Dr Nicholas Birkett

Dr Nicholas Birkett
Dr Nicholas Birkett
Professeur auxiliaire

MD, MSc



Biographie

Dr Birkett est professeur auxiliare à l'École d'épidémiologie et de santé publique de l'Université d'Ottawa. Il est directeur associé du Centre McLaughlin pour l'évaluation des risques pour la santé de la population.

Dr Birkett a commencé ses études universitaires par un baccalauréat en mathématiques de l'Université de Waterloo. Il a ensuite obtenu un diplôme en médecine et une maîtrise en épidémiologie clinique et biostatistique de l'Université McMaster. Sa carrière universitaire a débuté en 1978 en tant que professeur adjoint au Département d'épidémiologie et de biostatistique de l'University of Western Ontario. Après trois ans, il a travaillé au Département d'épidémiologie clinique et de biostatistique de l'Université McMaster pendant cinq ans et pendant un an au Département d'anesthésie de l'Université de Toronto. En 1988, il a accepté un poste à l'Université d'Ottawa en tant que professeur agrégé au Département d'épidémiologie et de médecine communautaire. Le Dr Birkett participe à la prestation de revues d'experts pour divers comités d'examen des subventions (p. ex., les Instituts de recherche en santé du Canada, la Société canadienne du cancer et le FRSQ) et des revues (p. ex., l'American Journal of Epidemiology et PLOS One).

Les principaux intérêts du Dr Birkett portent sur les méthodes de recherche épidémiologique. Ses recherches ont couvert de nombreux domaines, notamment le traitement de l'hypertension, l'application de modèles psychologiques pour améliorer l'efficacité des interventions liées au mode de vie pour la prévention des maladies, l'épidémiologie moléculaire de l'étiologie du cancer et l’innocuité des médicaments. Il travaille actuellement sur les implications des systèmes complexes sur les méthodes épidémiologiques. Une première application d'une approche systémique était l'étiologie du cancer et l'interaction de l'exposition alimentaire, et des variantes métaboliques qui affectent la création de cancérogènes internes. Un deuxième domaine d'application concernait les interactions médicament-médicament et médicament-alimentation dans le risque de réactions indésirables aux agents pharmacologiques (par exemple, l'interaction potentielle de médicaments sur l'efficacité du clopidogrel dans la prévention de la fermeture du stent). Enfin, les démarches systémiques sont très pertinentes dans les approches d'évaluation des risques.

Intérêts de recherche

  • Méthodes épidémiologiques
  • Étiologie du cancer
  • Sécurité des médicaments
  • Complex systems
  • Systèmes complexes
  • Pharmacoépidémiologie