L'initiative de prise de risques linguistiques offre des outils pratiques et innovants pour favoriser l'apprentissage des langues. Elle est également associée à un groupe de recherche soutenu par l'ILOB et son centre de recherche, le CCERBAL.

Prise de risques linguistiques

Nikolay Slavkov

Accueil

Bienvenue à l’Initiative de prise de risques linguistiques lancée à l’Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB). Cette initiative vous aidera à découvrir de nouvelles façons originales de profiter du campus bilingue de l’Université d’Ottawa, une ressource unique dans votre aventure d’apprentissage linguistique. Au nom de notre équipe de professeurs, d’étudiants et membres du personnel de l’Institut, je vous souhaite de joyeuses prises de risques linguistiques !

Nikolay Slavkov, PhD

Professeur agrégé, Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB)

Directeur du Centre canadien d'études et de recherche en bilinguisme et aménagement linguistique (CCERBAL)

Qu'est-ce qu'un risque linguistique ?

Un risque linguistique est une communication authentique de tous les jours que les apprenants d’une langue peuvent trouver intimidante et face à laquelle un encouragement particulier pourrait leur être utile. Des recherches ont montré que certains apprenants hésitent à prendre des risques et ne profitent pas toujours des opportunités qui s’offrent à eux pour pratiquer une langue seconde ou additionnelle à l’extérieur de la salle de classe. Il est vrai qu’un réel acte de communication n’est pas dénué de stress. Un tel acte peut impliquer des « facteurs de risque », comme par exemple faire des erreurs, être mal compris, mal comprendre les autres, revêtir une identité différente, modifier ses habitudes langagières, etc. C’est pour cela que certains apprenants ont tendance à rester dans leur zone de confort en ayant recours à la langue dans laquelle ils se sentent le plus à l’aise lors de leurs interactions quotidiennes sur le campus. Ce faisant, ils passent à côté de nombreuses opportunités de « vivre » de façon bilingue ou multilingue.

Prise de risques linguistiques

Comment participer

Les passeports de prise de risques linguistiques seront distribués dans certains cours ESL et FLS offerts par l'Institut des langues officielles et du bilinguisme, ainsi que lors des ateliers de uOGlobal. Vous pouvez également nous rendre visite au Centre de ressources Julien Couture du pavillon Hamelin (MHN 02) pour obtenir un exemplaire et commencer à relever le défi dès aujourd'hui. En plus des passeports en papier, une application numérique de prise de risques linguistiques est maintenant disponible à la communauté de l'Université d'Ottawa!
Cliquez-ici pour en savoir plus

Pourquoi le passeport de prise de risques linguistiques?

Le passeport de prise de risques linguistiques vous encourage à prendre des risques linguistiques divers et variés qui auront pour effet de renforcer votre confiance dans votre langue seconde ou additionnelle. Cet outil vous aidera à incorporer des risques linguistiques dans votre routine quotidienne et à tirer le meilleur parti de votre campus bilingue et de la communauté uOGlobal multilingue en tant que réelle ressource d'apprentissage des langues. Ce passeport est conçu pour le français ou l'anglais comme langues cibles. Cependant, dans de nombreux cas, vous pouvez l'utiliser pour d'autres langues que vous apprenez.

Recherche et publications

Slavkov, N., & Séror, J. (2019). The Development of the Linguistic Risk-Taking Initiative at a Bilingual Post-Secondary Institution in CanadaCanadian Modern Language Review, 75(3), pp. 254-272, doi: https://doi.org/10.3138/cmlr.2018-0202

Séror, J., & Slavkov, N. (2019). Soutenir la prise de risques linguistiques chez l’apprenant langagier. Journal de l’immersion, 41(1), pp.9-13.

uOGlobal

En 2019, l'Initiative de prise de risques linguistiques a établi une collaboration avec uOGlobal. Dans le cadre de uOGlobal, l’objectif du passeport linguistique est de promouvoir le multilinguisme et l’internationalisation. Le passeport linguistique soutien l’apprentissage interculturel et international au sein de la communauté uOGlobal.

Cliquez-ici pour en savoir plus

Aperçu

Les objectifs du Groupe de recherche en prise de risques linguistiques sont de :

  • soutenir la mise en place d'approches et de modèles pédagogiques novateurs pour l'apprentissage autonome des langues ;
  • générer et analyser les données de recherche reliées à la prise de risques linguistiques ;
  • participer à diverses formations et aux activités de diffusion des connaissances ;
  • établir des partenariats nationaux et internationaux avec des chercheurs et institutions cherchant à promouvoir le bilinguisme et le multilinguisme dans plusieurs contextes ; et
  • intégrer des perspectives interdisciplinaires de la linguistique appliquée, l’éducation, la psychologie, les sciences de la santé et bien d’autres.

L’initiative de prise de risques linguistiques à ses débuts

En 2013, son créateur, le professeur Nikolay Slavkov, venait d’arriver à l’Institut et suivait des cours de français au pavillon des Sciences sociales de l’Université afin de pouvoir donner ses cours dans les deux langues officielles. Malgré ses progrès, il continuait de commander ses pâtisseries françaises en anglais au café du pavillon.

« J’étais trop timide et anxieux de commander mon croissant en français, avoue le professeur, qui avait pourtant conscience de rater une occasion. Je me suis rendu compte que ça n’avait aucun sens d’acquérir une bonne connaissance d’une langue sans jamais la parler dans la vie réelle. Quand on apprend une langue, il faut prendre des risques, surmonter ses craintes et son anxiété. » Et, quand on y parvient, on découvre la joie de parler une nouvelle langue!

Le professeur Slavkov a compris que les gens craignent de paraître incompétents ou vulnérables s’ils parlent une langue seconde. Son passeport linguistique, qui comprend 89 défis brefs et simples, est le parfait outil pour encourager les apprenantes et apprenants à se lancer dans des situations réelles.

La première édition du Passeport de prise de risques linguistiques a vu le jour en 2017 pour appuyer les apprenants de l'anglais et du français langue seconde. Depuis, plusieurs éditions du passeport ont vu le jour suite au travail de ce groupe de recherche et pour appuyer des apprenants d'une langue seconde du monde entier!

Grâce à une nouvelle application, l’apprentissage d’une langue seconde devient un jeu

En novembre 2022, l'Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB) et le CCERBAL ont célébré un jalon important dans le développement de l'initiative en dévoilant l'application numérique pour le passeport de prise de risques linguistiques.

Le nouveau passeport numérique peut être téléchargé par les étudiantes et étudiants admissibles des cours d’anglais langue seconde (ESL) et de français langue seconde (FLS), ainsi que par les personnes participant au programme uOGlobal. L’objectif est de la rendre un jour accessible à l’ensemble de la communauté universitaire.

Pour en savoir plus

Vous n'êtes pas insrits à un cours ESL, FLS ou uOGlobal?

Explorez

Contactez-nous

Initiative de prise de risques linguistiques

70, avenue Laurier Est
Pièce 130
Ottawa ON   K1N 6N5
Canada

Tél. : 613-562-5743
Téléc. : 613-562-5126
[email protected]