Points marquants de 2023 : la Faculté de médecine se démarque dans l’innovation en recherche et en éducation

Faculté de médecine
Recherche et innovation
Éducation
Médecine
Faculté de médecine
Un collage de 8 photos illustrant la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa en 2023, y compris des étudiants dans le laboratoire d'anatomie, un rendu du nouveau bâtiment de recherche proposé, une personne en tenue de protection dans un laboratoire de biofabrication, des étudiants à l'extérieur, le groupe de la première cohorte de pharmaciens, le premier ministre visitant le laboratoire de simulation, la signature de la charte de la santé et des humanités et une illustration du cerveau et du coeur.
Au cœur des célébrations du 175e anniversaire de l’Université d’Ottawa, l’année 2023 fut une occasion de réfléchir à la riche histoire de changements et d’innovation de notre université. S’appuyant sur des assises solides, la Faculté de médecine a également célébré de nombreuses réalisations importantes en 2023 qui ont marqué un nouveau chapitre en matière d’innovation.

Du futur Centre de recherche médicale de pointe au programme Interconnectome Cœur-Cerveau, et au lancement du tout premier programme de doctorat de premier cycle en pharmacie offert en français hors Québec, la Faculté de médecine a accompli des progrès remarquables en 2023.

Notre niveau soutenu d’excellence est le résultat du travail des membres du corps professoral, du personnel de soutien et des apprenants, qui ont travaillé sans relâche pour accroître notre leadership mondial dans un environnement en constante évolution. Et les gens le remarquent. L’Université d’Ottawa figure parmi les cinq meilleures universités canadiennes avec faculté de médecine et programmes de doctorat dans le récent classement du magazine MacLean’s.

Recherche en plein essor avec financement record

L’année 2023 a été marquée par de multiples subventions de recherche importantes.

Une collaboration entre l’Université d’Ottawa et l’Université McMaster s’est traduite par une importante subvention pour la création du Pôle canadien de préparation à la pandémie (CP2H), qui veillera à ce que le Canada soit mieux préparé pour protéger la santé de nos communautés advenant une future pandémie.

Après plusieurs années à renforcer sa position dans les domaines de la santé du cœur et du cerveau, l’Université d’Ottawa, conjointement avec ses partenaires, a reçu la plus importante subvention de son histoire pour créer le programme Interconnectome Cœur-Cerveau, un réseau multidisciplinaire composé de chercheurs de haut calibre, de patients et d’autres collaborateurs dévoués, dans le but de transformer à tout jamais les résultats en matière de santé du cœur et du cerveau.

Ce sont des projets de calibre international comme ceux-ci qui ont incité l’Université d’Ottawa à engager l'investissement le plus important de ses 175 ans d’histoire dans la création du nouveau Centre de recherche médicale de pointe, qui préconisera l’innovation interdisciplinaire axée sur l’amélioration de la santé humaine.

Innovation en éducation médicale et offre élargie de programmes dans les deux langues officielles

La Faculté de médecine continue de renforcer son engagement envers l’excellence en éducation médicale grâce à l’approbation de la stratégie de développement du Centre d’innovation en éducation médicale (CiEM). Destiné à transformer le travail des enseignants et des éducateurs, ce Centre est appelé à apporter une reconnaissance internationale à la Faculté de médecine en tant que véritable chef de file de l’éducation médicale.

Afin de répondre aux besoins évolutifs de nos étudiants et de la société, au début de l’année universitaire 2023, la Faculté de médecine a présenté une offre élargie de programmes de formation, incluant un programme de maîtrise en santé publique, de maîtrise en sciences appliquées en enseignement des sciences anatomiques, une maîtrise en éducation (enseignement en santé), ainsi que des micro-programmes en biofabrication, simulation en enseignement en santé et introduction à l’enseignement en santé.

L’élargissement de l’offre comprend également une avancée majeure en éducation et francophonie avec l’inauguration du nouveau programme de doctorat de premier cycle en pharmacie, offert uniquement en français. C’est donc la toute première fois que les francophones du Canada ont l’occasion d’étudier pour devenir pharmaciens en français à l’extérieur du Québec. Le programme contribuera à augmentation de l’offre de soins pharmaceutiques dans des milieux francophones minoritaires, tel qu’énoncé par la Dre Christine Landry, directrice du nouveau programme de doctorat de premier cycle en pharmacie.

En effet, le travail en éducation de l’Université d’Ottawa attire une vive attention. Le printemps dernier, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau a visité le Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa. L’un des centres de simulation les plus actifs et diversifiés en Amérique du Nord, son nombre annuel d’apprenants a augmenté de 50 % depuis 2015.

Les humanités, la responsabilité sociale et la santé mondiale au cœur de notre travail

L’année 2023 a constitué un moment marquant dans notre engagement envers la responsabilité sociale. En effet, les facultés de médecine de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et de l’Université d’Ottawa ont élaboré et signé la Charte des humanités en santé dans le cadre d’un partenariat entre les deux établissements. La Charte engage à la fois les facultés signataires, et leurs étudiants, avec pour objectifs d’enrichir la formation médicale et de garantir des soins de qualité centrés sur l’humanité et la responsabilité sociale, reposant sur le respect de la personne humaine, dans toutes ses dimensions : physique, psychologique, sociale, culturelle et spirituelle, en prenant également en compte les évolutions sociétales et environnementales.

Le travail de la Faculté avec des partenaires internationaux est en forte croissance dans d’autres domaines également. Plus tôt cette année, la Faculté a annoncé la signature d’un protocole d’entente prometteur avec le Département des neurosciences cliniques de l’Université Cambridge. Entre-temps, des progrès ont été réalisés dans le cadre des partenariats existants avec l’Institut Gustave Roussy, l’université de Khalifa, et l’École de médecine de l’Université Shanghai Jiao-Tong. Un partenariat avec le Kilimanjaro Christian Medical University College (KCMUCo) en Tanzanie a donné lieu à de nombreux échanges bénéfiques, incluant la visite d’une délégation d’étudiants de l’Université d’Ottawa en juin, et la visite de deux délégations de KCMUCo  à Ottawa cet automne.

Les étudiants en médecine de première année ont été témoin de l’intégration réelle de la responsabilité sociale dans le programme lorsqu’ils ont participé à l’exercice Projet Empathie mené par The Alliance to End Homelessness Ottawa. L’exercice offrait aux étudiants une opportunité unique de se mettre à la place de ceux qui font face à la pauvreté et d’avoir un aperçu direct des défis auxquels font face ces personnes en essayant de satisfaire leurs besoins fondamentaux.

CitéStudio, une initiative visant à favoriser des villes plus inclusives, plus durables et plus saines, a aussi commencé à présenter des résultats prometteurs. À l’hiver 2023, le projet a permis à un groupe d’étudiants en médecine de collaborer avec le Service paramédic d’Ottawa à l’évaluation des commentaires des patients et soignants au sujet de l’équipe d’intervention en bien-être mental, un projet pilote visant à traiter les appels au 9-1-1 non violents liés à la santé mentale ou l’usage de substances. Ils faisaient partie intégrante de l’évaluation, et le projet a récemment fait l’objet d’un article dans le Globe and Mail. L’initiative prend également de l’expansion, alors que l’Université Carleton et le Collège Algonquin ont uni leurs efforts dans cette initiative. Jetez un coup d’œil aux projets de 2023  de CitéStudio.

De plus, l’Université d’Ottawa s’est associée à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa afin de créer une nouvelle Chaire de recherche clinique en santé des hommes gais. Cette chaire a reçu l’appui généreux du Département de médecine et de la collectivité par l’entremise de la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa. Le Dr Paul MacPherson a été nommé titulaire de cette Chaire de Recherche et dans ses nouvelles fonctions, il cherchera à combler des lacunes du système de santé pour les hommes gais, notamment en éliminant les obstacles aux soins.

Grâce à de nombreux projets novateurs comme ceux-ci, à l’aube de 2024, la Faculté de médecine est bien positionnée pour devenir un chef de file mondial en éducation médicale et en recherche pour des générations à venir.

Soutenez la Faculté de médecine !
Utilisez le champ "Autre affectation" de notre formulaire de don en ligne pour soutenir Le fonds Besoins prioritaires de la Faculté de médecine.