Les stages à l’étranger, un excellent complément aux études en droit

Faculté de droit – Section de common law
Expérience étudiante

Par Common Law

Communication, Faculté de droit

Anvesh Jain devant les drapeaux de plusieurs pays
Anvesh Jain, étudiant au programme de J.D. à la Faculté de droit, Section de common law de l’Université d’Ottawa, a été le premier à faire un stage de quatre mois à l’OCDE, à Paris.

« J’ai passé quatre mois en stage à Paris en tant qu’analyste juridique à la Division de l’investissement de l’OCDE, qui relève de la Direction des affaires financières et des entreprises, explique-t-il. J’ai participé à des projets concernant l’île Maurice, le Canada et d’autres pays, dont certains membres du G7. Mon travail se situait au carrefour du droit de l’investissement international et du droit de la sécurité nationale, deux disciplines que j’ai eu la chance d’étudier à l’Université d’Ottawa. »

Il y a de nombreux avantages à se perfectionner hors du cadre universitaire, de surcroît à l’étranger. Ces expériences sont riches en enseignements sur la dynamique et le paysage en constante évolution de la gouvernance mondiale. Un stage à l’étranger permet d’apprendre le fonctionnement de différents systèmes juridiques et d’approfondir ses connaissances de la pratique du droit ailleurs dans le monde. En outre, les organisations internationales fournissent un cadre qui favorise l’adaptabilité et la communication interculturelle, deux aspects essentiels de la profession juridique dans notre monde interconnecté.

Les projets internationaux comme ceux de l’OCDE conjuguent le droit et la politique sur le plan international, mettant en lumière les incidences à grande échelle des décisions juridiques. « J’ai eu la chance de travailler dans un contexte multinational avec des personnes des quatre coins du monde ayant des visions différentes, poursuit Anvesh Jain. Je suis particulièrement reconnaissant pour les conversations avec mes collègues à l’heure du dîner et pour cette belle expérience de l’autre côté de l’Atlantique. Le musée Delacroix, le café du coin où j’avais mes habitudes et les feux d’artifice de la fête nationale sur le Champ de Mars avec mes amis m’ont laissé des souvenirs impérissables. Paris m’a ouvert au monde, et c’est grâce à mes études à la Faculté de droit que j’ai pu vivre une expérience aussi enrichissante. »

Musée Paris

En somme, en levant un coin du voile sur le monde juridique et son vaste réseau, les stages à l’étranger apportent énormément aux étudiantes et étudiants en droit, tant sur le plan personnel que professionnel, et renforcent leur résilience et leur capacité d’adaptation. « Je recommande vivement à mes pairs d’alimenter leur détermination, de réseauter activement et de surveiller les appels à candidatures afin de profiter de toutes les occasions offertes à la communauté étudiante en droit au Canada! », conclut Anvesh Jain. Après ses études, il espère faire carrière à l’étranger au sein d’une organisation internationale dans le domaine du droit et de la politique.