L’Université d’Ottawa renouvelle son entente de mandat stratégique avec la province

Publié le mercredi 24 janvier 2018

 Quatre étudiantes travaillent ensemble dans un laboratoire

Bilingue, axée sur la recherche, située au cœur de la capitale nationale, et offrant le deuxième régime coop en importance de l’Ontario — voilà les traits distinctifs de l’Université d’Ottawa que met en évidence l’Entente de mandat stratégique 2017-2020 récemment approuvée par le gouvernement provincial.

Depuis 2014, toutes les universités publiques de l’Ontario ont signé des ententes triennales avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle. En plus d’indiquer clairement les attributs de chaque université, ces documents énoncent des objectifs mesurables et montrent l’engagement des universités envers le gouvernement quant à leurs orientations futures.

Dans sa deuxième Entente de mandat stratégique, l’Université d’Ottawa fait état de sa croissance rapide des dernières années, dont témoigne son effectif étudiant de 41 800 membres. L’Université a modéré son expansion momentanément pour pouvoir s’appliquer à mieux préparer les nouveaux étudiants au contexte universitaire, à rehausser leur expérience sur le campus et à les appuyer jusqu’à l’obtention de leur diplôme. La proportion d’étudiantes et étudiants étrangers devrait passer de 12 à 15 % d’ici 2020.

Ce qui distingue l’Université d’Ottawa

Voici un aperçu des caractéristiques propres à l’Université et de ses orientations dans quatre domaines clés :

Plusieurs étudiants discutent ensemble dans une salle de classe avec des ordinateurs et des écrans de télévision

Bilinguisme : L’Université d’Ottawa est le plus grand établissement universitaire de langue française et anglaise au monde. Ainsi mise-t-elle sur cet avantage distinctif pour étendre sa portée mondiale et entretenir des partenariats florissants, notamment au sein de la francophonie. Sa désignation officielle en vertu de la Loi sur les services en français de l’Ontario atteste de son engagement fondamental envers la langue et la culture françaises. Les étudiants peuvent suivre presque tous les programmes de premier cycle dans la langue officielle de leur choix. L’Université d’Ottawa aspire à élargir encore davantage cet éventail unique de programmes en français, plus particulièrement en sciences, en technologies, en ingénierie et en mathématiques (STIM).

Intensité de la recherche : L’Université d’Ottawa offre un lieu de formation pratique aux innovateurs de demain ainsi qu’une myriade d’occasions aux étudiants et étudiantes qui souhaitent participer à des travaux de recherche en sciences et en sciences humaines. L’ultramoderne Complexe STEM, dont l’inauguration est prévue pour 2018, renfermera de fantastiques espaces où il sera possible d’étudier, de fraterniser et de collaborer tout en développant des compétences de pointe en recherche et en entrepreneuriat. Le bâtiment abritera des superlaboratoires à aire ouverte, des ateliers Makerspace d’impression 3D et de nouveaux locaux pour le programme Garage Démarrage et le Carrefour de l’entrepreneuriat.

Enseignement coopératif : En tant qu’établissement universitaire bilingue situé dans la capitale du Canada, l’Université d’Ottawa est bien placée pour aider les étudiants et étudiantes à saisir des occasions d’apprendre en milieu de travail. Son fructueux régime coop, lancé il y a 35 ans, s’étend maintenant à 75 programmes répartis dans sept facultés et enregistre annuellement plus de 3 100 stages effectués au Canada ou à l’étranger. L’Université maintiendra ces niveaux pour pouvoir chercher sans cesse de nouveaux moyens d’offrir aux étudiants et étudiantes des expériences concrètes qui les aideront dans leur transition vers des carrières stimulantes au sein d’une économie en constante évolution.

Au cœur de la capitale nationale : L’Université d’Ottawa, la plus grande université ontarienne hors Toronto, offre des occasions inouïes en plein cœur d’une capitale du G7. Grâce à la proximité des institutions nationales, des ambassades et du secteur de la haute technologie connaissant la plus forte croissance au pays, les membres de la population étudiante ont accès à des possibilités d’emploi et d’apprentissage expérientiel incomparables, tandis que les retombées économiques de l’Université d’Ottawa sur la région sont évaluées à quelque sept milliards de dollars par année. L’Université tirera parti de son emplacement pour élaborer des programmes novateurs dans les domaines de la santé, des affaires publiques et internationales, et des sciences et technologies. Ces programmes chevaucheront les spécialités facultaires traditionnelles pour produire une main-d’œuvre hautement qualifiée dont l’Ontario a besoin pour répondre à ses besoins futurs.

L’entente de mandat stratégique donne aussi aux universités l’occasion de brosser un tableau de leurs défis particuliers en matière de financement. À ce sujet, l’Université d’Ottawa a fait valoir les coûts considérables qu’entraînent la prestation de programmes et de services bilingues, l’entretien de plusieurs bâtiments patrimoniaux et la modernisation des installations afin de suivre l’évolution des pratiques d’enseignement et d’apprentissage.

Nous vous invitons à lire l’Entente de mandat stratégique 2017-2020 de l’Université d’Ottawa.

 

Cinq étudiants discutent ensemble, assis autour d’une table à café sur laquelle sont déposés des drapeaux de pays de langue française

 

Haut de page