Une panoplie de ressources au bout des doigts grâce à Omni, l'outil de recherche de la bibliothèque de l'Université d'Ottawa

Publié le mardi 10 août 2021

Une pile de livres posés sur une table dans une bibliothèque.

La bibliothèque de l’Université d’Ottawa offre maintenant un accès à près de 23,5 millions de ressources documentaires provenant des bibliothèques universitaires de partout à travers l’Ontario.

En 2019, notre établissement mettait en place un nouvel engin de recherche appelé Omni, dans le cadre d'une collaboration innovante entre 16 bibliothèques du Conseil des bibliothèques universitaires de l'Ontario (OCUL).

Les étudiants, le personnel et les professeurs de l'Université peuvent désormais accéder à Omni pour obtenir des ressources physiques partagées entre les 16 établissements partenaires.

La collection physique de la bibliothèque de l'Université d'Ottawa comprend plus de 2,4 millions de livres imprimés.

« Grâce à cette collaboration, nous sommes en mesure d'élargir notre collection et de fournir à la communauté de l'Université d'Ottawa un accès rapide et simplifié aux vastes collections de recherche disponibles dans toutes les bibliothèques partenaires », a affirmé Liz Hayden, bibliothécaire universitaire associée (contenu et accès).

Pour faire une demande, les utilisateurs accèdent à leur compte de bibliothèque et effectuent une requête dans le moteur de recherche « uOttawa + les bibliothèques Omni ». Omni effectue la recherche auprès des 16 établissements partenaires et lorsqu’un exemplaire est disponible, les utilisateurs peuvent placer une demande, peu importe que le document soit disponible à l'Université d'Ottawa ou ailleurs. Omni l’enverra alors sans aucun frais aux utilisateurs.

Le délai de livraison moyen prévu est de sept à 10 jours ouvrables, toutefois, l’objectif est de réduire le temps d’attente à mesure que les restrictions relatives à la COVID-19 sont levées.

RACER, le réseau de prêt interbibliothèques existant, est toujours disponible pour emprunter des ressources physiques qui ne sont pas disponibles chez l'un des 16 partenaires Omni, ainsi que pour toutes les demandes de ressources électroniques.

« L'OCUL a une longue tradition de collaboration et de partage de ressources », a fait valoir Talia Chung, bibliothécaire universitaire et vice-provost (systèmes de connaissances). « Nous sommes ravis de cette collaboration et de pouvoir travailler ensemble pour améliorer l'accès de nos utilisateurs à des documents de recherche universitaire de haute qualité. »

Pour de plus amples renseignements, visitez le site web de la Bibliothèque de l'Université d'Ottawa.

Haut de page