Cohorte 2019 : deux champions Gee-Gees hors-norme se démarquent

Publié le mercredi 19 juin 2019

Montana Champagne et Katherine Bearne

Montana Champagne et Katherine Bearne

Des milliers d’étudiants de l’Université d’Ottawa ont célébré la fin de leur parcours universitaire à la collation des grades du printemps. Pour Katherine Bearne et Montana Champagne, ces cérémonies couronnaient des années de réussites en tant qu’étudiants-athlètes, notamment leurs victoires aux championnats nationaux. Les deux nouveaux diplômés sont maintenant en chemin vers l’Italie pour représenter le Canada à l’Universiade d’été du FISU à Naples.

Katherine Bearne, qui a complété un baccalauréat spécialisé en physique-mathématiques avec une mineure en sciences économiques, s’est démarquée par son excellence à la fois académique et sur le terrain de soccer. Elle a maintenu l’une des meilleures moyennes de sa faculté tout en remportant deux compétitions des Sports Universitaires de l’Ontario et trois prix individuels à titre de meilleure milieu de terrain.

En 2017, elle était l’une des huit lauréates de la Mention d’honneur de la gouverneure générale pour l’excellence sportive et académique lorsqu’elle a obtenu une étoile académique canadienne. La native d’Halifax a reçu l’honneur encore une fois en 2018 et a contribué à la victoire des Gee-Gees au championnat national.

La double récipiendaire du Prix du recteur pour les Gee-Gees a marqué plus de 20 buts en quatre saisons et a été nommée l’une des majors de promotion de la Faculté des sciences.

« Au début, j’étais sous le choc – notre faculté est énorme et ce ne sont pas les étudiants brillants et talentueux qui y manquent, alors j’étais stupéfaite d’avoir été choisie quand je sais qu’il y a tant de gens méritants », s’est rappelé Bearne au sujet de sa sélection comme major de promotion.

Après son séjour à Naples, Katherine entamera une maîtrise en physique sous la supervision du professeur Robert Boyd et se joindra au Gee-Gees pour une dernière saison.

 « À long terme, ces objectifs peuvent sembler un peu extraordinaires », explique-t-elle. « C’est agréable de prendre de petites pauses pour célébrer. L’obtention d’un diplômé est un accomplissement important chaque réalisation fait naître un sentiment de satisfaction. »

La dernière année d’études de Montana Champagne a été sa meilleure : il a mérité une étoile académique canadienne tout en se faisant un nom en tant que nageur. Au championnat national de natation 2019 U SPORT, il a remporté l’or aux épreuves du 200 m et du 400 m de nages individuel, établissant un record national au 200 m.

Il a également établi un record pour les Gee-Gees en remportant quatre médailles d’or pendant sa carrière. En plus d’être l’étudiant-athlète le plus décoré de l’Université avec huit médailles nationales, il vient d’obtenir un baccalauréat en sciences commerciales avec une option gestion des ressources humaines. 

« C’est comme gagner une médaille parce que c’est la preuve physique de ce que j’ai pu réaliser. J’en suis tout aussi fier que pour n’importe laquelle de mes médailles parce que c’est l’aboutissement de tous les efforts que j’ai investis », ajoute Montana, son diplôme en main.

Lorsqu’il sera de retour de Naples, où il affrontera des athlètes de 127 pays, Montana continuera à travailler à la Banque Scotia et poursuivra son entraînement pour les épreuves olympiques de 2020.

« Il m’a fallu mettre les deux pieds sur terre pour trouver l’équilibre entre le travail, les cours et la natation. Il y a beaucoup de gens qui viennent à l’université et il y a beaucoup de gens qui nagent et c’est tentant de ne faire qu’une seule chose à la fois. J’ai voulu montrer qu’on peut les faire en même temps et exceller dans les deux. C’était ça ma motivation. »

Haut de page