autonome au monde pour les matériaux en couches minces, soutenue par Ressources naturelles Canada, co-PI de l'équipe MADNESS soutenue par le DARPA Accelerated Molecular Discovery Program et directrice associée du Acceleration Consortium dirigé par l'Université de Toronto. Plus récemment, il a reçu le supplément d'accélération de la découverte du CRSNG en 2021.

Site Web du laboratoire Hein

Date et heure

20 avril 2022

11h30

Lieu

STM224 et Zoom

Langue

Anglais

Séminaire départemental

Tout le monde est le bienvenu.

Coordonnées

Prof. Eva Hemmer

Professeure agrégée, Département de chimie et sciences biomoléculaires

Téléphone : +1-613-562-5800 poste 1987

Site web : www.hemmerlab.com