Sur la voie du succès : cinq bonnes raisons de développer un esprit entrepreneurial chez la relève en droit

Faculté de droit – Section de common law
Expérience étudiante
Innovation

Par Common Law

Communication, Faculté de droit

overhead shot of a group of people
L’entrepreneuriat, c’est plus qu’un mot à la mode : c’est un état d’esprit qui consiste à identifier les obstacles et à les transformer en belles occasions. À la Section de common law, nous nous efforçons de nourrir une culture propice à l’innovation et à l’entrepreneuriat.

De nos jours, il est plus important que jamais pour la relève en droit de développer des compétences qui sortent du cadre du droit. Le renforcement des compétences entrepreneuriales procure aux futurs juristes un atout de taille pour exceller dans leur pratique du droit, fonder des entreprises vouées à la réussite et trouver leurs repères dans un paysage juridique qui évolue. 

C’est pourquoi nous aspirons à créer un milieu d’apprentissage dynamique où la collaboration est à l’honneur, et ainsi les amener à penser de manière créative, à remettre en question les cadres juridiques établis et à trouver des solutions à nos grands enjeux de société.

Nous avons la chance inouïe de nous trouver dans la capitale nationale, près de Kanata-Nord, le plus grand parc technologique du pays.

Voici donc cinq bonnes raisons de développer un esprit entrepreneurial chez les étudiants et étudiantes en droit.

 

Renforcement de la capacité à résoudre des problèmes
Dans le cadre de leur travail, les juristes ont pour mission de résoudre des problèmes. Développer un esprit entrepreneurial chez les étudiants et étudiantes en droit, c’est les inciter à user de créativité au moment d’aborder les défis, c’est leur montrer à considérer les questions juridiques sous plusieurs angles afin de trouver des solutions novatrices qui ne leur seraient peut-être jamais venues à l’idée par les voies classiques. Le droit étant en constante évolution, la capacité d’adaptation et la pensée créative se révèlent des compétences essentielles. Après tout, la clientèle compte sur les avocats et avocates pour régler des questions complexes, voire sans précédent.

students collaborating using computers in a workshop setting
Du 23 au 27 octobre 2023, un groupe d'étudiant.e.s sélectionnés a participé au Labor de solutions, où ils et elles ont travaillé en équipe pour développer une idée d'entreprise qui contribuera à résoudre un problème auquel notre communauté est confrontée.

Innovation dans la prestation des services juridiques
Dans un contexte où les progrès technologiques se multiplient et où les attentes de la clientèle se transforment, les personnes ayant un esprit entrepreneurial auront plus de facilité à adopter ces nouveautés et à accueillir le changement. À la Section de common law, les étudiants et étudiantes apprennent à tirer parti de technologies juridiques, comme la recherche appuyée par l’intelligence artificielle, l’automatisation des documents et l’analyse de données, pour rehausser la qualité de leurs services. En restant à l’avant-garde des tendances, nos futurs juristes seront mieux outillés pour offrir des solutions efficaces à moindre coût à leur clientèle.

students and judges wear VR headsets to participate in the VR Moot competition
Le 25 mars, la Faculté de droit accueillait la finale du deuxième concours annuel de plaidoirie LeClair Metaverse. Il s’agit du premier procès simulé au Canada, peut-être même du monde, à se tenir entièrement dans une salle d’audience virtuelle.

Adoption d’une approche axée sur la clientèle
Un esprit entrepreneurial cherche avant tout à comprendre les besoins de la personne devant lui et à lui offrir un service de qualité. Ceux et celles qui apprennent à mettre le client ou la cliente au centre de leur pratique développent une solide approche axée sur la clientèle et, par le fait même, améliorent leur capacité à tisser des liens durables avec elle. Et qui dit clientèle satisfaite, dit meilleur taux de récurrence et recommandations – des éléments essentiels pour avoir du succès dans sa vie professionnelle.

Développement du sens des affaires
De plus en plus de facultés de droit incluent une dimension « affaires » dans la pratique du droit. Cultiver un esprit entrepreneurial chez les juristes de demain les prépare à bien gérer un cabinet ou un service juridique. On leur apprend à budgétiser, à vendre leurs services et à prendre des décisions judicieuses pour assurer la santé financière de leur entreprise, à court comme à long terme. Le sens des affaires est un avantage inestimable pour qui veut fonder son cabinet ou accéder à un poste de direction dans des organismes juridiques bien établis.

2 people sit across from each other at a desk and shake hands. There is a paper and pen on the desk

Capacité d’adaptation dans un domaine dynamique
Le paysage juridique se transforme sans cesse : qu’il s’agisse de lois, de règlements ou de précédents jurisprudentiels, il y a toujours quelque chose de nouveau. En nourrissant l’esprit entrepreneurial des étudiantes et étudiants, nous les encourageons à rester au fait des tendances du secteur et à chercher des occasions de perfectionnement professionnel, ce qui renforce leur capacité d’adaptation. Cette facilité à apprendre et à s’adapter est la clé pour que les juristes de demain réussissent dans un milieu juridique dynamique.

Nous nous efforçons d’offrir de nombreuses occasions d’apprentissage expérientiel, comme des cliniques juridiques, des concours de plaidoirie et des activités bénévoles, car de telles expériences permettent de passer de la théorie à la pratique, de mobiliser les compétences entrepreneuriales acquises dans le cadre de véritables projets.

Au mois d’octobre dernier, plusieurs de nos membres ont participé au Labo de solutions sur l’accès à la justice, un programme immersif dirigé d’une durée d’une semaine. Dans le cadre de cet événement organisé par le Carrefour de l’entrepreneuriat en collaboration avec la Faculté de droit, les étudiantes et étudiants étaient invités à former des équipes pour développer une idée d’entreprise tirant parti de la technologie et de l’innovation émergentes pour combler l’écart actuel en matière d’accès à la justice.

Le Carrefour de l’entrepreneuriat de l’Université d’Ottawa offre des ressources, des programmes et des réseaux visant à soutenir les membres de la population étudiante à toutes les étapes de leur parcours entrepreneurial ou intrapreneurial, qu’il s’agisse de donner corps à un rêve, de concrétiser une idée ou d’acquérir des compétences entrepreneuriales applicables sur le marché du travail. 

Divers événements sont organisés par le Carrefour dans le cadre de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, qui aura lieu du 13 au 17 novembre, comme des panels, des dîners-conférences et un concours d’argumentaires.