Un professeur de biologie donne au suivant au moyen d’une bourse

Publié le mercredi 16 mars 2016

Un homme portant des lunettes et une chemise pâle sourit à la caméra.

Linda Scales

Vous pouvez secouer le monde d’une manière douce. — Mahatma Gandhi

Le professeur de sciences François Chapleau a voulu secouer le monde de quelques étudiants de l’Université d’Ottawa d’une manière très douce, en créant une bourse qui réduira le fardeau financier des études universitaires. 

En 2004, il a établi la Bourse Chapleau en sciences biomédicales. Depuis, dix étudiants ontariens en troisième ou quatrième année de cette discipline en ont bénéficié. En ce moment, plus de 75 autres attendent une décision concernant leur demande de bourse, ce qui démontre bien la valeur d’une telle aide financière, fort appréciée, à en juger par les notes de remerciements reçues des lauréats. 

François Chapleau ne saurait être plus clair sur le motif qui l’a poussé à créer cette bourse : c’est sa façon de remercier une université qui lui a fourni d’intéressantes perspectives de carrière depuis son entrée au Département de biologie comme professeur en 1989, sans parler de l’éducation des quatre enfants de sa famille recomposée.

Le professeur Chapleau enseigne la biologie au premier cycle et mène des recherches sur l’évolution et les interrelations du poisson plat. Il a aussi occupé plusieurs postes dans l’administration de l’Université, dont celui de vice-recteur associé, Gestion des effectifs scolaires et registraire, de 2003 à 2008.

Travailler à l’Université est pour lui un véritable privilège. « J’en ai toujours tiré un grand plaisir, explique-t-il. L’Université d’Ottawa m’a donné maintes occasions d’enseigner, de faire de la recherche, de contribuer à son administration. J’en ai apprécié le moindre instant. »

François Chapleau est l’un des 34 membres du personnel de l’Université qui appuient publiquement le Programme de dons des employés en 2016 et dont les photos sont affichées un peu partout sur le campus. La campagne Je donne, qui durera huit semaines jusqu’au 15 avril, vise à recueillir des fonds pour les bourses et les activités choisies par le donateur. Prenez quelques minutes pour découvrir les divers aspects de la campagne, dont quelques bonnes raisons de faire un don.

Le Programme de dons des employés fait partie de la campagne Défier les conventions de l’Université d’Ottawa qui a pour objectif de recueillir 400 M$.

Haut de page