Mona Nemer - Vice-rectrice à la recherche

Mona Nemer - Vice-President, Research

Mona Nemer occupe le poste de vice-rectrice à la recherche depuis 2006.

Biographie :

Mona Nemer est vice-rectrice à la recherche à l’Université d’Ottawa. Elle est responsable des stratégies, de l’infrastructure et de la commercialisation de la recherche. Elle est également professeure à la Faculté de médecine et directrice du Laboratoire de génétique moléculaire et régénération cardiaque. Les champs d’intérêt de Mme Nemer portent sur le cœur, notamment les mécanismes liés à l’insuffisance cardiaque et aux maladies cardiaques congénitales.

Elle a formé une centaine d’étudiants de divers pays. Les résultats de sa recherche, publiés dans plus de 150 articles dans des revues scientifiques prestigieuses, ont contribué à l’élaboration de tests diagnostiques pour la détection de l’insuffisance cardiaque et des causes génétiques liées aux maladies cardiaques congénitales.

Mme Nemer a siégé à de nombreux comités consultatifs et conseils d’administration, au Canada et à l’étranger. Actuellement, elle est présidente du Fonds France-Canada pour la recherche et membre du conseil scientifique international de la Fondation Lefoulon-Delalande de l’Institut de France. Mme Nemer siège également au conseil du Réseau de cellules souches, du Centre de commercialisation d’appareils médicaux et de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa. Ses réalisations ont été reconnues au Canada et dans le monde. Elle est membre de l’Ordre du Canada et de l’Académie des sciences de la Société royale du Canada, ainsi que chevalier de l’Ordre national du Québec et de l’Ordre national du Mérite de la République française. Mona Nemer est titulaire de deux doctorats honorifiques, décernés l’un en France, l’autre en Finlande.

Rôle :

La vice-rectrice à la recherche établit des priorités, des politiques et des pratiques ayant pour but d’attirer et de retenir des chercheurs exceptionnels à l’Université d’Ottawa. Elle collabore également avec des partenaires du secteur privé, des décideurs du secteur public, des organismes subventionnaires et d’autres établissements de recherche, afin de créer un environnement dynamique qui stimule la recherche au Canada pour le bienfait de l’ensemble de la société.

La vice-rectrice à la recherche supervise un vaste ensemble de secteurs et de programmes, dont la recherche internationale, la valorisation de la recherche et le transfert de technologie, les subventions de recherche et la déontologie, les services vétérinaire et animalier, la radioprotection et la biosécurité, les centres et instituts de recherche, les programmes gouvernementaux d’investissement dans la recherche et les communications pour la recherche.

La vice-rectrice à la recherche travaille à l’avancement de la recherche et de l’innovation en partenariat avec les parties prenantes des instituts de recherche affiliés en milieu hospitalier. 

Haut de page