L’Université d’Ottawa modernise son Règlement sur le bilinguisme, réaffirmant son appui aux deux langues officielles et à la pérennité de la francophonie

International et Francophonie
Francophonie
Sanni Yaya
Le Règlement sur le bilinguisme, l’un des textes fondateurs de l’Université d’Ottawa, s’imbrique dans son identité et dans l’image qu’elle projette dans le monde. Depuis l’adoption de ce Règlement pour la première fois en 1974, l’Université d’Ottawa a évolué, embrassant le rythme du monde qui l’entoure. Aujourd’hui, son campus est un espace de vie pour des milliers de francophones et d’anglophones de tous horizons alors que l’établissement incarne une vision moderne et actualisée de sa dualité linguistique.

Découlant de l’article 4c de sa loi constitutive (1965) et pour répondre à sa désignation en 2016 en vertu de la Loi sur les services en français de l’Ontario, ce Règlement régit le statut égal du français et de l’anglais en tant que langues officielles de l’Université.

Le vice-rectorat, International et Francophonie, pour matérialiser la volonté de l’Université d’apporter une réponse pérenne, plus robuste et mieux adaptée à ses ambitions en matière de francophonie institutionnelle, a entrepris de vastes consultations auprès des diverses instances de gouvernance de l’Université, dans le cadre d’un dialogue authentique. Celles-ci ont été guidées par la volonté de dégager le plus large consensus possible, et des procédures appropriées mises en place pour favoriser l’échange et le dialogue continus au sein des diverses instances de gouvernance de l’Université.

Le Sénat et le Bureau des gouverneurs de l’Université d’Ottawa ont adopté à l’unanimité les 17 et 31 octobre 2022, la modernisation du Règlement sur le bilinguisme qui se veut un instrument clé par lequel « l’Université vise à favoriser sur son campus, la progression vers l’égalité réelle entre le français et l’anglais, ainsi que l’épanouissement de la francophonie et du bilinguisme, en tenant compte de la situation minoritaire du français au Canada ».

Qu’apporte le nouveau Règlement sur le bilinguisme ?

Le Règlement sur le bilinguisme a une portée transversale et encadre l’ensemble des secteurs d’activités de l’Université, notamment la prestation des services, l’offre des programmes académiques, les activités de recherche, les ressources humaines, les communications, ainsi que les interactions que l’Université entretient avec plusieurs parties prenantes. 

Dans sa nouvelle mouture, le Règlement inscrit des principes qui viendront guider nos décisions, faciliter notre vivre-ensemble, tout en reconnaissant les droits linguistiques qui font partie de notre culture institutionnelle.

Offre active, mesures positives en appui à l’égalité réelle des langues officielles, reconnaissance des langues autochtones, droit du personnel de travailler et d’être supervisé dans la langue officielle de son choix et valorisation de la recherche en français sont autant de nouveaux concepts qui viennent renforcer l’engagement de l’Université envers le bilinguisme et la francophonie. En outre, le nouveau Règlement énonce les responsabilités du vice-rectorat, International et Francophonie, à titre de gardien de la mission francophone institutionnelle.

Ce Règlement est le fruit d’un fort consensus de notre communauté universitaire à l’égard du bilinguisme et de la francophonie. Il constitue un jalon vers la consolidation de nos obligations linguistiques et réaffirme notre engagement envers le développement de la francophonie ontarienne, canadienne et internationale, de façon rassembleuse et inclusive.

Nous sommes convaincus que cette nouvelle édition du Règlement sur le bilinguisme de l’Université d’Ottawa servira de pierre angulaire à la pérennité du bien-être linguistique de notre communauté.