Bureau d'assurance de la qualité

Structure adoptée aux fins de l’assurance de la qualité des programmes d’études du premier cycle et des études supérieures

Dans la poursuite de ses efforts visant à offrir à sa population étudiante une expérience de formation rejoignant les standards les plus élevés, à tous les cycles d’études, l’Université a adopté récemment une nouvelle structure d’assurance de la qualité. Entérinée par le Sénat à l’occasion de la restructuration des études supérieures, elle réunit les deux conseils des études, du premier cycle et des études supérieures, ainsi que les deux comités d’évaluation des programmes, du premier cycle et des études supérieures.

L’organigramme ci-dessous présente cette structure d’ensemble affectée au déploiement des activités visant l’amélioration continue des programmes d’études à l’Université.

Les deux comités d’évaluation de programmes constituent le cœur du Bureau d’assurance de la qualité (BAQ), dont la gestion et la présidence sont confiées à sa directrice, un membre régulier du corps professoral. L’ensemble des travaux de ce bureau est placé sous la responsabilité de la vice-rectrice associée, Programmes, lequel est également responsable du Processus institutionnel d’assurance de la qualité (PIAQ). Chacun des comités d’évaluation de programmes est composé de professeurs représentant chacune des deux grandes familles de disciplines, soit les sciences naturelles et appliquées ainsi que les humanités et sciences sociales.

Afin d’assurer le continuum souhaité par le Conseil ontarien d’assurance de la qualité entre les activités de modification, de création et d’évaluation des programmes d’études, la directrice du BAQ, siège d’office aux deux Conseils des études.

Les conseils des études de premier cycle (CEPC) et des études supérieures (CÉS) œuvrent sous la présidence respective de la vice-rectrice associée, Programmes et de la vice-provost aux études supérieures et postdoctorales. Chacun de ces conseils est composé des vices-doyens aux études, selon les cycles appropriés, au premier cycle et aux études supérieures, ainsi que de membres du corps professoral et du corps étudiant élus par le Sénat.

Structure organisationnelle

Organigramme

Une version accessible de cet organigramme est disponible.

Rôles et responsabilités en matière d’assurance de la qualité

  • Vice-recteur aux études et provost – est l’autorité en matière de gouvernance des trois cycles d’études; est chargé de la supervision générale des divers processus institutionnels d’assurance de la qualité et est la personne ressource pour le Conseil d’assurance de la qualité des universités de l’Ontario.
  • Vice-rectrice associée, Programmes – est responsable de la mise en œuvre du processus institutionnel d’assurance de la qualité (PIAQ) et seconde en cela le vice-recteur aux études dans sa tâche de supervision des divers processus institutionnels d’assurance de la qualité pour les programmes de premier cycle et des cycles supérieurs; préside le Conseil des études de premier cycle et siège au Conseil des études supérieures.
  • Agente principale des politiques scolaires – effectue la liaison avec le Conseil ontarien d’assurance de la qualité (CAQ) et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle; assure l’administration et la mise à jour du PIAQ; transmet au CAQ les rapports annuels de modification de programmes, les demandes de création de programmes, tous cycles confondus; appuie les travaux du Conseil des études de premier cycle (CEPC), incluant la réception et le suivi des demandes de modification de programmes et celles visant la création de nouveaux programmes.
  • Analyste curriculum et résultats d’apprentissage – travaille en collaboration avec les responsables de programmes à l’analyse des curricula et au développement des résultats d’apprentissage.
  • Vice-provost aux études supérieures et postdoctorales – est responsable des règlements et programmes pour les études supérieures; préside le Conseil des études supérieures et siège au Conseil des études de premier cycle.
  • Adjointe exécutive – fournit l’appui administratif au Conseil des études supérieures (CÉS), incluant la réception et le suivi des demandes de modifications de programmes et celles visant la création de nouveaux programmes aux cycles supérieurs.
  • Directrice du Bureau d’assurance de la qualité – est responsable de l’évaluation des programmes de premier cycle et des cycles supérieurs et en gère les processus; préside les deux comités d’évaluation des programmes et siège aux deux conseils, des études de premier cycle et des études supérieures.
  • Coordonnatrices de l’évaluation des programmes – assurent la coordination du processus d’évaluation cyclique des programmes; appuient les comités d’évaluation dans leurs travaux.
  • Adjointes administratives – fournissent un appui administratif au directeur du Bureau d’assurance de la qualité, ainsi qu’aux coordonnateurs de l’évaluation des programmes et au vice-recteur associé, Programmes.

Évaluation périodique des programmes

Le protocole institutionnel d’assurance de la qualité (PIAQ) de l’Université d’Ottawa veut que tous les programmes d’études soient évalués tous les sept ans (maximum de huit ans) en vue du maintien de programmes répondant aux normes de qualité les plus élevées.

L’objectif des évaluations périodiques est l’amélioration constante de programmes de qualité et la mise en place d’une culture de l’apprentissage progressif et continu au sein des unités scolaires. Les évaluations périodiques ne devraient pas être considérées comme de simples exigences administratives, mais plutôt comme des occasions de développer et de renforcer les programmes de qualité ou de remédier à des difficultés avec lesquelles les programmes doivent composer. 

Ces évaluations périodiques déterminent dans quelle mesure les programmes : 

  • atteignent leurs objectifs et résultats d’apprentissage;
  • répondent aux besoins des étudiants et leur offrent une expérience universitaire à la hauteur de leurs attentes;
  • contribuent à la réalisation de la mission et des plans scolaires de l’Université;
  • disposent d’un nombre suffisant de ressources humaines, financières et matérielles de qualité;
  • sont viables et pertinents.

L’autoévaluation est un processus d’analyse critique de tous les aspects du programme d’études, soit le cursus, la population étudiante, le corps professoral et les ressources humaines, matérielles et financières. Il se veut une réflexion approfondie, orientée vers l’avenir et basée sur un nombre important de données et sur des indicateurs de qualité.

Étapes

Gabarits

Questions? Commentaires?

Prière de vous adresser à baq-oqa@uOttawa.ca pour toute question relative aux activités d'assurance de la qualité pour l'évaluation périodique des programmes.

Haut de page