Depuis 2019, le Collège des chaires de recherche sur le monde francophone permet de consolider, d’accroître et de renforcer la francophonie sous tous ses aspects en élargissant les cadres et les champs de recherche.

Le CCRMF en quelques chiffres

10

Chaires de recherche consacrées spécifiquement à la Francophonie

En savoir plus sur les chaires de recherche du CCRMF
22

nouvelles subventions de recherche obtenues en 2020 par les titulaires des chaires

2,9 M$

obtenus en subvention par le CCRMF et ses titulaires, à titre de chercheur principal ou de cochercheur

Le mot du directeur

Les récents travaux menés par nos collègues Vincent Larrivière et Éric Forgues, notamment Portrait et défis de la recherche en français en contexte minoritaire au Canada, ont montré que la recherche en français est aujourd’hui arrivée à un tournant décisif. Son avenir pourrait être compromis si rien n’est fait. Manque de reconnaissance, difficulté à financer certains travaux de recherche, accès aux études supérieures, synergies et collaborations parfois difficiles à établir sont le lot de la recherche en francophonie. Et c’est précisément pour répondre à ces défis de taille que le programme et le Collège des chaires de recherche sur le monde francophone de l’Université d’Ottawa ont été mis sur pied.

S’y retrouvent des chercheuses et des chercheurs de grande qualité sur plusieurs sujets de pointe : l’immigration francophone au Canada, les religions et les mutations culturelles au Canada, l’histoire des institutions francophones, l’éducation en milieu minoritaire, les droits linguistiques, les politiques de restitution des œuvres d’art dans les pays franco-africains, la télémédecine, l’accès aux soins de santé en français et la santé des populations de la francophonie subsaharienne. Les nombreuses activités du CCRMF reflètent l’engagement et l’excellence de tous les titulaires de chaire qui font vivre et s’épanouir la recherche sur la francophonie et la science en français à l’Université d’Ottawa.

Professeur E.-Martin Meunier

« Nous accueillons des chercheuses et chercheurs de grande qualité sur des sujets de pointe, qui contribuent à répondre aux défis auxquels fait face la recherche en français et sur la francophonie. »

Professeur E.-Martin Meunier

— Directeur du Collège des chaires de recherche sur le monde francophone

Le directeur du Collège des chaires

Le rôle du directeur est de réunir les chercheuses et chercheurs de ce réseau de chaires francophones et d’autres qui travaillent sur la francophonie, ici et ailleurs. Il vise également à faire du Collège des chaires un acteur dynamique au sein de l’Université et, avec tous les titulaires, à contribuer activement à l’excellence de la recherche francophone et à la diffusion de la science en français. La direction du CCRMF s’engage aussi dans plusieurs projets et comités au sein de l’Université; elle défend la nécessité de la recherche en français et promeut son développement partout où cela est possible.

En octobre 2019, l’Université d’Ottawa a nommé le professeur E.-Martin Meunier à titre de directeur du Collège regroupant les chaires de recherche. Professeur à l’École d’études sociologiques et anthropologiques de la Faculté des sciences sociales et lui-même titulaire d’une chaire de recherche, il est chargé d’orchestrer le développement de synergies entre les chercheurs de ce réseau de chaires francophones et les autres chercheurs travaillant sur la francophonie.

L’équipe administrative

Depuis 2020, le CCRMF a renforcé son équipe administrative grâce à la présence d’un coordonnateur au Collège des chaires de recherche. À ce titre, Éric Chevaucherie est responsable de mener à bien les activités du Collège et des chaires qui y sont associées, ce qui comprend la coordination d’événements, la coordination de la communication, le travail d’aide à la rédaction stratégique, la coordination et la mise en œuvre des activités de développement et de collecte de fonds ainsi que la gestion des opérations.

Les bureaux du CCRMF, situés au 15e étage du pavillon de la Faculté des sciences sociales, permettent aux titulaires de chaire ainsi qu’à leurs étudiants aux études supérieures de travailler en collégialité. Ils permettent également d’accueillir les titulaires de la Chaire Mobilité francophone et de favoriser l’interdisciplinarité des études sur la francophonie.

Édifice de la Faculté des sciences sociales

Les partenaires du CCRMF

Le Collège et les Chaires de recherche se développent grâce au financement du Cabinet du vice-recteur à la recherche et à l’innovation et reçoivent également le soutien du Cabinet du vice-recteur, International et Francophonie.

Le CCRMF travaille en collaboration avec le Centre de recherche sur les francophonies canadiennes (CRCCF), le Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIRCEM) et le Centre d’études en gouvernance (CEG). L’Observatoire sur l’éducation en contexte linguistique minoritaire est une initiative de la professeure Nathalie Bélanger, de la Faculté de l’éducation. Le but de l’Observatoire est la mobilisation des connaissances et de faire connaître les recherches récentes afin que les praticiennes et praticiens se les approprient.

Le Collège des chaires collabore avec de nombreuses organisations qui partagent les mêmes intérêts et préoccupations pour la francophonie, la science en français et le développement des sociétés et cultures francophones. Parmi celles-ci, signalons l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques, l’Acfas ou encore la Chaire pour le développement de la recherche sur la culture d’expression française en Amérique du Nord (CEFAN).

Le CCRMF déploie son engagement international pour la science en français en instaurant des collaborations et en réalisant des projets avec l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), le Réseau International des Chaires Senghor de la francophonie (RICSF) et l’Institut international pour la Francophonie (2iF).