Un petit chez-soi loin de chez soi

Publié le mercredi 5 septembre 2018

Un homme transporte des boîtes dans un panier d’épicerie, entouré d’une demi-douzaine d’autres personnes portant des sacs en souriant.

Du plaisir pour toute la famille : week-end de l’emménagement sur le Campus de l'Université d'Ottawa, septembre 2018. Photo: Bonnie Findley

Par Robert Greeley

Rachelle Clark, directrice du Service du logement, a vu venir la rentrée universitaire avec enthousiasme alors que l'Université d'Ottawa a accueilli 4174 étudiantes et étudiants dans 11 résidences, et fait en sorte que ces jeunes adultes s’y sentent chez eux.

Ce sentiment de bien-être est primordial. La maison, c’est les souvenirs réconfortants, les traits sur le mur où vos parents vous ont mesuré chaque année et les odeurs de cuisine embaumant la maison. Au moment de quitter le nid familial, la résidence universitaire devient le premier chez soi de nombreux jeunes adultes.

« Vivre en résidence donne un sentiment d'appartenance au milieu, affirme Rachelle Clark. La résidence est comme un village autonome. C'est un lieu où les gens travaillent, étudient, mangent et s'amusent. Ils ont tout ce dont ils ont besoin à portée de main. »

L’extérieur de la nouvelle résidence l’Annexe.

L’annexe se trouve près du campus, coin Laurier et Friel.

Cette année, l'Université ajoute une nouvelle résidence à son parc immobilier. L'Annexe est une résidence mixte logée dans un bâtiment moderne et très fonctionnel à quelques minutes du campus, à l'angle des rues Laurier et Friel. Chaque chambre a sa salle de bain attenante et les aires communes comprennent une salle de jeux et une terrasse.

Ses résidents (plus de 500) auront accès sur place à des services d'aide et de mentorat 24 heures sur 24. L'ouverture de l'Annexe compensera en grande partie pour les places perdues suite à la fermeture de la résidence Brooks.

L’inauguration de l'Annexe porte à 4174 le nombre de places en résidence pour les étudiants à l’Université, comparativement à 2900 en 2014. Comme les demandes pour les résidences ont augmenté de 13% cette année, tous les demandeurs n’ont pas pu être accommodés. Cependant, Rachelle Clark est heureuse que l’Université ait réussi à offrir des places en résidence à tous les étudiants de première année qui ont fait leur demande d'hébergement avant la date limite.

Vivre sa vie étudiante en résidence à l'Université d'Ottawa renforce la fierté d'appartenir à la famille des Gee-Gees. Grâce aux nombreuses ressources auxquelles ils ont accès, les résidents pourront plus facilement atteindre leurs objectifs académiques, participer aux activités du campus, créer des amitiés durables et s’intégrer dans la communauté. La vie en résidence est un prolongement de l'expérience d'apprentissage qui contribue à créer un sentiment de citoyenneté mondiale. Ajoutez à ça le laissez-passer Gee-Gees, et les étudiants peuvent assister à plusieurs événements culturels, sociaux et sportifs locaux.

Fauteuils colorés et comptoir dans une aire de repos bien éclairée.

La nouvelle résidence l’Annexe offre plusieurs aires communes plaisantes.

 

Haut de page