Jeter des ponts entre l’Afrique et l’Université d’Ottawa

Publié le lundi 26 août 2019

Auteur : Sarai Castrejon

Les membres du comité responsable des initiatives africaines à l’Université.

« Nous tenons non seulement à développer notre relation avec nos partenaires en Afrique, mais aussi à créer un environnement accueillant pour les étudiants africains. »

— Oumar Toure, conseiller stratégique pour l’Afrique subsaharienne francophone

Septembre approche à grands pas et de nombreux étudiants de première année se préparent à la rentrée scolaire. Certains d’entre eux s’apprêtent d'ailleurs à déménager au Canada.

L’an dernier, l’Université d’Ottawa a accueilli quelque 7000 étudiantes et étudiants internationaux, dont 2000 Africains. Ce n’est guère surprenant puisque, depuis dix ans, l’Université a beaucoup intensifié ses efforts de recrutement sur ce continent, tant au premier cycle qu’aux cycles supérieurs.

Forte de ce succès, l’Université a lancé une nouvelle initiative pour recruter des étudiants, mais aussi pour renforcer ses relations avec l’Afrique et créer des partenariats dans divers domaines comme la recherche, des programmes destinés aux employés et même des programmes d’études et d’échanges pour les étudiants qui poursuivent leurs études au Canada et en Afrique.

« J’y vois le début d’une nouvelle vision pour l’Université d’Ottawa. Nous voulons créer un pont pour nos partenaires institutionnels et les futurs étudiants africains qui sont en 9e ou 10e année et qui souhaitent étudier au Canada. Pour les étudiants actuels, il est intéressant d’avoir accès à des cours et à des programmes où règnent la diversité et où ils peuvent en apprendre plus sur les différentes cultures et élargir leurs perspectives. Ils ont aussi la possibilité d’aller faire de la recherche ou un échange dans un de ces pays. »

Oumar Toure

 

 

Pour le moment, l’Université travaille principalement à trois activités pour lancer cette initiative.

La première, organisée en collaboration avec différents partenaires sur le campus et un comité d’étudiants africains de l’Université, aura lieu le 18 septembre. Le comité a été créé non seulement pour aider à organiser l’activité, mais aussi pour intégrer les étudiants actuels à la nouvelle initiative. L’activité vise à accueillir chaleureusement les étudiants africains qui viennent d’arriver sur le campus et à les aider à s’adapter à leur nouvelle vie au pays. Les nouveaux venus pourront rencontrer d’autres étudiants, nouveaux ou actuels. Il y aura aussi des mets typiques de leur continent d'origine, de la musique et différentes activités pour leur rappeler un peu leur pays.

« Il n’est pas possible de se rendre dans chaque pays pour expliquer aux futurs étudiants quoi apporter au Canada et comment s’adapter à leur nouvelle vie. L’objectif est de leur faciliter la vie, en leur expliquant, par exemple, quoi porter en hiver et comment éviter l’isolement. »

Martin Robichaud, gestionnaire de liaison, marché international

Les deux autres activités de lancement seront axées sur les partenariats. La première aura lieu en Octobre 2019. Il s'agit d'un dîner-conférence avec la communauté locale des ambassadeurs de pays francophones – dont les pays d’Afrique – qui sera animée par Adel El Zaïm, dirigeant principal de l’internationalisation à l’Université. L’autre événement aura lieu du 6 au 8 novembre 2019, à l’occasion de rencontres avec des universités africaines. L’objectif est d’explorer et de valider des projets de partenariats entre nos établissements. Le projet sera piloté par le bureau de la Gestion des effectifs étudiants en collaboration avec le Bureau international.

Pour en savoir plus sur ces activités ou cette initiative, veuillez communiquer avec Martin Robichaud, gestionnaire de liaison, marché international.

* Cet article a été mis à jour avec les dates de l'événement.*

 

Haut de page