À propos de l’institut

L’Institut de recherche sur le cerveau de l’Université d’Ottawa (IRCuO) est le plus important réseau de chercheurs et de médecins se concentrant sur les maladies neurologiques. L’IRCuO aide à orchestrer la collaboration et l’innovation en surmontant les différentes barrières qui existent entre les chercheurs et les médecins tout en aidant à coordonner les efforts de recherche de ses membres à travers les différentes facultés de l’Université d’Ottawa, les résidents des hôpitaux, les réseaux  affiliés ainsi qu’avec les instituts de recherche locaux. L’IRCuO soutient ses membres en leur offrant un environnement de travail performant, en facilitant l’accès aux ressources ainsi qu’en offrant des programmes compétitifs pour attirer les meilleurs candidats. Nous travaillons ensembles dans le but de sensibiliser et d’éduquer la communauté sur les maladies et les troubles reliés au cerveau.

Notre vision

Créer un centre de neuroscience parmi les meilleurs au monde dans le traitement des maladies neurologiques.

Notre mission

  • Développer de nouvelles thérapies et  des nouveaux traitements en ce qui concerne les troubles neurologiques et psychologiques en exploitant le potentiel interne de régénération, de protection et de récupération du cerveau.
  • Mettre en œuvre des changements fondamentaux en offrant des soins intégrés et personnalisés  aux patients par le biais des résultats des recherches faites à l’IRCuO.

Notre objectif

Connecter.Exciter.Guérir

L’IRCuO va connecter les chercheurs, les médecins ainsi que la communauté afin de relever les défis en matière de troubles neurologiques. Par le biais de ces connections, il sera possible de générer l’énergie et l’excitation à travers un défi que nous pourrons relever ensembles. L’IRCuO relie les découvertes réalisées par la recherche à la prestation de soins de santé qui auront un impact immédiat sur la population. 

Nous concentrerons nos efforts sur la recherche sur la maladie de Parkinson, les accidents vasculaires cérébraux, la santé mentale, les maladies neuromusculaires, les pertes de mémoire et les commotions cérébrales.

Haut de page