Jacline Nyman - Vice-rectrice aux relations extérieures

Jacline Nyman

Jacline Nyman entrera en fonction à titre de vice-rectrice aux relations extérieures le 13 août 2018. Son mandat prendra fin le 12 août 2023.

Biographie :

La professeure Jacline Nyman a été nommée vice-rectrice aux relations extérieures pour un mandat de cinq ans commençant le 13 août 2018.

En tant que vice-rectrice aux relations extérieures, Jacline supervisera les activités du Bureau du développement, des Relations avec les diplômés, de la Direction générale des communications, des Services linguistiques et du Service de gestion informationnelle, en veillant à ce que ces activités s’inscrivent dans la mission de l’Université.

Avant de se joindre à l’Université d’Ottawa, Jacline occupait le poste de présidente-directrice générale de Centraide United Way Canada, où elle dirigeait un mouvement pancanadien favorisant le changement social. Son travail auprès des donateurs, du gouvernement et des médias lui a permis de participer à l’élaboration de politiques publiques pour faire avancer la mission de Centraide. Jacline était ainsi à l’avant-garde de la métamorphose d’une des marques les plus vieilles et les plus dignes de confiance du Canada.

Juste avant, Jacline Nyman travaillait à la Smith School of Business de l’Université Queen’s à titre de directrice générale, Développement et Relations avec les anciens. Elle y assumait les fonctions de stratège et de première responsable, Programmes de dons substantiels, fonctions au sein desquelles elle a personnellement négocié bon nombre de dons philanthropiques substantiels et de partenariats d’importance auprès d’entreprises, travaillant avec des parties prenantes du monde entier. Auparavant, Jacline a travaillé comme vice-présidente, Campagnes de financement et relations avec les donateurs pour la Fondation de l’Université York et directrice du Développement et des relations extérieures à la Haskayne School of Business de l’Université de Calgary.

Chef de file dans le domaine des organismes sans but lucratif, Jacline donne régulièrement des conférences sur des sujets allant du leadership organisationnel à la philanthropie, en passant par les campagnes de financement, le changement transformationnel et la modernisation. Elle a récemment fait un exposé sur le futur de la générosité, de la philanthropie et de l’intelligence artificielle (« The Future of Generosity, Philanthropy and Artificial Intelligence »), et a traité du futur de la philanthropie des entreprises et des nouvelles technologies (« The Future of Corporate Philanthropy and New Technologies ») au Economic Club of Canada. En 2015, elle a fait part de cinq idées d’envergure pour l’avenir du Canada (« Five Big Ideas for the Future of Canada ») lors d’un événement organisé par Canada 2020. Elle offre gracieusement de son temps à plusieurs comités consultatifs ainsi qu’à de jeunes professionnels qui cherchent à orienter leur carrière.

En 2012, Jacline Nyman a été nommée professeure auxiliaire à l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa et devient professeure agrégée, à la suite de sa nomination comme vice-rectrice. Elle enseignait auparavant à l’Université Queen’s à titre de professeure adjointe. Auparavant, elle a enseigné à la Smith School of Business de l’Université Queen’s à titre de professeure adjointe dans les domaines du marketing, de la responsabilité sociale et de la philanthropie. En 2011, elle a achevé un important projet de recherche ayant pour titre : « Transformational philanthropy and networks of co-created value in Canada ». Elle est coauteure d’un article, écrit en 2016, intitulé « Identifying the roles of the university’s fundraiser in securing transformational gifts: Lessons from Canada, » publié dans la revue Studies in Higher Education (SRHE).

Jacline Nyman détient un baccalauréat en administration de l’Université d’Ottawa, un MBA de l’Université de Calgary et un doctorat en administration des affaires – marketing de l’Université Cranfield, au Royaume-Uni. Elle vit à Ottawa, au Canada, avec sa famille.

Role :

La vice-rectrice aux relations extérieures aide l’Université à atteindre ses grands objectifs grâce à des activités diversifiées qui visent à augmenter la visibilité de l’établissement, à créer des partenariats stratégiques à l’intérieur et à l’extérieur du campus, à favoriser l’engagement des partenaires et à augmenter les sources de revenus afin de soutenir la mission de recherche et d’enseignement de l’Université. La vice-rectrice aux relations extérieures est responsable du Bureau du développement, du Bureau des relations avec les diplômés, de la Direction générale des communications, des Services linguistiques et du Service de gestion informationnelle.

Haut de page