Robert Blair

Blair, Robert

Robert Blair, professeur émérite, Université du Nebraska Omaha. Avant de rejoindre l'Université en 1989, le Dr Blair a travaillé dans les domaines de la gestion municipale, du développement économique et du développement communautaire. Les intérêts de recherche comprennent les politiques publiques, la gestion comparée des gouvernements locaux, le développement urbain et rural et la mise en œuvre de programmes. Le Dr Blair a siégé aux comités de rédaction de plusieurs revues universitaires. En 2014, l'International City/County Management Association l'a récompensé pour ses contributions au domaine de la gestion professionnelle des collectivités locales. Le Dr Blair a donné des conférences dans des universités de Norvège, de Lituanie et du Canada. En 2022, il a reçu une bourse Fulbright au Canada, en collaboration avec la Fondation Elliott Trudeau, l'Université McGill et l'Université d'Ottawa. Il a contribué ses recherches à plusieurs revues d'administration publique et a écrit des chapitres et édité des livres sur la politique publique, la politique de l'État, le développement communautaire et la gestion urbaine.

Alex Beraskow

Beraskow, Alex

En tant que consultant en gestion, Alex Beraskow a conseillé des organisations pendant plus de trois décennies. Fondant 3 sociétés de conseil en gestion, après avoir vendu la dernière, il a orienté sa carrière vers celle de gouvernance de conseils d'administration. Selon lui, la gouvernance des conseils d'administration s'appuie sur 3 disciplines : la gestion, le droit et les sciences sociales. Il a été professeur adjoint à l'Université. Il a également obtenu la certification ICD.D.


Rejoignant le Centre sur la gouvernance, son projet de recherche s'oriente vers la gouvernance des conseils d'administration des sociétés à but non lucratif. Le projet examinera les pratiques existantes des conseils d'administration, documentera les pratiques communes et proposera les meilleures pratiques pour les conseils d'administration des organismes sans but lucratif. Il s'appuie sur son expérience directe avec une douzaine de conseils d'administration de ce type, en effectuant une recherche documentaire approfondie et a l'intention d'interroger également les conseils d'administration et la direction générale pour identifier à son tour toute lacune.

Yousif El-Ghalayini

El-Ghalayini, Yousif

Dr. Yousif El-Ghalayini est professeur agrégé en administration publique à la Mohammed Bin Rashid École de gouvernement, coordonnateur exécutif du programme MPA et chercheur affilié au Centre d'études en gouvernance de l'Université d'Ottawa. Ses domaines d'enseignement se concentrent sur la gestion et la gouvernance du secteur public, la gestion des ressources humaines et la gestion de projet, l'élaboration de politiques publiques ainsi que le comportement et le développement organisationnels.


Avant de rejoindre la Mohammed Bin Rashid École de gouvernement, le Dr El-Ghalayini était responsable du programme de gestion des ressources humaines à la School of Business affiliée à l'Australian College of Koweït. Le Dr El-Ghalayini a passé quelques années de sa carrière à travailler aux Nations Unies en tant que spécialiste du développement de la société civile et du renforcement des capacités dans les zones post-conflit. Il a conçu plusieurs programmes de renforcement des capacités organisationnelles et contribué à la mise en œuvre de plusieurs programmes de formation portant notamment sur l'élaboration de politiques publiques, la réflexion stratégique et la gestion axée sur les résultats. Le Dr El-Ghalayini a également occupé le poste d'agent des services consulaires auprès d'Affaires mondiales Canada. Le Dr El-Ghalayini est titulaire d'un doctorat en administration publique de l'Université d'Ottawa, Ontario, Canada. Il est titulaire d'une maîtrise en gestion de projet de l'Université du Québec en Outaouais (Gatineau), d'un diplôme d'études supérieures en administration de l'École de gestion John Molson de l'Université Concordia (Montréal) et d'un baccalauréat en sciences. en génie électrique de l’Université nationale d’Amman (Salt)..

Sharon Jeannotte

Jeannotte, Sharon

Madame M. Sharon Jeannotte est Chercheure affiliée, Centre d'études en gouvernance de l'Université d'Ottawa. De 2005 à 2007, elle était conseillère principale au sein de l'Observatoire culturel canadien du ministère du Patrimoine canadien. De 1999 à 2005, elle était gestionnaire de la recherche comparative internationale au sein de la Direction de la recherche et de l'analyse stratégiques du Ministère.  Elle a publié des mémoires de recherches sur divers sujets dont l'incidence de l'évolution des valeurs sur la société canadienne, la définition internationale de la cohésion sociale, les ponts communs entre les politiques culturelles et la cohésion sociale, le rôle de la culture dans l'édification de collectivités durables, la culture et le bénévolat, l'immigration et la citoyenneté culturelle, la cartographie culturelle comme un outil pour la création des lieux de convivialité, le tourisme culturel, des indicateurs culturels locaux,et les politiques et l’administration culturelles des provinces et territoires du Canada.  

Mohammad Habibur

Rahman, Mohammad Habibur

Mohammad Habibur Rahman est chercheur affilié au Centre sur la gouvernance et professeur détaché à l'École d'études politiques de l'Université d'Ottawa. Au cours de sa carrière professionnelle de 36 ans, le Dr Rahman a enseigné l'administration publique, la politique publique, les affaires internationales, la gestion du développement, la gouvernance et la politique environnementale dans quelques universités du monde entier, notamment à l'Université Lakehead, en Ontario. Il a été boursier Fulbright à la Maxwell School of Citizenship and Public Affairs de l'Université de Syracuse, aux États-Unis, et chercheur associé au York Center for Asian Research de l'Université York, au Canada. Le Dr Rahman a animé de nombreuses formations en leadership exécutif sur le leadership, la gestion stratégique, les réformes de la fonction publique, etc. dans plusieurs pays, notamment à l'Institut de développement professionnel de l'Université d'Ottawa, Canada. En tant que consultant, il a travaillé pour le PNUD, la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement et d'autres. Sa récente contribution à la recherche portait sur le gouvernement ouvert, les réformes administratives, les services publics numériques, la société civile, la gestion des connaissances et la mise en œuvre de politiques agiles.

 

David Dubinski

Dubinski, David

Les intérêts de recherche de David Dubinski comprennent la politique culturelle, la politique commerciale internationale, la gouvernance des politiques climatiques et la rationalité limitée de la gestion publique. De 2000 à 2017, il a travaillé dans la fonction publique fédérale dans les domaines du commerce international, du travail international, des relations canado-américaines et de la politique culturelle. Il a fait partie de délégations canadiennes auprès de l'UNESCO, de l'OMC et de la CNUCED. Il faisait partie de l’équipe qui a promu puis négocié la Convention de l’UNESCO de 2005 sur la diversité des expressions culturelles. De 1994 à 2000, il a travaillé pour le caucus parlementaire du Nouveau Parti démocratique du Canada, en tant qu’adjoint du leader parlementaire puis directeur de la recherche. Il a étudié pour son doctorat en histoire moderne à l'Université de Cambridge en tant que chercheur du Commonwealth. Il a effectué ses recherches de troisième cycle sur la politique progressiste britannique pendant la Première Guerre mondiale et ses conséquences. Il a été maître de conférences en histoire britannique, en histoire internationale et en gestion publique.

Cristina D'Alessandro

D'Alessandro, Cristina

La professeure Cristina D'Alessandro, PhD, est responsable de la coopération statistique avec l'Afrique subsaharienne au sein de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Elle est professeure associée à Sciences-Po Paris Executive Education (France), membre du Centre d'études en gouvernance de l'Université d'Ottawa (Canada). Elle est également chercheuse associée au Centre de Recherche PRODIG (UMR PRODIG), à l'Université Paris 1 Sorbonne et Professeur Associée Affiliée à l'Université Riara, Nairobi, Kenya. Le professeur D’Alessandro est largement publié en anglais, français et italien. Ses domaines de recherche sont l'urbanisme, la gestion et la transformation urbaine ; ressources naturelles et gouvernance environnementale; gouvernance économique et territoriale ; politiques économiques; renforcement des capacités institutionnelles et leadership.
Avec plus de 20 ans d'expérience dans la recherche universitaire et politique, elle est consultante internationale auprès d'organisations internationales, notamment la Banque africaine de développement, ONU-FEMMES, la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, mais également la Fondation BMW et Qatar National Research. Trouvé, entre autres.


Elle occupe plusieurs postes au conseil d'administration : le Conseil consultatif international de la Revue canadienne d'études sur le développement ; le comité de rédaction des revues L’Espace Politique et de la Revue Géographique Africaine.
Auparavant, elle a été responsable scientifique à l'Agence nationale pour la recherche, professeure à l'École des affaires internationales de Paris (Sciences-Po, Paris, France), experte des connaissances à la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique à Harare (Zimbabwe) et en tant que professeur à l'Université Lumière Lyon 2.


La Dr D’Alessandro est titulaire : d’une Habilitation à diriger des recherches (HDR) de l’Université Bordeaux Montaigne (France) ; une bourse postdoctorale à la West Virginia University (Virginie occidentale, États-Unis) ; une maîtrise et un doctorat en géographie du développement de l'Université François-Rabelais de Tours (France) ; et une licence en géographie de l’Université de L’Aquila (Italie).