Cette concentration est conçue pour fournir aux étudiants une formation dans la livraison de services psychologiques aux enfants, aux adolescents et aux familles. Les étudiants qui ont complété leurs cours, stages, et un stage qui comprend des services aux enfants, aux adolescents et aux familles compléteront les exigences qui leur permettent ensuite de faire une demande de permis pour offrir la livraison de services psychologiques à ces populations.

Les étudiants souhaitant poursuivre une concentration en psychologie clinique de l'enfant, l'adolescent et la famille doivent déclarer leur intention au(x) directeur(s) du programme de psychologie clinique à la fin de la session d'hiver de leur 1ère année académique.

Une demande pour être admis dans la concentration, soumise au plus tard à la fin de 2ème année académique de l'étudiant, sera considérée si l'étudiant (a) a déjà réussi au moins un des cours obligatoires dans la concentration et (b) est en train de terminer le deuxième cours obligatoire de la concentration ou est inscrit pour compléter le cours en 3ème année.

Pour aider à décider si cette concentration peut être une option pour vous, les étudiants sont invités à (a) contacter l'un des professeurs à plein temps qui travaillent avec les enfants, les jeunes et les familles (Drs. Elisa Romano, Maria Rogers, Caroline Sullivan, Jude Mary Cénat, Fanny-Alexandra Guimond) et / ou (b) assister à la supervision clinique de l'un des professeurs susmentionnés (après avoir terminé le cours d'éthique de première année).

Les étudiants doivent compléter les cours suivants (ou leur équivalent):

  • PSY 6532 Psychopathologie de l’enfant
  • PSY 7505 Services psychologiques basés sur des données probantes pour enfants, adolescents, familles
  • Formation sur Kiddie Schedule for Affective Disorders and Schizophrenia (K-SADS)

Ces cours/formation devraient normalement être terminés avant le début de la formation clinique sur les services de traitement pour enfants, adolescents ou familles au Centre des services psychologiques et de la recherche (CPSR). Cependant, il sera possible de commencer la formation clinique sur ces services si au moins l’un des cours a été complété et l’autre sera bientôt (or va être complété sous peu). La formation K-SADS doit être complétée avant qu’un étudiant offre des services de traitement auprès de cette population.

Dans le cadre des exigences canadiennes d’accréditation de la société canadienne de psychologie, tous les étudiants du programme en psychologie clinique doivent faire preuve de compétence dans le domaine de base du comportement individuel. Pour de nombreux étudiants dans notre programme, cette exigence est satisfaite par l’achèvement de deux ou plusieurs cours de premier cycle supérieurs, y compris souvent des cours en psychologie du développement. En conséquence, ces étudiants ne sont pas tenus de suivre un cours d’études supérieures en psychologie du développement ou tout autre cours dans le domaine du comportement individuel. Cependant, de nombreux sites de stage exigent que les candidats aient suivi un cours d’études supérieures en psychologie du développement. Par conséquent, les étudiants de cette concentration peuvent souhaiter suivre un ou plusieurs cours d’études supérieures en psychologie du développement, même s’ils ont satisfait l’exigence du contenu de base de comportement individuel sur la base de leur programme de premier cycle ou d’autres cours gradués.

Il est prévu que les étudiants complèteront ou auront en cours au moins un cas d’évaluation et un cas d’intervention au CPSR avant d’entreprendre un stage clinique en enfant dans la communauté. Au moins un de ces cas sera supervisé par un membre du corps professoral à temps plein. Au cours de leur formation au CPSR, il est fortement recommandé que les étudiants complètent un minimum de 2 cas (évaluation et/ou intervention) avec le même membre du corps professoral à temps plein. Dans l’ensemble, il est prévu qu’au moins la moitié des heures cliniques directes accumulées par les étudiants tout au long de leur formation clinique soit avec des enfants, des adolescents et des familles.

Il y a beaucoup de variabilité entre les sites d’internat en terme du nombre attendu de cas terminés et du nombre d’heures évaluation/intervention. Les étudiants sont encouragés à travailler avec la coordonnatrice des practica et de l’internat pour développer un profil qui les rendra compétitifs pour des internats avec cette population.

Selon les professeurs dans le programme de psychologie clinique qui travaillent avec cette population, les exigences mentionnées ici-bas représentent un minimum pour être considéré pour un internat au CPSR (position enfant et famille). Durant votre doctorat, nous prévoyons que les étudiants complètent :

  • Un minimum de 5 évaluations intégrées. Ces évaluations peuvent être indépendantes ou des évaluations à des fins de planification du traitement. Cela devrait fournir environ 50 heures de service direct.
  • Un minimum de 5-7 cas d’intervention, en fonction de la durée des services et de la complexité de l’affaire.  Il devrait y avoir diversité dans ces cas (par exemple, l’âge de l’enfant, le sexe, et les difficultés présentées).  Cela devrait fournir environ 150-210 heures de service direct.

Les étudiants qui souhaitent poursuivre la concentration doivent soumettre un travail de 2 pages à double interligne expliquant les raisons pour lesquelles ils souhaitent poursuivre une formation clinique auprès des enfants, des adolescents et des familles. Celui-ci doit être soumis par courriel avant la fin du mois d’avril après la 1ère année académique au(x) directeur(s) du programme de psychologie clinique.

Juin 2015 (dernière mise à jour décembre 2016)
Révisé mars 2020
Adopté août 2020