La Dre Nicole Racine et son équipe reçoivent 1,2 million de dollars des IRSC pour évaluer un programme de soutien aux mères toxicomanes et à leurs jeunes enfants afin de prévenir les adversités dans l'enfance

Faculté des sciences sociales
Actualités
maman et fille en train de dessiner
Image par Freepik
La Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa et le Bureau du vice-doyen à la recherche sont heureux d'annoncer que la Dre Nicole Racine et son équipe ont reçu 1,2 million de dollars des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) pour étudier les avantages du programme " Breaking the Cycle " (BTC) de Mothercraft: un programme qui s'adresse aux mères toxicomanes et à leurs jeunes enfants à risque d'être exposés à l’adversité.

Codirigée par la Dre Debra Pepler (Université York) et Margaret Leslie (Canadian Mothercraft Society), cette subvention d'équipe vise à déterminer si le programme BTC améliore la santé mentale des enfants ainsi que les économies à long terme qui lui sont associées. Le programme BTC est un programme unique en son genre au Canada destiné aux mères toxicomanes qui cible spécifiquement la santé mentale des jeunes enfants et la relation mère-enfant. 

La subvention de 1,2 million de dollars a coïncidé avec la nomination de la Dre Nicole Racine à titre de Chaire de recherche de la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa et de l'Institut de recherche du CHEO. En tant que Chaire de recherche, la Dre Racine se servira de la subvention pour examiner si les enfants évalués dans le cadre du programme "Breaking The Cycle" ont moins de traumatismes liés à l'environnement et de meilleurs résultats en matière de santé mentale que les enfants au sein d'autres programmes. La recherche évaluera également les avantages pour les enfants lorsque des changements se produisent dans le comportement parental, le stress et la santé mentale des mères. En conséquence, la recherche et le mandat de Dre Racine éclaireront les pratiques en matière de santé mentale des enfants et des jeunes aux niveaux local, national et international et feront progresser les approches fondées sur la recherche pour les traitements et les interventions favorisant le bien-être des enfants dans des contextes de risque. 

"Le projet "Breaking The Cycle” a le potentiel de positionner le Canada en tant que leader international en matière de santé mentale des enfants et d'améliorer les résultats en santé mentale des enfants exposés aux adversités” a déclaré la Dre Racine.   

Ce projet est réalisé en collaboration avec le programme "Breaking the Cycle", des personnes ayant une expérience vécue et des chercheurs de l'Université York, de l'Université Brock, du Centre de toxicomanie et de santé mentale et du Centre d'excellence pour la santé des femmes. 

 "Le Canada a du retard sur les autres pays prospères en ce qui concerne les investissements, les politiques et les pratiques qui favorisent la santé mentale des jeunes enfants. Cette recherche est une première étape pour combler l'écart pour les jeunes enfants exposés à l'adversité au Canada ", a déclaré la Dre Racine.