Marie-Eve Sylvestre : dynamisme et innovation à la Faculté de droit, Section de droit civil

Publié le mercredi 22 juillet 2020

Marie-Eve Sylvestre

« Mes ambitions pour la Faculté sont... GRANDES! », affirme Marie-Eve Sylvestre en riant, lors d’une entrevue réalisée peu après sa nomination au poste de doyenne de la Faculté de droit, Section de droit civil en juillet 2019.

« J’aimerais que la Faculté soit reconnue comme leader en enseignement et en recherche, avec et pour la communauté », ajoute-t-elle.

Un an plus tard, de nombreuses initiatives ont été mises en place afin de transformer en profondeur cette faculté dans les domaines de l’enseignement, de la recherche, des services à la population étudiante et des relations avec les diplômé.e.s.

L’un des principaux objectifs de la doyenne consiste à inciter les étudiant.e.s à devenir de véritables acteurs de changement social.

Ainsi, dès le début de son mandat, elle a entrepris des projets cliniques et d’accompagnement ainsi que des projets de recherche qui interpellent des partenaires communautaires de divers horizons. Son but ultime est d’amener les étudiants et les étudiantes à travailler activement à la résolution de problèmes sociaux.
 

//www.youtube.com/embed/U7HzDHGrwhE?wmode=transparent&jqoemcache=5uNxnhttps://www.youtube.com/watch?v=U7HzDHGrwhEnonetruenoresize16:9undefinedundefinedcenter


Plusieurs nouveautés

À venir cet automne

« Pour la prochaine année, notre communauté peut s’attendre, comme toujours, à une faculté dynamique et innovante! », promet Marie-Eve Sylvestre.

  • Un cours en ligne sur les enjeux sociojuridiques de la pandémie a été créé pour le trimestre de printemps-été 2020 : une quinzaine de membres du corps professoral, experts dans différents domaines du droit, se sont mobilisés pour aborder les nombreuses thématiques qui se dégagent de la pandémie. Ce cours a eu beaucoup de succès et sera à nouveau offert à l’automne.
  • Le programme national d’un an en droit civil en anglais (lien en anglais seulement) sera relancé à l’automne dans un format entièrement virtuel. Il y aura par ailleurs un nouveau microprogramme d’études supérieures en droit et technologie, aussi complètement asynchrone.
  • Un tout premier cours de droit et leadership offert dans une faculté de droit canadienne.
  • Des cours portant sur le droit agroalimentaire, le droit psychiatrique, le droit de la robotique et de l’intelligence artificielle et le droit en matière de jeux vidéo.
  • Un cours sur les professions juridiques et l’accès à la justice, qui consistera entre autres à produire des balados.
  • Une nouvelle formation sur le racisme et la discrimination, essentielle pour les futurs professionnels et professionnelles du droit.

« Nous allons de plus créer des espaces d’échanges virtuels stimulants qui permettront à nos étudiants d’acquérir de nouvelles connaissances, et à nos chercheurs de continuer à faire de la recherche engagée, pertinente et au service de la société. J’ai bien hâte de vous retrouver à la rentrée! »

Haut de page