Des étudiants accordent une note parfaite à ces profs pour leurs cours en ligne

Publié le lundi 24 août 2020

Compilation d'images de professeurs

Avant la pandémie, 56 % des étudiants et étudiantes de l’Université d’Ottawa n’avaient jamais suivi de cours en ligne. Le passage au mode virtuel en mars a donc été un gros changement pour beaucoup. Pour vous aider à trouver les meilleurs cours en ligne cet automne, voici quelques profs de l’Université d’Ottawa qui, selon nos étudiants, ont frappé un coup de circuit.
 



Pre Alexandra Pettit (biologie) : la pro de l’enseignement à petites doses

Portrait de la professeure Alexandra Pettit

« À mon avis, la professeure Alexandra Pettit compte parmi les professeurs qui ont le mieux réussi la transition à l’enseignement en ligne », dit Sayem Chowdhury, un étudiant de première année en sciences de la santé qui a suivi le cours Introduction to Cell Biology (BIO1140) à l’hiver. 

« Elle a eu la bonne idée d’enregistrer ses cours et de les mettre sur YouTube. Les vidéos étaient très instructives, et on pouvait les écouter sans interruption. En plus, au lieu de faire une seule vidéo de 1h30 à 3 heures pour chaque cours, elle a découpé la matière en séances de 20 à 30 minutes. C’est ce que j’ai le plus apprécié de son enseignement en ligne. Les vidéos étaient géniales : juste assez courtes pour garder mon intérêt, et faciles d’accès si j’avais besoin de revoir certains sujets.

Personnellement, j’ai plus de facilité à apprendre lorsque la matière est livrée à petites doses. J’étais plus productif et plus motivé. La meilleure façon pour moi d’absorber et de retenir la matière est de diviser l’étude par petites séances d’une trentaine de minutes entrecoupées de pauses.

La professeure Pettit a aussi super bien organisé l’examen final. Au lieu de nous minuter, elle nous a donné une étude de cas pour tester nos connaissances. L’examen n’était pas facile, mais il était juste. Ça m’a aidé mentalement; apprendre à la maison, c’est déjà assez difficile comme ça. La professeure Pettit m’a donné l’impression qu’elle était de notre côté et qu’elle comprenait nos difficultés. »
 



Pr Paul Saurette (études politiques) : créatif et plein de bonnes idées

Portrait du professeur Paul Saurette

« Ce n’est jamais facile, pour un professeur, de faire participer les étudiants quand son cours se donne à 9 h, et encore moins s’il s’agit d’un cours en ligne, mais le professeur Paul Saurette a vraiment bien relevé le défi », explique Ayat Ibrahim, un étudiant de troisième année inscrit à la majeure en science politique qui a suivi le cours Modern Political Thought II (POL3012) à l’été.

« Que ce soit en nous faisant chanter bonne fête en chœur (un joyeux chaos) ou en commençant le cours en nous lisant un livre pour enfant (brillant, en passant!), il donnait envie de se lever le matin pour discuter de théorie politique contemporaine.

Le professeur Saurette a aussi vraiment bien réussi à accommoder un large éventail de styles d’apprentissage. Il a très bien expliqué le contenu du cours et ses attentes, et nous a donné beaucoup d’occasions de progresser, d’apprendre et de discuter tout au long du trimestre. Il était à l’écoute de ce qui plaisait aux étudiants, et tout le monde a bénéficié de sa flexibilité et de sa capacité d’adaptation.

Lorsqu’il devait nous donner de la rétroaction pour une note, il enregistrait des messages vocaux individuels, où il nous expliquait nos bons coups et les choses à améliorer pour la prochaine fois. Il a consacré beaucoup d’efforts à bien communiquer avec les étudiants, et ces efforts ont vraiment porté leurs fruits. »
 



Pre Angel Foster (sciences de la santé) : des attentes claires = moins de stress

Portrait de la professeure Angel Foster

« La pandémie a interrompu l’apprentissage en classe, mais elle ne nous a pas empêchés de finir nos travaux ou d’accéder à la matière du cours », dit Alina Yli-Juuti, une étudiante de quatrième année en sciences de la santé qui suivait le cours hybride Perspectives on Sexual and Reproductive Health (HSS4111) de la professeure Angel Foster au début de la pandémie en mars.

« Ce n’était vraiment pas stressant, parce que la professeure Foster avait très bien expliqué les attentes dès le début du trimestre. Elle nous a donné beaucoup de rétroaction, et ses commentaires étaient très utiles. Je me suis beaucoup améliorée en rédaction et en recherche pendant son cours. Elle est vraiment une chercheuse, une professeure et une personne extraordinaire, et l’Université d’Ottawa peut se féliciter de l’avoir.

Ce fut un des cours les plus progressistes, pertinents et importants que j’aie suivis à l’Université d’Ottawa, et l’approche de la professeure Foster était, à mon avis, tout simplement parfaite. Toutes les lectures à faire chaque semaine étaient indiquées dans son plan de cours, ce qui a permis aux étudiants de prendre de l’avance et de bien gérer leur temps. De plus, elle ne nous faisait pas lire des manuels, mais bien des articles de revues savantes. Les discussions de groupe n’en étaient que plus riches, et j’ai pu approfondir ma compréhension de la matière. »
 



Pre Tansy Etro-Beko (philosophie) : attentionnée et rigoureuse

Portrait de la professeure Tansy Etro-Beko

« La professeure Etro-Beko est la meilleure! », dit Natasha Béchamp, une étudiante de première année en psychologie et criminologie qui a suivi le cours Raisonnement moral (PHI1502) l’hiver dernier.

« Elle a contribué à la qualité de mon expérience d’apprentissage en ligne en continuant à faire ce qu’elle faisait depuis le début : veiller à ce que tout le monde comprenne bien la matière. Elle a utilisé Echo, un service qui nous permettait de suivre sa présentation PowerPoint pendant le cours, comme en classe. Avant de passer à un autre sujet, elle s’assurait que personne n’avait de questions et que tout le monde avait compris. Elle était généreuse dans ses explications et n’hésitait pas à donner plusieurs exemples au besoin.

Il était évident qu’elle prenait notre instruction au sérieux. Elle n’a pas choisi la voie facile, qui aurait été de nous laisser nous débrouiller. Elle a fait l’effort de nous enseigner comme elle l’aurait fait en classe, même s’il a fallu qu’elle s’adapte et qu’elle apprenne de nouvelles techniques pédagogiques. Ça a fait toute la différence! »
 



Pre Rim Jaber (Telfer) : de bonnes notes de cours et une attitude positive

Portrait de la professeure Rim Jaber

« Si on veut parler d’excellents cours en ligne, il faut absolument mentionner la professeure Rim Jaber, qui a donné le cours Business Analytics (ADM2302) cet hiver », dit Christopher North, un étudiant de troisième année en gestion des ressources humaines.

« Son style d’enseignement m’a beaucoup plu : elle a partagé beaucoup de vidéos utiles, elle était disponible pour répondre aux questions et, après le passage à l’enseignement en ligne, elle a enregistré chacun de ses cours.

Elle nous a aussi envoyé des “notes de cours” contenant le matériel à lire ou à écouter pour le prochain cours. Ses notes comprenaient beaucoup de questions de révision pour nous aider à étudier. Elle a eu la gentillesse d’annuler les pénalités pour les travaux remis en retard, pourvu que le retard soit raisonnable.

Elle était aussi vraiment enjouée, ce qui rendait son cours particulièrement agréable, malgré les circonstances. Elle a vraiment été une présence rassurante tout au long du trimestre, et terminait toujours son cours en nous disant “Gardez le sourire!”, ce qui nous encourageait à persévérer. »
 



Pr Ruaridh Gardner (mathématiques) : accommodant et facile d’approche

Portrait du professeur Ruaridh Gardner

« Le professeur Gardner a été extrêmement accommodant », dit Vivienne Cruz, une étudiante de deuxième année en génie logiciel qui a suivi le cours Introduction to Linear Algebra (MAT1341) l’hiver dernier.

« Il mettait la matière en ligne sur YouTube avant chaque cours en direct, parce qu’il savait que certains étudiants se trouvaient dans un autre fuseau horaire. Ainsi, chacun pouvait écouter le cours à un moment qui lui convenait, ce qui était une belle attention de sa part.

Il a gardé le même style d’enseignement tout au long du cours, ce qui a facilité la transition à l’enseignement en ligne. Pendant les cours en direct, nous avions la possibilité de lui poser des questions ou de revenir sur certains sujets, et il avait des “heures de bureau” chaque semaine. Même en ligne, il était très facile d’approche. C’est évident qu’il a ses étudiants et leur réussite à cœur! »
 



Pre Guergana Mileva (psychologie) : intéressante et flexible

Portrait de la professeure Guergana Mileva

« La professeure Mileva était compréhensive et facile d’approche. Elle s’est adaptée avec brio à l’enseignement en ligne, en tenant compte de l’opinion et des préoccupations de ses étudiants », explique Shania Wong, une étudiante de quatrième année en psychologie qui a suivi le cours The Psychology of Adolescence (PSY3105) cet été.

« La perspective de suivre des cours d’été en ligne, surtout en fin de troisième année, me causait quelques inquiétudes. Je n’avais jamais suivi de cours en ligne avant, et la transition me stressait. Mais la professeure Mileva était toujours disponible pour parler aux étudiants. Notre santé mentale lui tenait vraiment à cœur, encore plus à cause de la pandémie.

Ses examens et ses travaux étaient justes et reflétaient la matière du cours et le contenu de ses diapositives. Ses directives étaient toujours très précises, ce qui a apaisé mes inquiétudes à l’égard de la notation des cours en ligne.

La professeure Mileva a aussi exploité à fond les fonctionnalités d’Adobe Connect. Elle s’est servi du module Q & R pour répondre clairement aux questions anonymes qu’elle recevait. Elle nous a présenté des vidéos intéressantes en lien avec le cours et a intégré de vrais articles et statistiques à la matière. Elle a aussi affiché des sondages qui faisaient un lien entre la matière du cours et nos vies personnelles, ce qui était vraiment intéressant et a beaucoup contribué à mon expérience d’apprentissage! »
 



Pre Geneviève Bazinet (musique) : les bienfaits de la communication et de la compassion

Portrait de la professeure Geneviève Bazinet

« Le passage à l’enseignement en ligne s’est fait rapidement, mais la professeure Geneviève Bazinet s’est assurée qu’on ne prendrait pas de retard », dit Miriam Batal, une étudiante de quatrième année en études cinématographiques qui a suivi le cours La musique de cinéma (MUS2710) l’hiver dernier.

« À chacune de nos séances sur Adobe Connect, elle prenait le temps de répondre à nos questions en détail (même quand les mêmes questions revenaient plusieurs fois). Elle répondait rapidement aux courriels et invitait même les étudiants à des rencontres individuelles virtuelles au besoin.

Comme c’était la première fois que je suivais un cours de musique depuis le secondaire, j’étais un peu rouillée sur le plan de la terminologie. La professeure Bazinet m’a donné de précieux commentaires et a pris le temps de me guider pour les travaux. Ce faisant, elle m’a aidée à réussir et à approfondir ma compréhension de la matière.

Comme le cours portait sur la musique de film, il était important que tout fonctionne bien du côté du son et de l’image, et ce fut le cas. Il y a bien eu quelques pépins techniques au début, mais ils ont été réglés rapidement. Pendant les cours, nous pouvions utiliser la fonction de clavardage pour poser des questions, et si une question était particulièrement importante ou revenait plusieurs fois, la professeure s’interrompait pour y répondre.

Consciente du stress et de l’anxiété que beaucoup d’entre nous vivaient, la professeure Bazinet a ajusté la charge de travail en conséquence. Cette attention nous a permis d’assister à son cours en ligne en sachant qu’elle avait notre réussite à cœur et qu’elle nous encourageait à faire de notre mieux dans les circonstances. »

Haut de page