Description

Venez découvrir les recherches de trois de nos nouveaux professeurs.

Les conférencières seront :

  • Augusto Gerolin, Professeur adjoint, Département de mathématiques et de statistique & Département de chimie et sciences biomoléculaires

  • David Haziza, Professeur, Département de mathématiques et de statistique
  • Rajendhran Rajakumar, Professeur adjoint, Département de biologie

Augusto Gerolin

Augusto Gerolin

Mathématiques et statistique & chimie et sciences biomoléculaires

La limite d'interaction forte de la théorie de la fonctionnelle de la densité

Résumé

La théorie de la fonctionnelle de la densité (DFT) est l'approche standard de la chimie quantique dans les simulations comportant plus d'une douzaine d'électrons. La manière classique de briser la malédiction de la dimensionnalité dans la DFT est le formalisme dit de Kohn-Sham (KS), qui s'est avéré extrêmement efficace pour prédire les propriétés dans la science des matériaux, la chimie et la biochimie. Malgré cet énorme succès, les approximations KS DFT ne parviennent pas à prédire avec précision la physique des systèmes dans lesquels la corrélation électronique joue un rôle important (p. ex., les métaux de transition, qui sont le cheval de bataille de la catalyse) et les interactions de dispersion (van der Walls) (p. ex., les interactions de la liaison hydrogène dans l'ADN).

Dans cette présentation, je donnerai un aperçu complet du sujet, y compris la dérivation de la fonction dite des électrons strictement corrélés (ESC) à partir de la fonctionnelle exacte de Hohenberg-Kohn-Levy-Lieb, ainsi que les aspects fondamentaux de la physique des ESC.

Biographie

Augusto Gerolin est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en intelligence artificielle au carrefour de la chimie et des mathématiques et professeur adjoint aux départements de mathématiques et de statistiques, et de chimie et de sciences biomoléculaires de l'Université d'Ottawa. Augusto écrit bien plus dans ses demandes de subvention (avec l'aide des conseillers en recherche), mais il estime devoir mentionner ici que lui et tous les membres de son groupe sont très sociables et heureux de diner avec leurs collègues et de discuter avec eux.

David Haziza

David Haziza

Mathématiques et statistique

Quelques contributions à l'inférence statistique pour des populations finies

Résumé

Les enquêtes sont utilisées pour recueillir des données sur un sous-ensemble généralement restreint d'une population. Elles sont utilisées par un grand nombre de professions et de disciplines, y compris, les offices nationaux de statistiques (Statistique Canada), les sciences environnementales, comportementales et sociales, le monde universitaire et les instituts de sondage et d'études de marché. En règle générale, l'objectif est d'estimer des paramètres démographiques finis tels qu'une population ou une proportion de population.  Dans certains cas, l'intérêt réside dans l'estimation de paramètres plus complexes tels que les quantiles et les indicateurs de pauvreté (par exemple, le coefficient de Gini). Mon programme de recherche se concentre sur le développement de procédures d'échantillonnage et d'estimation dans un contexte de données d'enquête. Plus précisément, une grande partie de mes recherches est consacrée au traitement des données manquantes, qui sont omniprésentes dans les enquêtes. Récemment, j'ai travaillé sur l'utilisation de méthodes d'apprentissage automatique dans un contexte de données d'enquête manquantes. Une autre partie de ma recherche traite de l'impact des unités influentes sur les estimations ponctuelles. Enfin, je m'intéresse également aux méthodes de rééchantillonnage (par exemple, jackknife et bootstrap) qui sont largement utilisées pour estimer la variance des estimateurs ponctuels. Dans cette présentation, je donnerai un bref aperçu de certaines de nos contributions méthodologiques dans le domaine de l'apprentissage automatique pour des données d'enquête.

Biographie

David Haziza a obtenu son doctorat en statistique à l’Université Carleton en 2005. De 2000 à 2006, il a travaillé comme méthodologiste à Statistique Canada. En 2006, il a joint le département de mathématiques et de statistique de l’Université de Montréal, où il est devenu professeur titulaire en 2016. En 2020, David Haziza s’est joint au Département de mathématiques et de statistique de l’Université d’Ottawa. Ses recherches portent sur les méthodes d’échantillonnage et les méthodes d’inférence statistique dans un contexte de populations finies. Depuis 2006, David Haziza agit comme consultant pour Statistique Canada où il y passe une journée par semaine.

Rajendhran Rajakumar

Rajendhran Rajakumar

Biologie

Biologie écologique évolutive et développementale d'un superorganisme : Des cellules aux sociétés

Résumé

Les fourmis sont des insectes sociaux qui présentent un degré incroyable de plasticité phénotypique. Au cours du développement, différentes perturbations environnementales peuvent permettre à un génotype unique de donner naissance à un éventail de phénotypes alternatifs liés à des différences spectaculaires dans la morphologie, la longévité, la reproduction et le comportement. Cette sensibilité à l'environnement est à la base de la diversité des systèmes complexes de castes de fourmis. Mes travaux ont adopté une approche de clade modèle, en se concentrant sur les genres de fourmis hyperdiverses Camponotus et Pheidole, et ont plus généralement cherché à comprendre comment l'environnement agit sur le développement par l'intégration d'hormones, de phéromones, de gènes et de mécanismes épigénétiques pour générer des variations phénotypiques quantitatives et qualitatives sur lesquelles la sélection peut agir. Les fourmis constituent un modèle Éco-Évo-Dévo pour comprendre comment les organes et les individus communiquent pour influencer les processus de développement, l'homéostasie physiologique et les interactions sociales, dans le contexte d'un environnement changeant. Collectivement, mon laboratoire à l'Université d'Ottawa vise à identifier les mécanismes et les processus impliqués dans la génération de la variation phénotypique au sein des espèces et entre elles, à des niveaux biologiques allant des cellules et des tissus aux individus et aux sociétés.

Biographie

Je suis professeur adjoint au Département de biologie, avec affectation croisée au Département de médecine cellulaire et moléculaire de l'Université d'Ottawa. J'ai obtenu mon doctorat à l'Université McGill, où j’ai travaillé avec les fourmis dans les domaines de la génétique du développement et de l'épigénétique, au sein du domaine émergent de la biologie évolutive écologique du développement. J'ai ensuite bénéficié d'une bourse postdoctorale du CRSNG à l'Université de Floride, ce qui m'a permis d'étendre mon expertise à la génétique du développement des vertébrés et à l'Évo-Dévo. Enfin, j'ai bénéficié d'une bourse de recherche postdoctorale des IRSC et de Charles King Biomedical à la Harvard Medical School sur le modèle génétique classique Drosophila melanogaster.

Accessibilité
If you require accommodation, please contact the event host as soon as possible.
Date et heure
26 avr. 2023
Toute la journée
Formule et lieu
Complexe STEM (STM)
pièce 664
Language
Anglais
Auditoire
Organisé par
Faculté des sciences