Une stratégie sur le commerce numérique pour le Canada repose sur trois piliers

Faculté des sciences sociales
École supérieure d’affaires publiques et internationales
Affaires gouvernementales
Économie
Canada
Rapport
Drapeau du Canada Tour de la Paix
Un nouveau rapport de Patrick Leblond, professeur agrégé et titulaire de la Chaire CN-Paul M. Tellier sur les affaires et les politiques publiques à l'École supérieure d'affaires publiques et internationales de l'Université d'Ottawa, demande aux entreprises et aux gouvernements canadiens de numériser rapidement l'économie canadienne et de se joindre aux chefs de file mondiaux du commerce numérique.

La performance du Commerce numérique du Canada est inférieure à la capacité de son économie et reste trop axée sur les États-Unis, selon le rapport. À moins que les entreprises et les gouvernements canadiens n'augmentent leur jeu, le Canada demeurera un acteur marginal dans l'économie numérique mondiale.

Une stratégie commerciale numérique canadienne claire et cohérente reposerait sur trois piliers :

  1. Un accès fiable et inclusif à des infrastructures numériques de haute qualité et à des prix concurrentiels à l’échelle internationale.
  2. Une capacité numérique accrue grâce à l’adoption de technologies numériques bien établies et de pointe, en particulier pour les PME, et au perfectionnement des compétences numériques des travailleurs, gestionnaires et entrepreneurs canadiens.
  3. La réduction, voire l’élimination, des barrières non tarifaires dans le commerce numérique international.

Voir le rapport complet Une stratégie sur le commerce numérique pour le Canada (PDF, 1.89 Mo)