University logo on paved tile

Vice-doyen à la gouvernance et à l'internationalisation

Questions professionnelles : 

1.    J’ai étudié… (Quoi? Où?) 

J’ai fait mon baccalauréat en psychologie et ma maîtrise en psychologie clinique à l’Université de Montréal avant de poursuivre au doctorat en psychologie légale à l’Université Queen’s, à Kingston, ce qui m’a aussi permis d’apprendre l’anglais.

2.    J’ai commencé ma carrière d’enseignement... (Où? Quand?)

J’ai d’abord travaillé comme psychologue chercheur dans deux hôpitaux psychiatriques, puis j’ai donné mes premiers cours de criminologie à l’Université de Toronto en 1999; mais c’est en 2004 qu’a véritablement débuté ma carrière de professeur, à l’Université de Lethbridge. En 2013, je suis arrivé à l’Université d’Ottawa, où j’enseigne la psychologie légale et la psychopathologie à l’École de psychologie, en plus d’offrir le cours de méthodes de recherche en psychologie clinique au doctorat.

Questions personnelles : 

1.    Ma plus grande passion

Ça va peut-être vous paraître ennuyant, mais ce que j’aime par-dessus tout, c’est lire. Je lis des ouvrages de science, des biographies, des livres sur la pêche à la mouche, des romans contemporains, des récits de vraies affaires criminelles et des sites de nouvelles. J’aime apprendre de nouvelles choses, découvrir de nouvelles idées, et me rappeler que l’humanité prend de nombreuses formes. Mon matériel pédagogique et mes projets de recherche sont en bonne partie fondés sur les connaissances acquises lors de mes lectures.

Je suis allé à l’université parce qu’on doit lire beaucoup (semble-t-il). Je suis devenu professeur parce que ça fait partie intégrante du travail. Pendant pratiquement toute ma carrière, j’ai organisé des groupes de lecture. Ça m’attriste vraiment de savoir que des collègues n’ont pas le temps de lire. Lorsque je me présente devant la classe, je parle de ce que je lis, et je demande au groupe de faire de même. Les étudiantes et étudiants lisent des choses très intéressantes, et m’ont souvent fait de bonnes suggestions au fil des ans (on m’a récemment recommandé Une éducation et Une histoire du corps humain à l’usage de ses occupants, notamment).

2.    La partie la plus importante de ma journée… 

Les interactions avec les membres de la population étudiante, en classe ou dans les rencontres de recherche. Je les considère comme mes jeunes collègues, et je mène la plupart de mes recherches et rédige la majorité de mes articles avec eux. C’est vraiment satisfaisant de les voir atteindre leurs objectifs universitaires. 
Je suis très enthousiaste à l’idée de relever ce nouveau défi professionnel. Et je suis reconnaissant à la doyenne Vicky Barham de me donner cette chance, ainsi qu’au vice-doyen sortant Nathan Young de m’aider dans la transition
 

Martin Lalumière
Pavillon des Sciences sociales
pièce 3001K
Téléphone : 613-562-5800 poste 7144
[email protected]