Nazila Ghanea

Lutte contre la haine sur la base de la religion ou des convictions : La nécessité de réponses transformatrices de la part des États et de la société civile

La professeure Nazila Ghanea, rapporteuse spéciale des Nations unies sur la liberté de religion ou de conviction, partagera les principales conclusions du rapport qu'elle présentera prochainement au Conseil des droits de l'homme. Ce rapport traite de l'incitation à la haine fondée sur la religion ou les convictions observée dans le monde entier et appelle à redoubler d'efforts pour lutter contre les discours de haine, promouvoir la liberté de religion ou de conviction, favoriser le dialogue interconfessionnel et interculturel et protéger les minorités religieuses et de conviction tout en respectant l'ensemble des droits de l'homme.

Nazila Ghanea

À propos de notre conférencière

Nazila Ghanea

Nazila Ghanea a pris ses fonctions de Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la liberté de religion ou de conviction le 1er août 2022.

Mme Ghanea est professeure de droit international des droits de l'homme et directrice du master en droit international des droits de l'homme à l’Université d’Oxford. Elle fut auparavant maître de conférences à l’Université de Londres (2000-2006) et enseignante en République populaire de Chine (1993-1994). Elle a effectué des recherches et publié de nombreux ouvrages sur le droit international des droits de l’homme, et a été consultante pour plusieurs organismes

Bien que sa carrière de près de 30 ans soit ancrée dans le monde universitaire, Mme Ghanea a souvent lié ses travaux universitaires à la pratique multilatérale du droit international des droits de l’homme. Elle a contribué activement aux réseaux qui s’intéressent à la liberté de religion ou de conviction et à ses liens avec d’autres droits de l’homme, et a conseillé des États et d’autres parties prenantes. Dans le cadre de ses activités professionnelles, elle s’est toujours efforcée de soutenir la promotion et l’application des notions et principes des droits de l’homme, y compris la liberté de religion ou de conviction. Elle a supervisé plus de 100 mémoires de master et doctorats et a fait partie de jurys de doctorat au niveau international. Elle est également co-auteure d’un ouvrage de 700 pages publié par Oxford University Press, qui traite de la liberté de religion ou de conviction et se concentre sur le bilan des Nations Unies.

Date et heure
16 févr. 2024
13 h 30 à 15 h
Formule et lieu
En personne
Pavillon Fauteux (FTX)
FTX570 (57, Louis-Pasteur privée, Université d'Ottawa)
Language
Anglais
Auditoire
Grand public
Gratuit & ouvert à toutes et à tous!
Organisé par
CREDP
en partenariat avec la Communauté bahá’íe du Canada, la Conversation Interreligieuse Canadienne & le Projet Nonreligion dans un future complexe