L’Institut d’études féministes et de genre (IÉFG) est un institut rattaché à la Faculté des sciences sociales, dont le mandat est de favoriser le développement de la formation et de la recherche féministe dans une perspective multi et interdisciplinaire.

Définition et mandat

L’Institut d’études féministes et de genre (IÉFG) est un institut rattaché à la Faculté des sciences sociales, dont le mandat est de favoriser le développement de la formation et de la recherche féministe dans une perspective multi et interdisciplinaire.

L’Institut d’études féministes et de genre accomplit son mandat grâce à ses programmes de premier cycle et d’études supérieures, en fournissant l’infrastructure nécessaire aux échanges interuniversitaires et communautaires ainsi qu’aux activités de production et de diffusion des connaissances (colloques, conférences, séminaires et ateliers) sur le féminisme, les rapports sociaux de sexe et les femmes dans toute leur diversité.

Rencontrez votre directrice, Phyllis Rippey

J'ai obtenu une licence en études humanistes à l'Université McGill, puis une maîtrise et un doctorat en sociologie à l'Université de l'Iowa.

J'ai commencé ma carrière d'enseignante

J'ai commencé à enseigner en tant qu'étudiante diplômée dans un collège communautaire, puis à l'université de l'Iowa. J'ai ensuite enseigné à temps plein et à temps partiel pendant un an à l'université Wilfrid Laurier, à l'université de Guelph et à l'université de Waterloo. Mon premier poste menant à la permanence a été occupé à l'Université Acadia de 2007 à 2012, après quoi j'ai rejoint l'Université d'Ottawa.

Je fais des recherches ou je souhaite en faire...

J'ai suivi une formation dans les domaines de la sociologie politique et de la stratification sociale - ce qui est une façon élégante de dire l'étude quantitative de l'inégalité sociale. La plupart de mes travaux se sont concentrés sur les questions d'inégalité entre les sexes et les races en utilisant à la fois des méthodes quantitatives et qualitatives. La majorité de mes recherches ont exploré la manière dont l'allaitement maternel est lié aux structures d'inégalité. Je travaille actuellement sur plusieurs projets, notamment : la promotion de l'allaitement en Indonésie en tant que projet néocolonial ; un examen approfondi des plus récentes allégations de preuves sanitaires en faveur de l'allaitement ; une analyse de réseau des organisations et des bailleurs de fonds des initiatives mondiales en faveur de l'allaitement ; ainsi qu'un projet examinant la relation entre l'infertilité et l'expérience professionnelle des femmes.

Phyllis Rippey

Êtes-vous affilié à d'autres unités académiques ?

Mon unité d'origine est l'École d'études sociologiques et anthropologiques et je suis également affiliée à l'Unité de santé de la population.

Ce qui me plaît le plus dans mon travail

J'aime résoudre les problèmes et aider à trouver des solutions aux besoins des étudiants, des professeurs et de l'institution. J'aime être utile et j'aime encore plus quand les gens veulent vraiment mon aide !

Ce que les gens ne savent pas sur moi...

Love est mon deuxième prénom.

Ma citation préférée...

"Sans justice, il ne peut y avoir d'amour"
 - bell hooks

Audience qui écoute un conférence

Conférence annuelle Shirley Greenberg

Voir les conférencières et conférenciers

Contactez-nous

Institut d'études féministes et de genre

Faculté des sciences sociales
Pavillon des Sciences sociales
120, rue Université privée, pièce 11002
Ottawa (ON) K1N 6N5
Canada (carte)

Tél. : 613-562-5791

[email protected]

Heures de bureau

Du lundi au vendredi 
de 8 h 45 à 12 h et de 13 h à 16 h 30
(Juin à août : ferme à 15 h 30)

Remarque

Veuillez prendre note que nos services et notre personnel sont disponibles par MS Teams et par courriel. 

Les pavillons des Sciences sociales (FSS) et Vanier (VNR) sont ouverts sept jours sur sept de 6 h 30 à 23 h.