Jacline Nyman - Vice-rectrice aux relations extérieures

Jacline Nyman

Jacline Nyman est entrée en fonction à titre de vice-rectrice aux relations extérieures le 13 août 2018. Son mandat prendra fin le 12 août 2023.

Biographie :

La professeure Jacline Nyman a été nommée vice-rectrice aux relations extérieures de l’Université d’Ottawa pour un mandat de cinq ans commençant le 13 août 2018.

En tant que vice-rectrice aux relations extérieures, Mme Nyman aide l’Université à atteindre ses objectifs grâce à des activités diversifiées qui visent à augmenter la visibilité de l’établissement, à créer des partenariats stratégiques à l’intérieur et à l’extérieur du campus, à favoriser la participation des partenaires et à accroître les revenus afin de soutenir la mission de recherche et d’enseignement de l’Université. À ce titre, elle est responsable du Bureau du développement, du Bureau des relations avec les diplômés, de la Direction générale des communications, des Services linguistiques et du Service de gestion informationnelle.

Avant d’arriver à l’Université d’Ottawa, Mme Nyman a occupé divers postes : présidente-directrice générale de Centraide United Way Canada; directrice générale du développement et des relations avec les diplômés à la Smith School of Business de l’Université Queen’s, à Kingston; vice-présidente des campagnes de financement et des relations avec les donateurs à la Fondation de l’Université York, à Toronto; directrice du développement et des relations extérieures à la Haskayne School of Business de l’Université de Calgary; ainsi que directrice du Service de gestion informationnelle et gestionnaire de liaison à l’Université d’Ottawa.

Personnalité éminente du secteur des organismes sans but lucratif, Mme Nyman donne régulièrement des conférences et participe souvent à des activités de sensibilisation sur des sujets allant du leadership organisationnel à la philanthropie, en passant par les campagnes de financement, le changement transformationnel et la modernisation. Elle s’est présentée devant le Comité sénatorial spécial sur le secteur de la bienfaisance, a fait des exposés sur le futur de la générosité, de la philanthropie et de l’intelligence artificielle (« The Future of Generosity, Philanthropy and Artificial Intelligence ») ainsi que sur le futur de la philanthropie des entreprises et des nouvelles technologies (« The Future of Corporate Philanthropy and New Technologies ») à l’Economic Club of Canada, et a présenté cinq grandes idées pour l’avenir du Canada (« 5 Big Ideas for the Future of Canada ») dans le cadre des conférences de Canada 2020. Elle offre gracieusement de son temps à divers conseils d’administration, notamment à titre de présidente du conseil d’Elevate International et de membre du conseil de l’Hôpital Royal Ottawa, et encadre de jeunes professionnels dans leur cheminement de carrière.

Professeure agrégée à l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa et auparavant professeure adjointe à l’école de gestion de l’Université Queen’s, Mme Nyman a enseigné dans les domaines du marketing, de l’éthique du marketing et de la responsabilité sociale. En outre, elle fait de la recherche sur le marketing, la philanthropie et la responsabilité sociale des entreprises.

Mme Nyman détient un baccalauréat en administration de l’Université d’Ottawa, un MBA de l’Université de Calgary, ainsi qu’un doctorat en administration des affaires (marketing) de l’Université de Cranfield, au Royaume-Uni. Elle a obtenu le titre IAS.A en gouvernance de la Rotman School of Management de l’Université de Toronto en 2016.

Role :

La vice-rectrice aux relations extérieures aide l’Université à atteindre ses grands objectifs grâce à des activités diversifiées qui visent à augmenter la visibilité de l’établissement, à créer des partenariats stratégiques à l’intérieur et à l’extérieur du campus, à favoriser l’engagement des partenaires et à augmenter les sources de revenus afin de soutenir la mission de recherche et d’enseignement de l’Université. La vice-rectrice aux relations extérieures est responsable du Bureau du développement, du Bureau des relations avec les diplômés, de la Direction générale des communications, des Services linguistiques et du Service de gestion informationnelle.

Haut de page