15 nouveaux diplômés qui débutent leur carrière et étanchent leur soif de savoir

Publié le mercredi 3 juillet 2019

Une diplômée fait dos à la camera. Elle a une toge de la collation des grades sur l'épaule. Le Parlement du Canada et le canal Rideau apparaissent en arrière-plan.

Instagram @audrey.monette

Plus de 7 000 diplômés ont traversé la scène lors de la collation des grades du printemps 2019. Certains d'entre eux se taillent une place sur le marché du travail tandis que d'autres poursuivent des études.

15 nouveaux diplômés nous partagent leurs projets. 


 

Audrey-Anne Delage

 

« La prochaine étape pour moi est la Faculté de droit de l’Université de Toronto! J’ai toujours voulu être avocate, mais je n’aurais jamais imaginé fréquenter U of T. Ayant grandi au Québec, ça n’avais jamais été sur mon radar, mais l’université  m'a ouvert les yeux sur toutes mes possibilités. J’avais planifié une carrière en droit des sociétés dans ma province d’origine et je rêve maintenant d’une carrière dans le domaine des droits de la personne et du droit pénal sur la scène mondiale. En ce moment, j’ai hâte de voir ce que les prochaines années  m’apporteront et je suis reconnaissante des quatre dernières années qui m’ont fait sortir de ma zone de confort. »

Audrey-Anne Delage, B.Com. spécialisé en gestion internationale

 


 

Alida Burke

 

« Étudier ici m'a permis d'ouvrir mes horizons sur les possibilités de ma future carrière. Je suis ravie de travailler pour ma startup, The Growcer, qui permet aux gens de cultiver des aliments localement, quel que soit le climat. Pendant mes études à l'Université d'Ottawa, j'ai pu voyager à travers le monde, rencontrer et soutenir les Canadiens d'un océan à l'autre et travailler à la transformation d'une entreprise sociale. J'ai hâte de plonger dans mon travail à temps plein! »

Alida Burke, B.Com. spécialisé en comptabilité

 


 

Randy Schmucker dbout devant l'art indigène

 

« J’ai eu des occasions incroyables : apprendre la solidarité (beaucoup de manifestations), la justice sociale et les relations communautaires (beaucoup de potlucks). Du moment où je suis devenu un étudiant ambassadeur, j'ai vraiment eu la chance de rencontrer des jeunes Autochtones incroyables pour les intéresser et les motiver à bâtir leur avenir! Cet été, je travaillerai avec le secteur de l’éducation de l’Assemblée des Premières Nations pour plaider en faveur d’un changement positif. »

Randy Schmucker, B.A. spécialisé avec majeure en études autochtones avec mineure en études des femmes et études féministes et de genre

 


 

Deanna Nickels

 

« Direction : formation à l’enseignement! J’ai toujours voulu enseigner et quand j’ai fait mes études de premier cycle ici, je me suis dit que l’environnement francophone était idéal pour un B.Éd.! Je suis une anglo mais j’ai fait un B.A. spécialisé en lettres françaises, un programme généralement pour les francophones (ce que j’ignorais avant de présenter une demande), mais j’étais dans mon élément et j’ai fini en beauté (des A pendant quatre ans, à l’exception d’un B+!), donc au lieu de déménager dans une ville moins bilingue, j’ai décidé de rester ici! Et moi qui pensais ne pas être admise! »

Deanna Nickels @deannanickels, B.A. spécialisé en lettres françaises

 


 

Mishu Callan

 

« Je pars en Europe puis je lance ma carrière au Japon! J’ai étudié en communication :) Je travaillerai à l’élaboration du programme d’anglais :) »

Mishu Callan @mishcallan, B.A. spécialisé en communication

 


 

Aditee Kissoon

 

« Études supérieures à Glasgow wou-hou! Je fais ma maîtrise en média et communications à l’Université de Strathclyde! J’ai choisi la meilleure école de communication du Royaume-Uni pour commencer ma carrière en mode et média :) »

Aditee Kissoon @aditee.k, B.A. spécialisé en communication

 


 

Chleo Lessard wearing a nurse's uniform

 

« Je termine un baccalauréat en sciences infirmières et je commence une technique en échographie au Collège Boréal dès septembre! Je voulais être infirmière depuis toujours et j’ai réalisé mon rêve! J’adore avoir un effet positif sur la vie des gens, même quand ils ne sont pas à leur meilleur. Pour ce qui est de la technique en échographie : j’avais envie de découvrir d’autres professions dans le domaine de la santé et de continuer à aider les autres. »

Chleo Lessard @chleo315, B.Sc. en sciences infirmières

 


 

Abigail Roche

 

« J’ai obtenu un emploi à temps plein comme réviseure au gouvernement et je poursuis ma maîtrise en espagnol à l’Université d’Ottawa à l’automne. Je risque de mourir un peu à faire les deux, mais tant pis! :) »

Abigail Roche @abigailroche, B.A. spécialisé en français langue seconde et en espagnol

 


 

Samantha Rouble

 

« Études en droit! Je vais réaliser mon rêve d’étudier le droit à l’Université de Windsor! J’aimerais travailler dans le domaine du droit des personnes handicapées ou du droit autochtone. »

Samantha Rouble @samroubs, B.Sc.Soc. spécialisé en criminologie et Mineure en Espagnol

 


 

Sarah Roy-Molgat

 

« J'ai obtenu deux diplômes : un en mathématiques et économie et un deuxième avec une majeure en statistique et une mineure en physique. Cinq années de travail acharné, d’amitiés et d’expériences inoubliables. Grâce au programme de stages de recherche internationale de premier cycle d'été de l'Université d'Ottawa, j'ai eu la chance de me rendre à Lyon, en France. Je vais poursuivre une maîtrise en sciences actuarielles à l'Université de Waterloo. J'ai l'intention de devenir actuaire certifiée au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada. Mon métier me fera découvrir le monde! De plus, je suis en train d'obtenir le titre de statisticienne associée de la Société statistique du Canada. Si mon passage à l'Université d'Ottawa m'a appris quelque chose, c'est qu'il existe toujours un moyen de combiner sa passion avec un travail enrichissant. »

Sarah Roy-Molgat, B.Sc. spécialisé bidisciplinaire en mathématiques et science économique et B.Sc. spécialisé en statistique avec Mineure en physique

 


 

Evan Nanni

 

« Je fais une maîtrise à Winnipeg! J’ai étudié en sciences biomédicales et je commence le programme d’adjoint au médecin à l’Université du Manitoba à Winnipeg. C’est le seul endroit au Canada à offrir ce programme. J’ai choisi biomed parce que les sciences m’ont toujours passionné et je crois que c’est un programme qui prépare vraiment aux études supérieures (médecine, dentisterie, études vétérinaires, etc.). J’ai choisi le programme d’adjoint au médecin parce que j’adore la médecine, mais je n’ai pas envie de faire 8 ans et plus d’études pour un diplôme de M.D. Les adjoints au médecin sont relativement nouveaux au Canada, mais ils répondent à un besoin de changement dans le système de santé canadien : ils sont rentables, ils réduisent les temps d’attente et ils fonctionnent en régions éloignées! »

Evan Nanni @enannni, B.Sc. spécialisé en sciences biomédicales

 


 

Yi-Ju Cheng

 

« Je fais une maîtrise en éducation, option secondaire, à l’Université de Montréal! J’ai fait lettres françaises avec une mineure en traduction. Je veux être enseignante de français depuis que je suis toute petite parce que ma mère est enseignante. »

Yi-Ju Cheng @yiju_sarah_riviere, B.A. spécialisé en études françaises avec un Mineure en traduction

 


 

Shokoofeh Manesh

 

« Lors de mon passage à l’École de gestion Telfer, j’ai eu l’occasion de voyager à Toronto en tant qu’ambassadrice de l’Université d'Ottawa pour CPA Ontario, d'assister à des conférences de cabinets comptables et de participer à des compétitions de cas d’affaires. Je suis tombé en amour avec la ville à travers mes expériences et je me suis installé à Toronto après avoir obtenu mon diplôme. Je travaille maintenant à temps plein en tant que consultante en gestion des risques chez Deloitte. J’ai eu l’occasion de jeter un coup d’œil sur le leadership au sein de Deloitte en devenant membre de l’équipe de gestion de projet pour notre plan d’assurance national 2020. Je suis également en train de terminer un diplôme d'études supérieures en comptabilité professionnelle à l'Université de Toronto pour obtenir mon titre de CPA. Au-delà de ça, le monde m’appartient! J'espère prendre quelques mois de vacances après le CPA pour me rendre au Japon et dans les zones rurales d'Iran, d'où ma mère est originaire. »

Shokoofeh Manesh, B.Com. spécialisé en comptabilité

 


 

Eve Loignon-Giroux

« Faculté de droit en septembre, encore une fois, à uOttawa! Je poursuis mes études en droit pour aider ceux qui vivent de la discrimination. »

Eve Loignon-Giroux @evelgiroux, B.Sc.Soc., mineure en études des femmes et mineure en histoire

 


 

Sophie Levac portant une casquette et une robe de graduation

 

« Commencer à enseigner et la maîtrise en éducation (leadership, évaluation, programmes et politiques éducationnelles)! J’aimerais un jour être à la direction et je voulais un diplôme, au lieu d’acquérir des qualifications additionnelles. »

Sophie Levac @thesophielevac, B.Éd. et B.A., mineures en lettres françaises et mineure en histoire (2017)

Haut de page