Pleins feux sur CRX, le nouveau Carrefour des apprentissages

Publié le vendredi 12 janvier 2018

Le Carrefour des apprentissages compte de nombreux espaces destinés à l’étude.

Par Johanne Adam

CRX : trois lettres qui suscitent actuellement beaucoup de curiosité sur le campus. Le Carrefour des apprentissages, ou CRX, est un immeuble annexé au pavillon Lamoureux du côté de la rue Louis-Pasteur. Un peu plus de deux ans après sa mise en chantier, le nouveau bâtiment à la fine pointe de la technologie ouvre graduellement ses portes.

Carte du campus indiquant l'emplacement du Carrefour des apprentissages.

Depuis le 15 janvier, tous les étudiants ont accès à plus de 1000 espaces d’étude individuelle ou en groupe. En outre, bon nombre d’étudiants des facultés des Arts, des Sciences sociales, de Génie, des Sciences, et de l’École de gestion Telfer assistent aux quelque 22 cours enseignés dans l’un des deux amphithéâtres du nouvel immeuble.

Une expérience d’apprentissage stimulante

Le Carrefour des apprentissages est doté d’une panoplie de technologies multimédias avancées pour permettre aux étudiants de vivre une expérience pédagogique plus engageante que jamais.

Le Service d’appui à l’enseignement et à l’apprentissage (SAEA) s’affaire actuellement à aménager quatre salles d’apprentissage actif, pourvues de mobilier modulable pour le travail en groupe. Des écrans disposés sur chaque mur permettront également de faire intervenir par vidéoconférence des experts ou des étudiants de partout dans le monde. « Nous souhaitons exposer les étudiants à différentes perspectives en rendant plus accessibles des intervenants externes », déclare Aline Germain-Rutherford, vice-rectrice associée, SAEA.

Espace de travail à aire ouverte où se trouvent des bureaux ainsi que des tables de travail et des fauteuils.

L’apprentissage actif se poursuivra au-delà des salles de classe dans les nouveaux espaces que la Bibliothèque occupe aux deuxième et cinquième étages de l’édifice. On y retrouve entre autres un mur vidéo 8K, des studios de production et de nouvelles salles d’étude en groupe. « Les besoins des étudiants évoluent et par conséquent, nous voulons leur offrir des espaces et des technologies adaptés, afin qu’ils puissent travailler sur un éventail de projets allant de l’étude individuelle à la collaboration en équipe et à la création numérique », explique Leslie Weir, bibliothécaire en chef de l’Université.

Des technologies raffinées

La sophistication des technologies présentes au Carrefour retiendra assurément l’intérêt de la population universitaire, car rien de tel n’existe ailleurs sur le campus. On y trouve notamment :

  • un laboratoire d’exploration pour l’essai d’outils novateurs, tels que l’Oculus Rift, des drones et la console de jeu Nintendo Switch;
  • un écran géant 8K occupant toute la superficie d’un mur du laboratoire pour travailler avec la visualisation de données;
  • un plancher de bois et un piano installés à même une salle multifonctionnelle pour enrichir l’enseignement de la danse et de la musique à la Faculté d’éducation;
  • une vingtaine de salles de classe conçues pour permettre aux étudiants de travailler, à la suite d’un cours magistral, sur des études de cas ou pour résoudre des problèmes en petits groupes;
  • de nombreux espaces destinés à l’étude;
  • diverses technologies disponibles par emprunt.

Au cours des prochains mois, la Faculté d’éducation récupérera des salles de classe dont elle a dû se passer pendant la construction. Le Carrefour des apprentissages sera entièrement achevé  pour la rentrée du trimestre d’automne 2018.

Mobilier dans les espaces de travail.

 

Haut de page