Christiana Sagay
Christiana Sagay
Candidate au doctorat en droit, Université d'Ottawa




Biographie

Intérêts de recherche

  • Théories féministes

  • Droits de la personne

  • Organisations internationales

  • Diplomatie de la migration

  • Mobilité transnationale de la main-d'œuvre et migration

  • TWAIL (Approches du Tiers-Monde en droit international)

 

Christiana est titulaire d'un Master en Droit (LLM) en Études Juridiques Internationales de l'American University Washington College of Law à Washington DC, aux États-Unis (2018). Elle détient également un baccalauréat ès arts en linguistique (2009) et un LL.B. (2015) de l'Université de Benin, au Nigeria.

Actuellement, Christiana poursuit son doctorat en droit à l'Université d'Ottawa, où ses recherches se concentrent sur les dynamiques et l'utilisation des Accords Bilatéraux sur la Main-d'Œuvre (BLAs) en Afrique, ainsi que sur la manière dont ils abordent les droits du travail, les droits de la personne et la protection sociale des migrants dans les mouvements transnationaux de main-d'œuvre, dans le contexte actuel de la gouvernance de la migration du travail. Son travail adopte une approche unique et éclairante à travers le cadre théorique de TWAIL (Approches du Tiers-Monde en droit international).

De 2021 à 2023, Christiana a travaillé en tant que chercheuse et coordinatrice de recherche pour la division canadienne de l'équipe de recherche VULNER. Cet effort collaboratif faisait partie d'un consortium de recherche Horizon 2020 de l'UE plus large, impliquant des pays partenaires en Europe (Belgique, Allemagne, Italie, Norvège), au Moyen-Orient (Liban) et en Afrique (Ouganda et Afrique du Sud). L'objectif global du projet était d'examiner de manière exhaustive les vulnérabilités au sein du Régime de Protection Mondial, contribuant de manière significative à l'avancement des connaissances et des politiques dans ce domaine.

Christiana est habilitée à exercer le droit au Nigeria et en Ontario, Canada, avec une gamme d'expérience diversifiée, allant du contentieux à la consultation juridique. Elle a également travaillé sur des questions de droit international et de droit administratif des Nations Unies au sein de la Division Juridique Générale du Bureau des Affaires Juridiques au Siège des Nations Unies à New York en 2018. Animée par une passion profonde pour créer un impact significatif au-delà du cadre juridique traditionnel, Christiana a fondé le Projet de Droit International en 2020. À travers cette initiative, elle vise à mettre en avant des concepts de droit international de manière ludique et engageante.

En plus d'être membre étudiante du Centre de recherche et d'enseignement sur les droits e la personne de l'Université d'Ottawa, Christiana occupe un poste au sein du comité de direction du groupe d'intérêt Femmes en droit international de l'American Society of International Law, et elle est la représentante nationale du Canada au sein du Comité des jeunes avocats de l'Association internationale du barreau.