Première conférence de la Coalition pour la liberté académique dans les Amériques

CREDP
Conférence
Liberté universitaire
Amériques

Par Université d'Ottawa

Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne, CREDP

Photo de groupe lors de la Conférence pour la liberté académique
La première conférence sur la liberté académique organisée par la Coalition pour la liberté académique dans les Amériques (CAFA) a eu lieu à Monterrey, au Mexique, les 10 et 11 novembre 2022.

La conférence a réuni des intervenants de l'hémisphère américain, d'Asie et d'Europe et a abordé la situation au Mexique, au Venezuela, au Nicaragua et aux États-Unis, entre autres pays d'intérêt. En outre, les panélistes ont discuté des moyens de mettre en œuvre les principes interaméricains sur la liberté académique et l'autonomie des universités publiés par la Commission interaméricaine des droits de l'homme en décembre 2021, ainsi que de l'impact de la censure, de l'ingérence législative et de la violence de genre en termes de liberté académique dans les établissements d'enseignement supérieur.

L'événement a également donné lieu au lancement mondial de Free to Think 2022 (en anglais), le rapport annuel du Réseau Scholars at Risk qui documente les attaques contre l'enseignement supérieur dans le monde. Ce rapport inclut les contributions de notre Clinique sur les droits de la personne depuis 2018. L'édition 2022 analyse 391 attaques contre les communautés de l'enseignement supérieur dans 65 pays et territoires, notamment des attaques violentes contre des universités, des emprisonnements et des poursuites injustifiées contre des universitaires, et des attaques contre l'expression des étudiants. Le document « appelle les États, les communautés de l'enseignement supérieur, la société civile et le public à réagir : pour aider à protéger les universitaires, les étudiants et les établissements d'enseignement supérieur; pour aider à protéger la liberté de chacun de penser, de questionner et de partager des idées. »

« Ce fut une expérience formidable et nous avons pu ressentir une énergie très positive parmi les participants et les contributeurs! Nous avons hâte de poursuivre le développement de ce projet avec nos collègues de Scholars at Risk et de l'Universidad de Monterrey », a indiqué Viviana Fernandez, directrice adjointe du CREDP. La délégation de l'uOttawa/CREDP était composée de Salvador Herencia-Carrasco, directeur de la Clinique sur les droits de la personne, Catalina Arango, coordonnatrice de la surveillance du CAFA et membre du Centre, Paige Holland, étudiante participant au projet Scholars at Risk dans les Amériques, et Viviana Fernandez.

Pour plus de détails sur la conférence, vous pouvez consulter le site Web de la Coalition pour la liberté académique dans les amériques (CAFA). Vous pouvez également lire certains des articles locaux écrits sur la conférence :